Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LE RENARD ET L’ENFANT – Luc JAQUET | Page d'accueil | ORGUEIL ET PREJUGES – JANE AUSTEN »

01/01/2008

LA VIERGE FROIDE ET AUTRES RACONTARS – JORN RIEL

8e825ab6f6624a1aad08a81f07d2bece.jpg Dix petites histoires, dix racontars très courts nous embarquent au Groenland.

Là-bas, les hommes habitent dans des cabanes et se réchauffent à l’eau de vie sans cesse redistillée. Ils vivent seuls mais forment une communauté solidaire, unie dans son isolement et la vitale nécessité de se retrouver, de troquer la solitude contre des paroles, des rêves ou des désirs partagés.

Là-bas, les hommes échangent des fiancées imaginaires contre des peaux de renard, des fusils de chasse ou des chandails irlandais bien réels. Ils devisent philosophie avec un coq languissant, tandis que celui-ci attend désespérément que le soleil de lève sur la nuit polaire. Ils courent nus dans la bise glaciale, tatouent leurs corps neigeux d’œuvres d’art, remplissent leurs quotidiens en déversant des mots jusqu’à épuisement.

Là-bas les hommes se réchauffent le cœur et l’âme à grandes goulées d’eau de vie et de paroles, oublient l’âpreté de leurs vies en acceptant leurs différences, tissent des amitiés solidaires et solitaires, préfèrent se tairent ensemble plutôt que parler seuls.

Ils se jalousent, se chicanent comme les enfants qu’ils n’ont pas, détestent les cochons qui leur volent leurs amis, avides qu’ils sont de chaleur humaine, de compagnie ou d’intimité.

Ils jouent aux cartes avec leurs morts ou enterrent leurs vivants, acceptent le destin comme une fatalité.

Un joli recueil d’histoires qui se lit très vite, des histoires rudes et masculines, qui sont plaisantes, dépaysantes, et réchauffent le cœur.

Mes racontars préférés : La vierge froide, De joyeuses funérailles, Tournée de visites.

Ceux que j’ai moins aimés : Le vent du Sud-Est, Le roi Oscar.

Les avis de Stéphanie, Gachucha, Sylire, Karine,

07:15 Publié dans *Litterature Scandinave* | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook

Commentaires

Bonne année 2008
Encore un avis positif, je risque de me sentir bien seule aujourd'hui :)

Écrit par : Stéphanie | 01/01/2008

Répondre à ce commentaire

Il faut dire que "Le roi Oscar" est particulièrement noir.... Mais ça ne m'empêche pas de te souhaiter une très bonne année 2008 !

Écrit par : Gachucha | 01/01/2008

Répondre à ce commentaire

Bonne année 2008 ! Cet auteur sera à mon programme cette nnée !

Écrit par : cathulu | 01/01/2008

Répondre à ce commentaire

BONNE ANNEE 2008.

Écrit par : BelleSahi | 01/01/2008

Répondre à ce commentaire

Dans tes tops, moi aussi j'ai beaucoup aimé "La vierge froide" et "Les joyeuses funérailles". J'ai aussi une impression globale positive de ce recueil.

Écrit par : Karine | 01/01/2008

Répondre à ce commentaire

Je viens te souhaiter une bonne année 2008 à toi et ta petite famille ... Pleine d'amour, de théâtre et de découvertes !

Écrit par : Celine | 01/01/2008

Répondre à ce commentaire

Très beau billet sur ce roman que j'ai moi aussi beaucoup aimé !

Écrit par : Caro[line] | 01/01/2008

Répondre à ce commentaire

Je suis ravie de voir que tu as aimé. Tes préférées sont également les miennes !
Je te souhaite une belle année 2008 !

Écrit par : Sylire | 01/01/2008

Répondre à ce commentaire

@stéphanie : c'est tjrs mieux quand les avis diffèrent je trouve, ça enrichit le débat!
@ gachucha, cathulu bellesahi, céline : merci et meilleurs voeux à vs aussi (et aux autres of course)
@karine caro[line] sylire : j'ai bcp ri sur Joyeuses funérailles!

Écrit par : amanda | 01/01/2008

Répondre à ce commentaire

"De joyeuses funérailles" est vraiment très drôle. J'ai pris beaucoup de plaisir à relire cet auteur !! ;-)

Écrit par : Florinette | 02/01/2008

Répondre à ce commentaire

Si je n'ai pas été complètement emballée par cette lecture, je reconnais quand même que l'auteur a un certain talent pour imaginer des situations plus qu'improbables!

Écrit par : Lisa | 04/01/2008

Répondre à ce commentaire

Alexandre est mon favori, ce coq philosophe m'a enchantée ! bonne année 2008 Amanda :)

Écrit par : praline | 08/01/2008

Répondre à ce commentaire

Dans le "genre Groenland", j'ai beaucoup aimé Jensen Flemming, "imaqa". Très drôle, et en même temps on y trouve une vraie réflexion sur la présence danoise dans ce territoire si différents... Je le conseille.
J'ai décidé de lire très bientôt, de Jorn Riel, "Le garçon qui voulait devenir un être humain". L'incipit m'a déjà absolument fasciné par son... absurdité, je sens que je vais me régaler !

Écrit par : Nipo | 27/05/2009

Répondre à ce commentaire

@ nipo : bienvenue ici. J'ai feuilleté "la garçon..." aujourd'hui, dans une édition de papier rose (pour ne pas être ébloui qd on lit sur la banquise parait-il :)) il a l'air très bien en effet !

Écrit par : amanda | 28/05/2009

Répondre à ce commentaire