Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« DELIRIUM – LE CIRQUE DU SOLEIL | Page d'accueil | PERSONNE N’EST PARFAIT – DONALD WESTLAKE »

08/04/2008

LA DOUBLE VIE DE PENELOPE B – ANNE-SOLANGE TARDY

894106625.gifPénélope est bretonne et graphiste. Son ex-fiancé vient de se marier. Elle « monte » à Paris travailler avec sa tante Aure dans la communication. Pénélope créée son blog « La mouette à Paris ». Son blog a du succès, beaucoup de succès, même. Le souci, c’est qu’en fait elle raconte n’importe quoi et s’invente une vie de parisienne trendy hypissime qu’elle n’est pas. Pénélope est qu'une provinciale fraîchement débarquée qui a eu la chance de fréquenter quelque temps des vrais parisiens « branchés ».

Comment va-t-elle se sortir de là ?

Voilà un résumé quelque peu grossier du roman d’une bloggueuse, Anne-Solange Tardy. Il y a un peu de tout dans ce premier roman : du bon, du moins bon, du mauvais. Le style, tout d’abord, n’est pas mauvais. Anne-Solange Tardy fait preuve parfois d’une certaine… non pas profondeur (quoique certains passages n’en sont pas dénués) mais plutôt justesse. Justesse dans certains constats, dans les doutes que peut avoir une jeune candide quant à sa vie, ses rêves, ses désirs. Justesse dans le ton qu’elle emploie pour parler de l’amitié, de la famille, des ex, des jaloux, des collègues… de l’humour aussi, une plume assez fluide qui se laisse lire sans sauter au plafond de rage et d’énervement. Ni d'extase non plus, je vous l'accorde.

L’histoire… bon, n’allons pas y chercher un truc hyper profond qui nous plongera dans une réflexion sur le sens de nos vies, sur la profondeur de l’amour et des relations homme-femme. C’est (surtout à la fin) de la littérature de poulette caricaturale (je l’aime, je lui ai menti, il ne le sait pas mais lui aussi après tout m’a menti, ma meilleure amie se fait passer pour moi va-t-il tomber amoureux d’elle je suis jalouse ciel il tape à ma porte non je ne lui ouvrirai pas si je lui ouvre il avoue j’avoue on tombe dans les bras l’un de l’autre fin).  Trop canon super je lisais ça quand j’avais 14 ans.

Quant à l’histoire du blog, eh bien... cela fait un peu froid dans le dos, de lire que l’on peut s’inventer des vies sur les blogs de fille. Mais pourquoi pas après tout ? Cela doit arriver sans doute.

Le blog est addictif ? Certainement un peu. Mais de là à n’en plus dormir, je ne sais pas vous, mais moi, je dors comme un bébé.

Les étonnements de la provinciale qui débarque et ne connaît pas le nom des marques m’ont fait sourire. Tellement vrai. Pour moi, un Paddington n’est pas un ours en peluche, mais un sac. Pour moi, on ne dit pas « marron » mais « chocolat ». Pour moi, des ballerines sont forcément des Repetto. Je vous l’accorde, pas dorées, mais bon, quand même.

Du coup je me suis sentie un peu parisienne (dit la fille qui vit en banlieue) du coup pétasse, du coup futile. En plus je tiens un blog. La totale quoi.

Tiens, je vais ouvrir un blog de fille, na.

En fait non, je vais continuer à parler de livres. Ca coûte moins cher qu’une crème anti-rides à 240 euros les 30 ml. Ca n’a pas le même effet me direz vous ? Mais on a l’âge de son cerveau, n’est-ce pas ?

Quant à Anne-Solange Tardy, elle doit sans doute passer le cap du premier roman, forcément un peu autobiographique, chercher plus de profondeur, creuser ses histoires, elle a une plume intéressante. A elle d'en faire ce qu'elle veut.

De la chick-lit correctement faite, une histoire de bloggeuse, donc intéressant malgré tout.

Cuné l'a lu aussi.

 

 

06:29 Publié dans *Littérature de poulettes !* | Lien permanent | Commentaires (24) | |  Facebook

Commentaires

Vu sous cet angles, c'est vrai que les livres coûtent moins cher ! Sur ce , je m'en vais remettre une bonne couche de graisse de vache pour affronter le froid ...

Écrit par : cathulu | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

j'aime beaucoup ton billet ! mais je ne lirai pas ce livre :-)

Écrit par : Emeraude | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

gloups, pour moi Paddington était forcément un ours en peluche, je dis plus souvent marron que chocolat, et j'ai jamais mis 150 euros dans une paire de Repetto, à tort peut-être, suis la parfaite provinciale ;-)

Écrit par : Laure | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

@cathulu : sur les mains, aussi, n'oublie pas !!
@emeraude : tiens ? je m'en serais doutée!
@chère laure : ne serais tu pas NORMALE et SAINE , tout simplement ?! ;-))

Écrit par : amanda | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

et je suis sure qu'on trouve des parisiennes qui ne savent pas ce que sont des repetto, paddington et parle de marron... moi aussi j'aime bien ton billet mais je ne le lirai pas non plus

Écrit par : goelen | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

"Tiens, je vais ouvrir un blog de fille, na.
En fait non, je vais continuer à parler de livres. Ça coûte moins cher qu’une crème antirides à 240 euros les 30 ml."

Oui mais si tu ouvrais un blog de fille, tu serais choyée, courtisée et noyée sous les invit' marketoche et sous les cadeaux promotionnels. Alors qu'avec un blog de livres, c'est tout juste si t'arrives à récupérer un bouquin de temps à autre ;)

Écrit par : In Cold Blog | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

Je vais venir pinailler un peu et affirmer que, de toute façon, marron et chocolat sont deux couleurs très différentes... Plus sérieusement, très bonne critique (ton "Trop canon super je lisais ça quand j’avais 14 ans." est à mourir de rire ;)) mais, comme Émeraude, je m'abstiendrai de le lire. Entre la chick-lit et moi, le courant ne passe vraiment pas.

Écrit par : Agnès | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

Je ne crois pas que je vais lire ce livre non plus. J'aime bien la chick lit mais je ne suis pas vraiment tentée par celui-ci. Je n'ai pas envie de commencer à me poser trop de questions! Et, tout comme toi, je dors comme un bébé!

Écrit par : Karine | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

Je ne connais pas Paddington, ni en ours, ni en sac...
Je n'utilise jamais le terme "chocolat"... sauf s'il est au lait !
Et Repetto... c'était mes chaussures de danse, petite.
Et pourtant... j'ai habité Paris intra-muros pendant 2 ans !!!
Bouh............. :-(

Bon sinon, sérieusement, je ne suis pas tentée du tout par ce livre !
Mais très chouette billet. :-)

Écrit par : Caro[line] | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je dors comme un bébé et préfère également continuer à parler de livres que de m'étaler sur le visage 240 euros de crème ! ;-)

Écrit par : Florinette | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

@goelen : voir commentaire de Caro[line] !
@ ICB : ouais, mais on est invités aux 2 magots !! ceci dit j'aime ton idée, et si on faisait tous un billet "blog de fille" ? (heu toi, tu pourrais être le juge et décerner un prix !!!)
@ agnès : bienvenue ici ! et merci !
@ karine : il y a des trucs drôles pourtant dedans !
@caro[line] : je crois que je suis frustrée de ne pas avoir fait de danse, c'est pourquoi j'adore ma seule (et unique) paire de Repetto !
@florinette : je te comprends !!

Écrit par : amanda | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

Et les crèmes à 240 €, c'est efficace au moins??? De toute façon pour moi c'est tard les rides sont déjà installées ;-(
Pas pour moi non plus ce roman...

Écrit par : Anne | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

@anne : la mienne ne coute pas autant, et elle est (parait-il) efficace !

Écrit par : amanda | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

Et pourquoi je me coltinerais le rôle du jury, hein ?
Faut pas croire, moi aussi je peux faire un super billet blog de fille (et même que si je me force un chouia, je peux même te pondre un billet de pétasse, si tu vois ce que je veux dire ;o)

Écrit par : In Cold Blog | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

(Moi j'ai acheté UNE fois une crème à 80 € le pot, je l'ai détestée tant elle me culpabilisait, je me fous des rides en fait, je n'ai juste pas su dire non à une vendeuse trop zélée). Et le pire, c'est que MEME après avoir lu ce livre (et bien aimé par ailleurs), je n'ai retenu aucune des marques must have abondamment citées et déclinées. Un sac, c'est un sac, bon sang ! Enfin, dans ma cambrousse :-D

Écrit par : Cuné | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

@ICB : chiche ?
@cuné : l'ancienne pro de la maroquinerie de luxe te dira que non, il y a sac et sac... et moi je te dirai : de toute façon, l'important c'est qu'il puisse contenir au moins un livre et que l'on y cherche pas son téléphone pendant trois heures quand il sonne !

Écrit par : amanda | 08/04/2008

Répondre à ce commentaire

j'ai lu le premier chapitre sur le blog de l'auteur, j'avoue que je ne l'aurais pas acheté. Trop de choses à lire, je vais résister à l'envie de te demander de me le prêter :)

Écrit par : Stéphanie | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

Une idée marketing, comme ça... : l'éditeur de "Pénélope..." pourrait vendre l'ouvrage avec un pot de crème, et tout le monde serait content... S'il pouvait y ajouter une pizza, une bière et quelques cahuètes, ce serait parfait (surtout pour moi).

Écrit par : LVE | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

@stéphanie : ok!
@LVE : un mini mascara serait plus facile à ajouter, mais pour la pizza... dur dur, peut-etre un exemplaire de FHM ou Automag ??

Écrit par : amanda | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

Je l'ai dans ma PAL pour plusieurs raisons : c'est une bretonne qui va à Paris (d'accord, je ne suis pas bretonne d'origine mais j'y vis !), elle a un blog (d'accord, j'en ai un aussi mais il est loin de parler de mode car je déteste ça) mais je trouvais que cela faisait suffisamment de points communs pour me lancer dans cette lecture, même si je sais pertinemment que cela reste quand même de la chick-lit avec tous ses défauts ;)

Écrit par : Joelle | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

Ta critique est très agréable à lire et si ça ne me donne pas envie de lire ce roman, ça attise tout de même ma curiosité...

Écrit par : Cécile | 10/04/2008

Répondre à ce commentaire

@joelle : en tant que bloggeuse ET bretonne, tu peux aimer (quant à la chick lit, on aime ou on n'aime pas, je crois)
@cécile : tu peux aller sur son blog, je crois qu'il y a des extraits

Écrit par : amanda | 10/04/2008

Répondre à ce commentaire

Moi, j'ai des Repetto dorées. Je suis grave. Je suis une p***@xx de fashion victim. D'ailleurs, mes Repetto dorées, j'en suis déjà lasse. Il me faut des bottines Chanel à oeillets mais je n'en ai pas les moyens... Ouais super je vais ouvrir un blog pour en parler!
Tout à fait d'accord avec toi sur le vide intersidéral de beaucoup de blogs de fille. Mais alors moi, j'ai un doute vague, flou et pénétrant : Pénélope B., ce n'est pas du tout celle qui dessine, hein? Elle, est marrante.
Sinon, hem, c'est vrai que j'ai des Repetto dorées.

Écrit par : Magda | 10/04/2008

Répondre à ce commentaire

@magda : non, Pénélope est une autre bloggueuse je crois. Mais AST n'est pas inintéressante je crois (ceci dit je ne fréquente pas son blog)... et moi j'ai failli craquer aux 100 jours en bronze des galeries sur des Repetto chocolat dorées... et mon portefeuille a dit non. Donc : tu chausses du combien ?!!

Écrit par : amanda | 11/04/2008

Répondre à ce commentaire