Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LA DOUBLE VIE DE PENELOPE B – ANNE-SOLANGE TARDY | Page d'accueil | LE JUGEMENT DE LEA – LAURENCE TARDIEU »

09/04/2008

PERSONNE N’EST PARFAIT – DONALD WESTLAKE

1803711996.jpgVolera bien qui volera le dernier….

C’est l’histoire d’un tableau de maître. Ce tableau, « La folie conduisant l’homme à la ruine » du peintre Veenbes vaut… pas mal de fric, dirons nous. Et justement, son propriétaire, Chauncey, en a besoin, de fric. Parce que c’est un flambeur, Chauncey, qui vit largement au dessus de ses moyens. Et comme Chauncey n’est pas à proprement parler un saint, et que les principes et lui, ben ça fait deux, il imagine un coup très simple : il organise un faux cambriolage, empoche l’argent de l’assurance, récupère son tableau et hop ! L’affaire est dans le sac. Et pour le cambrioleur, à qui fait-il appel, d’après vous ?

A Dortmunder, bien sûr !

Et, bien sûr, tout ne se passe pas aussi facilement que prévu…

Encore une fois, Donald Westlake nous entraîne dans une aventure rocambolesque et bidonnante. De déraillement en cafouillage, d’imprévus en truandages, tout part en vrille. Le tableau est bien volé, mais perdu. Dortmunder et son fidèle copain Kelt doivent trouver une solution pour se sortir de ce guêpier….

Et voilà un faussaire, un écossais mal embouché, un tueur à gages, un comédien en mal de sueurs froides, qui entraînent Dortmunder et son équipe dans une course poursuite à la recherche du tableau volé, retrouvé, revolé et de sa copie. Où est le vrai Veenbes, où est la copie ? Ca s’embrouille un peu, le voleur se fait voler et le voleur du voleur se fait voler à son tour par le premier voleur…

Rira bien qui rira le dernier… beaucoup d’humour, de retournements donc, et au final un nouveau volet des aventures de Dortmunder toujours aussi attendrissant dans son rôle de looser de première classe. Et des scènes à se tordre de rire, comme ce dîner organisé par Chauncey, pour que les voleurs puissent voler à leur guise, et cette bagarre d'écossais, et la découverte de la conduite à gauche par ces new-yorkais pas futés...

On l’aime toujours autant, ce brave cambrioleur abonné aux coups foireux !

A lire, donc, pour rire tout simplement, encore plus un jour de pluie, un jour de misère morale, pour retrouver le sourire !

(j'avoue ceci dit garder ma préférence pour Jimmy the Kid : effet découverte, sans doute)

Commentaires

Il faut vraiment que je me mette aux aventures de Dortmunder alors ! :-)

Écrit par : Caro[line] | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

Chouette, une autre aventure pour retrouver Dortmunder !

Écrit par : goelen | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

Décidément, Dortmunder, ce n'est que du bon! :))

Écrit par : fashion victim | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

Aventure rocambolesque et bidonnante... très alléchant! Il faut donc que je rencontre ce fameux Dortmunder!

Écrit par : Karine | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

Ah mais je ne connais pas du tout !!
Je note pour quand ma PAL aura un peu fondu ...

Écrit par : lily | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

Cela fait longtemps que je n'ai pas lu de Westlake ! Ton billet me donne le goût de m'y replonger :)

Écrit par : Joelle | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

Je n'ai lu que "Un jumeau singulier" de Westlake et encore, uniquement parce que dans mon enfance (vous allez rire), j'étais fan du film tiré de ce livre avec Pierre Richard. Le livre est bien évidemment beaucoup plus noir et j'avais bien aimé. Mais depuis, je n'ai pas relu de livre de cet auteur. Et je ne connais pas Dortmunder ! Une lacune à combler ...

Écrit par : Manu | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

@caro[line] Karine, Lily : je vous conseille de commencer par Jimmy the kid (ceci dit je n'ai pas lu les autres..)
@ goelen : qu'as tu lu de Westlake ?
@fashion : c'est un anti-héros fort attachant !
@ joelle : replonge !
@manu : le film qui s'appelait "Le jumeau" ? Vu sans doute, mais je ne me souviens même plus du sujet... comme je disais à Caro & Co : Jimmy the kid est tordant!

Écrit par : amanda | 09/04/2008

Répondre à ce commentaire

Je ne connais pas du tout Donald Westlake mais j'ai bien envie de le découvrir. Alors je note Jimmy The Kid dans ma LAL. :-)

Écrit par : Cécile | 10/04/2008

Répondre à ce commentaire

j'ai juste lu Jimmy the Kid qu'Anjelica m'avait envoyé pour le swap noir c'est noir

Écrit par : goelen | 10/04/2008

Répondre à ce commentaire

Je ne connais pas cet auteur mais il me tente bien. Et j'aime bcp les héros dans le genre de ce Dortmunder.
Par quel livre commencer quand on ne connait pas ?

Écrit par : Loïc | 10/04/2008

Répondre à ce commentaire

@cécile, Loïc : bienvenue d'une part! Je n'ai lu que deux Westlake, dont j'aurais du mal à vous conseiller que celui qu'il faut lire en premier, ne connaissant pas toute son oeuvre. Disons que j'ai préféré Jimmy the kid. (mais je reviens de chez mon libraire et j'ai acheté "Le contrat" (qui a priori se passe ds le milieu de l'édition) et "Faites moi confiance" (se passe dans le milieu de la presse) et on n'y retrouve pas Dotmunder. Je vous dirais plus tard ce que j'en ai pensé!

Écrit par : amanda | 10/04/2008

Répondre à ce commentaire