Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LE DANOIS SERBE – Leif DAVIDSEN | Page d'accueil | Les abandons de l’année… »

26/12/2007

LA VOLEUSE DE LIVRES – MARKUS ZUSAK

710646947c01d984e1d03f803ee53f15.jpg« Quand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l’écouter.

Une histoire étrange et émouvante où il est question :

-         d’une fillette ;

-          de mots ;

-          d’un accordéoniste ;

-          d’Allemands fanatiques ;

-          d’un boxeur juif ;

-          de vols. »

Liesel a neuf ans quand sa mère communiste la confie à Hans et Rosa Huberman, en 1939. Son frère est mort pendant le voyage.

Hans et Rosa Huberman vont élever Liesel comme leur propre fille.

Pendant la guerre, ce couple d’allemands pauvres vont cacher Max. Hans Huberman a connu son père pendant la première guerre mondiale et lui a promis de l’aider en cas de besoin.

De son coté, Liesel est attirée par les livres. Elle les vole, les dévore, les lit et les relit, assistée dans ses larcins par son ami Rudy.

Le tout sous le regard bienveillant de la Mort qui recueille les âmes et nous raconte cette histoire.

Un roman assez surprenant, tout compte fait.

L’histoire est assez jolie, souvent émouvante, parfois amusante. La guerre y est décrite « coté allemand » : le village de Molching, prés de Munich, héberge des familles pauvres, qui subissent plus qu’ils n’encouragent le Fürher et sa folie dévastatrice. Des allemands qui endurent les bombardements, pleurent leurs enfants partis au front, souffrent du rationnement et effectuent le Heil Hitler parce c’est obligatoire et qu’ils doivent se soumettre.

L’amitié qui lie rapidement Liesel et Max est attendrissante. Elle le sauve par ses mots, ses histoires, il la remerciera avec un livre, écrit juste pour elle.

Une histoire assez touchante, des personnages attachants sont les points forts du roman.

En revanche, le style plaira davantage aux amateurs d’histoires émouvantes plutôt qu’à ceux qui s’attachent davantage à la beauté des phrases et la magie des mots. Il est simpliste voire élémentaire, tenant plus du roman jeunesse que d’une littérature adulte, alors que le titre et les éléments du roman (la « Secoueuse de Mots ») acclament la beauté des mots et leurs pouvoirs magiques.

Quant à la quatrième de couverture, qui annonce que « La voleuse de livres a sa place aux cotés au Journal d’Anne Franck et de La Nuit d’Elie Wiesel », je l’ai trouvé ici pompeuse et très injustifiée. N’exagérons pas. C’est une petite histoire attendrissante qui a agréablement meublé un voyage de 700 km en voiture, que je ne regrette absolument pas d’avoir lue et que je recommanderai aux adolescents, parce qu’elle délivre un message de tolérance et de bienveillance.

Les avis divergents de Clarabel, Emjy, Gachucha et Moustafette.

12:14 Publié dans *Litterature Anglo-saxonne* | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook

Commentaires

N'ayant pas l'intention de faire un voyage de 700 km, je passe ! :)

Écrit par : cathulu | 27/12/2007

Répondre à ce commentaire

Je suis comme toi, souvent agacée par les accroches trop pompeuses des 4ème.
Pour ce roman, je suis quand même tentée. Je note de le regarder à sa sortie poche.

Écrit par : Anne | 27/12/2007

Répondre à ce commentaire

Tu arrives à lire en voiture ? Tu as bien de la chance, moi ça me rend malade. Enfin ceci dit ce livre me tentait, pour son simple titre... du coup je pense que je vais passer mon tour :-)

Écrit par : Emeraude | 27/12/2007

Répondre à ce commentaire

Je plussoie à ce que dit Emeraude : quelle chance de pouvoir lire en voiture... Pour ce roman, il est dans ma PAL et en France, ils ont fait n'importe quoi, le sortant en grand format en édition jeunesse et adulte (et en poche en Pocket jeunesse) alors que c'est un roman jeunesse... Pas étonnant donc que tu aies trouvé que ça y ressemble! :))) J'espère que tu as passé de bonnes fêtes!

Écrit par : fashion victim | 27/12/2007

Répondre à ce commentaire

Moi je le note, malgré la 4ème de couv!
Sinon pour lire en voiture, je vous conseille les cachets contre le mal des transports, j'ai testé ça marrrrrrrrrche! Et pourtant je suis toujours malade d'habitude!

Écrit par : Ori | 27/12/2007

Répondre à ce commentaire

Je l'ai acheté récemment et comme j'aime la littérature jeunesse, je crois que je vais adhérer. Et moi aussi, ça m'éneeeeeeeerve les comparaisons exagérées à l'endos des livres!

Écrit par : Karine | 27/12/2007

Répondre à ce commentaire

Je confirme : dans les pays de langue anglaise, il est classé dans les romans jeunesse (en fait ce qu'ils appellent "jeunes adultes" !). Je l'ai acheté en anglais cet été et je l'ai bien trouvé dans ce rayon ! Et comme toi, je peux lire en voiture, je trouve ça super :)

Écrit par : Joelle | 27/12/2007

Répondre à ce commentaire

@cathulu : bonjour et bonne fêtes!
@ anne : veux tu que je te l'envoie ?
@ emeraude, fashion : oui j'ai de la chance ! j'arrive à lire sans problème, et à dormir aussi !
@ ori, karine, joelle : les avis divergent bcp sur ce livre : c'est un roman jeunesse, ou un "conte" plus ou moins fantastico-historique plein de bons sentiments

Écrit par : amanda | 29/12/2007

Répondre à ce commentaire

Je suis d'accord avec toi pour dire que les comparaisons citées sont pompeuses et injustifiées.
Mais j'ai quand même bien aimé ce roman en m'attachant aux personnages et en appréciant certaines scènes allégoriques et poétiques.
Je n'ai pas du tout accroché au pseudo personnage narrateur omnicient madame la mort... un artifice peu réussi à mon sens.

Écrit par : sylvie | 13/06/2008

Répondre à ce commentaire

Un livre qui se lit comme une fable, personnellement j'ai été touchée par cette histoire ou je me suis perdue et retrouvée...

J'ai plutôt aimé, bien qu'il soit destiné aux adolescents, ce qui ne gâche ni les mots ni l'hisoire...

Écrit par : Sarah | 17/06/2008

Répondre à ce commentaire

je ne l'es pas encore fini mais il me plait bien malgré son nombre de pages .

Écrit par : marie | 27/07/2008

Répondre à ce commentaire

je ne l'es pas encore fini mais il me plait bien malgré son nombre de pages .

Écrit par : marie | 27/07/2008

Répondre à ce commentaire

@marie : bienvenue :) il a plu à beaucoup tu sais!

Écrit par : amanda | 27/07/2008

Répondre à ce commentaire