Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les chutes - Joyce Carol Oates | Page d'accueil | Extrêmement fort et incroyablement près - Jonathan Safran Foer »

12/09/2007

Gabrielle ? Moi ? Jamais !

94483a794edb2d436251d98610dea2f1.png

Tout le monde connait aujourd’hui les héroïnes de la série Desperate Housewives.

Au détour d’une visite sur le site officiel de la série (je précise que cette visite était faite dans un but purement professionnel, puisque j’ai surfé depuis l’ordinateur de mon bureau. CQFD), bref, en étudiant le marketing des produits dérivés et sa pertinence commerciale, disais-je, je suis tombée sur un quizz « Which desperate housewive are you ? ».

Ma conscience professionnelle m’a aussitôt dicté de me prendre au jeu afin de pouvoir extraire de ce test quelque intérêt éminemment stratégique pour notre société, qui, je le précise, est purement industrielle mais, qui sait, pourrait dénicher ici un concept  inédit pour accroître sa future expansion.

Le test consiste à répondre à 15 questions en anglais (un conseil : prenez vos dictionnaires, ce serait bête de répondre que vous ne mentez jamais si vous êtes une perfide et félonne personne, ou que vous préférez éduquer vos enfants par des fessées plutôt qu’en leur confisquant leur carte bleue pour l’utiliser chez Marc Jacobs).

Après 15 questions toutes aussi pertinentes les unes que les autres, le résultat tombe.

Je suis Gabrielle.

Gabrielle, l’égoïste, la cupide, la futile.

Damned. J’étais sûre de tomber sur Bree. Je voulais tomber sur Bree.

Je suis maniaque comme Bree. Mon intérieur est clean, parfait. Parce que je fourre tout le bazar dans les tiroirs que je n’ouvre jamais, ça m’évite de ranger.

Parce que je suis une obsessionnelle compulsive (je suis capable de faire trois brushings par jour, vu que je déteste ma tignasse frisée, d’ailleurs j’ai plusieurs sèche-cheveux avec lesquels j’entretiens des rapports passionnels ; j’use un gel antibactérien par semaine, un tube de crème pour les mains par quinzaine).

Parce que je ne laisse rien paraître et je n’aime pas être percée à jour.

Parce que j’adore cuisiner et j’adore recevoir.

Parce que je suis une mère névrosée qui a mis sa fille dans une école où la maitresse déchire les pages des cahiers quand il y a une erreur.

Parce qu’elle est complètement fêlée et moi aussi.

Et vlan, me voilà en Gabrielle égocentrique, enfant gâtée. Moi ? Certainement pas.

D’abord je ne suis pas égocentrique. J’aime qu’on m’aime, c’est différent.

Et  puis Gabrielle est brune alors que je suis châtain avec des reflets roux (Bree est rousse). Gabrielle est plus grande que moi (Bree aussi ? et alors ?)

Gabrielle passe son temps à faire les boutiques, pas moi. En tout cas pas cette semaine.

Gabrielle trompe son mari avec son jardinier. Je n’ai pas de jardinier.

J’ai refait le test une seconde fois (je vous vois venir : les questions changent, je n'ai pas essayé de répondre différement aux mêmes questions ! Blonde mais pas trop!) Je l'ai refait bien sûr uniquement pour vérifier le bien fondé des questions et m’assurer que ma société pourrait vraiment utiliser ce type de test avec ses clients ("que faites vous quand vous ne recevez pas à temps vos outils industriels ? vous vous roulez par terre ? vous cassez les machines et prétextez un cyclone concentré sur  votre usine? vous invoquez une grève surprise pour cause de blouses d’atelier blanches alors que la mode est au gris ?").

Gabrielle à nouveau.

Bon. Puisque la machine le dit, ce doit être vrai. Je vais de ce pas faire les boutiques. Et embaucher un jardinier, à condition qu’il s’appelle Georges et qu’il fasse aussi le café.

Je laisse le lien, pour le cas où vous souhaiteriez étudier à titre comparatif le marketing de la série...

 http://abc.go.com/primetime/desperate/quiz/index.html

15:15 Publié dans Bric à blog | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

très drole amanda, et je suis contente que tu a réouvert ton blog.
Est ce que tu bois comme bree?

Écrit par : annej | 13/09/2007

Répondre à ce commentaire

Le lien ne fonctionne pas! De toute façon, je sais déjà que je suis une Lynette : mal fringuée, débordée, un peu rentre-dedans et un peu coriace quand il le faut... mais s'il le faut, ce sera comme toi et je me révèlerai être autre chose! Argggh!

Écrit par : fashion victim | 13/09/2007

Répondre à ce commentaire

Désolé, désolé, désolé de dire que je n'ai jamais vu cette série... (pur plagiat) ;-D
Mais Gabrielle, c'est quand même pas si mal, il y a un tube de Johnny qui s'appelle comme ça, et c'est du rock'n'roll. Bref t'as pas tout perdu !
A keu coucou (ça c'est du temps où j'avais Canal +, pour dire si c'est y'a longtemps).
Kenavo.

Écrit par : Spencer | 13/09/2007

Répondre à ce commentaire

@ Annej : Merci pour ton petit mot. Est ce que je bois comme Bree ? euh.. ça dépend des jours ! En vacances ds le Bordelais : oui. En revanche je ne me suis jamais réveillée le matin toute habillée dans mon jardin

@ Fashion : Lynnette est pas mal du tout comme personnage ! J'adore le coté business woman débordée, rusée, intelligente !
et effectivement le lien ne fontionne plus ; damned; je suis allée sur le site via google mais le quizz n'y est plus. Bizarre. Je me demande si les web master d'ABC, là bas à Hollywood, n'ont pas décidé de remanier leur quizz, après avoir lu mon billet (quoi ? on ne me lit pas, là bas à Holywooood ?).... puis, sachant que je suis comédienne amateur, ne sont pas en train de m'écrire un rôle sur mesure, pour intégrer une Gabreelle ds le scénario ?
Non, tu ne crois pas ? ah bon...

@spencer : pff, tu me déçois. En revanche, je suis sûre que ta petite femme connait ! Je lui poserai la question. Biz

Écrit par : amanda | 14/09/2007

Répondre à ce commentaire