Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LE GARCON DANS LA LUNE – KATE O’RIORDAN | Page d'accueil | BORD DE MER – VERONIQUE OLMI »

09/03/2008

L’HOMME QUI A SEDUIT LE SOLEIL – JEAN-COME NOGUES

818958643.gifParis, 1661. Sur le Pont Neuf les saltimbanques, les chiffonniers, les baratineurs gagnent quelques sous pour acheter leur repas du jour. Gabriel est un jeune garçon qui assiste un baladin en lui prêtant main forte. Il est repéré par Molière, récemment distingué par Monsieur, frère du roi, qui lui demande d’intégrer sa troupe du théâtre du Palais Royal… Gabriel sera moucheur de chandelles…

Voici un roman jeunesse qui décrira (grossièrement) à aux jeunes ados un Paris du 17ème siècle, la vie des saltimbanques et des comédiens de l’époque. On y croise le roi Louis XIV, Fouquet, Louise de la Vallière et Colbert…

Le style est simple sans être dénué de vocabulaire, l’atmosphère bien décrite.

On y parle de théâtre et de la vie d’une troupe, de ce besoin de jouer, de se donner des théâtreux (« le besoin de retrouver les rires que ses répliques faisaient jaillir du public, le plaisir de capter l'attention, de se projeter hors de soi-même, d'être un autre en quelque sorte..."!).

Certes, les raccourcis sont nombreux, la précision historique plus qu’aléatoire, mais nous sommes ici en présence d’un roman dédié aux jeunes adolescents.

Espérons qu’il leur donne envie de découvrir plus avant les farces de Molières….

A paraître en avril 2008 chez Pocket Jeunesse.

10:25 Publié dans *Littérature Jeunesse* | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

Commentaires

Ah, moi je ne l'ai pas aimé, j'ai trouvé qu'on voyait très peu Molière finalement et que le titre était trompeur. Encore un énième titre qui essaie de coller aux programmes de l'Educ' Nat' et c'est sans intérêt, on sent qu'il n'y a pas d'histoire à raconter sous le petit vernis historique. Noguès a fait mieux, notamment avec "Le faucon déniché"... Pour la même époque, "Les orangers de Versailles" ou "Complot à Versailles", c'est nettement mieux!

Écrit par : fashion victim | 09/03/2008

Répondre à ce commentaire

@fashion, pour sur, Molière fait figure de figurant ds ce roman... on n'y dit pas qu'il a épousé la fille après avoir aimé la mère et seulement deux pièces sont évoquées.. ceci dit, je ne pense vraiment pas lire autre chose de cet auteur. J'ai fait exception à cause de Molière, mais je m'arrête là

Écrit par : amanda | 09/03/2008

Répondre à ce commentaire

Dommage, parce que le sujet m'aurait plu...

Écrit par : Aelys | 10/03/2008

Répondre à ce commentaire

Aelys : j'ai reçu lors du swap noir c'ets noir un bio de JBP. Je vais la lire et je te dirais si elle est mieux (et elle le sera certainement)

Écrit par : amanda | 11/03/2008

Répondre à ce commentaire

Le titre du livre est joli, en tout cas. Moi aussi j'aurais pu être intéressée par le sujet mais je crois que je vais passer suite à vos commentaires, à Fashion et à toi.

Écrit par : Karine | 11/03/2008

Répondre à ce commentaire

il ma profondement dessu
j'ai trouver l'histoire ennuyante des le 3 CHAPITRE

Écrit par : ryan | 19/01/2009

Répondre à ce commentaire

je dois le lire mais vu vos commentaire si il nest pas captivant des le debut j'en vois chier ma profe. merci de mavoire prevenut

Écrit par : hana | 27/09/2009

Répondre à ce commentaire

@ hana : en même temps, vous pourriez peut-être demander à votre prof de vous aider en orthographe, non ?

Écrit par : amanda | 27/09/2009

Répondre à ce commentaire