Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LA FILLE SUR LE COFFRE A BAGAGES – JOHN O’HARA | Page d'accueil | LA CONSOLANTE – ANNA GAVALDA »

26/03/2008

LA FILLE DES LOUGANIS – METIN ARDITI

314994511.jpgPavlina grandit sereinement entre sa mère Magda, son père Spiros, sa tante Fotini, son oncle Nikos et son cousin, Aris. Douceur de l’adolescence, chaleur de l’été grec et caresses de la mer sur la peau de Pavlina.

La mort de Spiros et Nikos, le même jour, dans un stupide accident de pêcheurs (on apprend vite que ce n'est pas un accident), sera le premier bouleversement dans la vie de Pavlina. Pavlina qui continue à grandir, accompagne son cousin Aris, ne le lâche pas, et petit à petit découvre son amour dépasse l'amour simplement familial. Premiers frissons, premiers émois, Pavlina et Aris s’aimeront un soir, juste une fois, avant le suicide d’Aris. Parce qu’Aris aimait aussi les hommes.

Pavlina est enceinte. Elle ne sait pas qu’elle n’est pas la fille de Spiros, mais celle de Nikos. Autrement dit, Aris était son frère. Elle doit abandonner son enfant. Et vivre avec ce poids, cette chape, cette brûlure qui consume ses entrailles.

Voici un roman bien écrit, qui vous transporte sous le soleil brûlant des Îles Grecques, qui vous empoigne de la douleur de Pavlina. C’est bien fait, c’est justement écrit.

Il faut aller au-delà des situations, qui semblent au premier abord plutôt faciles voire grossières (la fille aime son frère qui aime les hommes, l’enfant abandonné, la recherche…), parce que le roman se laisse lire. Parce qu’on y croit, parce qu’on s’attache à Pavlina, au poids qui plombe ses épaules et l’empêche de vivre. Parce qu’il aborde très sobrement la douleur, l’arrachement, l’opacité d’un avenir empêtré par le passé, dont on ne peut se défaire, dont on ne peut s’extirper.

Mais au final ce n’est pas transcendant. J’ai préféré l’âpreté du début à l’enlisement qui s’ensuit, même si les personnages sont tous très bien décrits, très bien dessinés et fort intéressants. Quant à la fin, elle m'a laissée particulièrement perplexe.

 

Je crois que trop d'effets de style diluent la force même du roman. Alors on va dire « Pas mal ». A réserver à ceux qui aiment ce genre d’histoire compliquée, les descriptions de corps musclés hâlés qui fendent les eaux des mers chaudes. A lire sur la plage, tiens. De préférence pendant des vacances en Grèce.

Les avis de Caro[line], Chiffonnette, Papillon, et  Solsol, très enthousiaste.

La fille des Louganis, M. Arditi - Actes Sud, 238 p.

06:07 Publié dans *Litterature Française* | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook

Commentaires

Chic, des économies !

Écrit par : cathulu | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

(Rien à voir, mais c'est joliiiii ce nouveau décor !!! J'adore !!)

Écrit par : Cuné | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

Bon. Ben j'crois que je vais le mettre dans ma PTJJL, celui-là (Pile des trucs que j'vais jamais lire)...

Écrit par : LVE | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

tiens, ça a changé par ici ! :) Mis à part ça, ce titre ne me tente pas du tout !! Tant mieux, j'ai trop de trucs à lire (et pourtant moi aussi j'suis devant ma PAL en me disant "mais qu'est ce que je pourrais bien lire??");-)

Écrit par : Emeraude | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

On nage en pleine tragédie grecque, avec ce livre ! Mais comme je n'ai prévu aucune vacances, je me vois dans l'obligation de ne pas retenir cette référence...

(il a fallu que j'actualise la page, après les commentaires de Cuné et d'Emeraude, pour voir les changements, c'est effectivement très bien ! J'aime beaucoup. Puis il y a du rôôse... ;-) )

Écrit par : erzébeth | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

Il est dans ma pal !

Écrit par : Bellesahi | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

OOOOOOOOOOHHHHHHH il est passé ! ça fait 3 jours que j'essaie de te mettre un commentaire !

Écrit par : Bellesahi | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

Bon, je crois que je vais passer ... je n'ai pas de vacances en Grèce de prévues dans les prochains mois (ni les prochaines années d'ailleurs ! mdr !)

Écrit par : Joelle | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

très sympa ce nouveau décor !!! Je passe ma route pour celui-ci ;-)

Écrit par : goelen | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

J'aime bien ton décor!!! Je l'ai noté il y a un moment et je le lirai certainement malgré ton avis plus mitigé. Va savoir pourquoi, les corps musclés dans les eaux grecques... je leur trouve un attrait certain!!! ;)

Écrit par : Karine | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

En fin de compte, je n'arrivais pas à me décider avec ce livre et ce que tu en dis me fait dire de laisser tomber !
J'aime bien ton nouveau décor, très bien structuré et beaucoup plus clair ! :-))

Écrit par : Florinette | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

@tout le monde : ce livre peut plaire !! mais pas à moi. Quant au nouveau décor, je fais des essais. j'avais envie de changer. ce n'est peut-être pas définitif.

Écrit par : amanda | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce compte-rendu !

Écrit par : Tietie007 | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

Comme je n'ai pas de vacances prévues sur les plages de la Grèce, je pense que je vais passer mon tour...

Écrit par : Jules | 26/03/2008

Répondre à ce commentaire

Trop tard pour la lecture sur une plage grecque!! Je vais trouver autre chose!!

Écrit par : chiffonnette | 28/03/2008

Répondre à ce commentaire