Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LA DOUCEUR DES HOMMES – SIMONETTA GREGGIO | Page d'accueil | LE CHATEAU DE VERRE – JEANNETTE WALLS »

17/04/2008

LE CREPUSCULE DES ELFES – JEAN-LOUIS FETJAINE

869351383.jpg

Il ne faut jamais dire « Fontaine….

Il y quelques semaines, je suis allée rendre visite à mon amie Lamousmé, dans son antre de l’imaginaire, j’ai nommé Neverland.

J’ai toujours assimilé la Fantasy à la chimie moléculaire. (Je sais, ce lien est sans rapport mais j’avais envie, point barre).

Donc j’ai toujours considéré les rayons Fantasy comme étant destinés à tous, sauf à moi. Les histoires de dragons, non merci, j’ai tout ce qu’il faut dans mes connaissances.

Néanmoins, il suffit d’écouter Lamousmé parler avec passion de son métier de libraire spécialisée pour avoir envie de se laisser tenter. D’essayer. Pour voir. Parce qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, n’est-ce pas ??

J’ai donc demandé à Lamousmé de me conseiller un titre. Lequel titre devait convenir à une lectrice débutante es fantasy, une candide réticente, une élève de base, niveau Cours Préparatoire en la matière.

Lamousmé me suggéra d’abord de lire de l’uchrony. Ce à quoi je lui répondis que je n’avais jamais lu cet auteur.

Je puis vous assurer que Lamousmé est une libraire compréhensive, capable de ne pas éclater de rire quand un client lui sort des énormités. Au contraire, elle explique gentiment que l'uchrony n’est pas un auteur, mais un genre de littérature.

Son stock ayant été récemment dévalisé par sa clientèle, Lamousmé n’avait pas de roman de ce genre à me vendre. Elle me proposa donc Le crépuscule des Elfes, et je luis fis confiance. Emportai le roman, et l'oubliai aussitôt dans ma bibliothèque, en attendant des jours meilleurs. Et, finalement, au bout de quelques semaines, je me décidai à l'ouvrir...

Et vous savez quoi ?

Je l’ai lu (presque) d’une traite.

L’épée de Nudd a été volée au Roi des Nains. L’épée est le talisman que les nains ont reçu de la déesse Dana ; les Elfes ont reçu le Chaudron du Dagda, les Monstres ont reçu la lance de Lug et les Hommes la Pierre de Fal. Chaque peuple veille sur son symbole, dans le respect des autres. Ainsi vivront-ils dans la paix.

Mais quand l’elfe Gael tue Troïn, roi sous la Montagne Noire et prince des cités souterraines, pour s’emparer de l’épée de Nudd, l’équilibre du monde est en danger. Chaque tribu envoie deux représentants à la recherche de Gael, l’assassin voleur.

Jean-Louis Fetjaine dessine un tableau luxuriant, vous embarque dans une épopée au cœur des marais, vous plonge au pays des elfes bleus, des nains, des gnomes. Vous y évoluez cernés de magie, de formules, de rêves. De sang aussi, mais la force de l’imaginaire est telle que ces batailles deviennent oniriques, nébuleuses. Un univers parallèle où l’on se dévêt de ses attributs de raison pour s’abandonner dans une autre dimension, merveilleuse, irréelle.

C’est doux comme la magie d’un conte pour enfants, mais beaucoup plus creusé, profond. Au-delà de la simple histoire fantastique, on y parle des hommes, de leur vanité, de leur ambition, de leur noirceur. On y parle d’amour et d’honneur aussi. D’amitié, de respect, de valeurs.

Vraiment ? J’ai dit que je ne lisais jamais de Fantasy ?

J’vous crois pas !

Le crépuscule des Elfes, Jean-Louis Fetjaine, Pocket 346 pages. Premier volume de la Trilogie des Elfes.

06:34 Publié dans *SF, Anticipation, Fantasy* | Lien permanent | Commentaires (33) | |  Facebook

Commentaires

Je l'ai lue il y a longtemmmmmppps cette trilogie! Et j'en garde un souvenir emerveillé! Fejtaine est un conteur, il n'y a pas de doutes! J'aime cette capacité qu'il a de faire du neuf avec du vieux! Je crois que c'est d'ailleurs à ça qu'on reconnait les bons auteurs de fantasy!

Écrit par : chiffonnette | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

en tous cas, tu donnes envie de se plonger dans cet univers

Écrit par : Stéphanie | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

je suis fan de fantazy mais je n'ai pas trouvé les romans de Fetjaine si super que cela car j'ai trouvé qu'il y avait trop de combats du moins dans celui que j'ai lu " brocéliane"

je ne connaissais pas les uchronies, jusqu'a que je decouvre "l'age de déraison" de Keyes, j'ai adoré, je te le recommande.

Écrit par : pom' | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai Le pas de Merlin du même auteur dans ma PAL, et ton billet (très drôle !) me fait envie.
Dans le domaine de la fantasy (enfin je ne sais pas si c'est considéré comme tel par les puristes), il y a Le seigneur des anneaux qui est une oeuvre incroyable, mais pour démarrer en douceur il y a Bilbo le hobit, très chouette histoire.

Écrit par : bladelor | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

Amanda, comment tu fais pour lire un livre par jour ???

J'irai à neverland la semaine prochaine, je te tiens au courant par mail

Écrit par : cathe | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

"Lamousmé me suggéra d’abord de lire de l’uchrony. Ce à quoi je lui répondis que je n’avais jamais lu cet auteur." Mouhahahahaha, j'adore! (même si je te soupçonne d'en rajouter, coquine:))) La fantasy, comme tous les genres, comporte des nullités sans nom et des joyaux que je chéris précieusement... Allez, tu seras bientôt mûre pour lire Gaiman! :))))

Écrit par : fashion victim | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

Moi non plus, je ne lis(ais) pas de fantasy, à part les deux premiers tomes de Harry Potter récemment, histoire de ne pas mourir idiote !! (je n'ose pas encore Tolkien !) Et, bon, finalement, en me baladant dans la blogosphère, je me dis que je vais peut-être creuser un peu le genre. Un des prochains sera très certainement "Le crépuscule des elfes". Merci pour le conseil.

Écrit par : virginie | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

Le récit de ta conversion est très amusant ! je dois dire que le monde des elfes ne m'attire pas vraiment, mais je reconnais que la SF met souvent en scène des réflexions intéressantes sur le monde, l'homme...

Écrit par : rose | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

@chiffonnette : oui j'ai envie de lire les deux autres à présent;-)
@ stéphanie : je te le prêterais si tu veux
@ pom : et bien moi, pour un premier j'ai aimé (et il y a bcp de sang, je confirme)
@ mouais pour le seigneur des anneaux... là, je bloque, j'ai pas envie (pas vu le film d'ailleurs)
@ cathe : je me drogue tout simplement. Aux livres ;-)
@ fashion : et non je n'en rajoute pas, demande à Lamousmé ! Gailman c'est le type dont tu parles souvent, c'est ça ?
@ virginie : pas lu les harry potter non plus !
@ rose : c'est ce qui m'a plu (parce que sans ça, les elfes et les gnomes, je les laisse à ma fille.... et mon mari)

Écrit par : amanda | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

Ohhhhhhhhhhhhh mais c'est le plus beau compliment que tu pouvais me faire que d'aimer ce livre!!!!! (et sans en rajouter du tout ...je suis en larmes et mes deux stagiaires se demandent ce qui se passe!!!) :o)))

Écrit par : lamousme | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

J'avais noté cet auteur dans un coin pour le découvrir ! Je vois que j'ai bien fait :)

Écrit par : Joelle | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

Je ne déteste pas la Fantasy... mais je ne suis pas une grande amateure du genre non plus... j'aime bien quand il y a quelques éléments de fantastique, je me suis tapé quelque chose comme 10 tomes de la série "Dragonlance" il y a 10 ans (j'avais aimé... je crois que c'est pour ados mais je n'en suis pas certaine) mais je n'ai pas renouvellé l'expérience. Je vais noter celui-ci... sait-on jamais! J'ai un peu peur de l'avalance d'hémoglobine, par contre...

Écrit par : Karine | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

Gaiman, c'est un dieu vivant. En toute simplicité. :))))

Écrit par : fashion victim | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

Tiens, je devrais peut-être faire un tour dans cette librairie... Qui sait si ça ne me convertirait pas, moi aussi?

Écrit par : Mo | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

@lamousmé : eh ! remets toi ! et si tu as le deuxième volume en stock, tu me le mets de coté stp ?!
@joelle :oui;-)
@karine : c'est un peu gore parfois, mais celà ne m'a pa choquée à vrai dire, j'étais dans une autre dimension !
@fashion : Dieu vivant ? eh beh....
@Mo : tu y seras bien accueillie!

Écrit par : amanda | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

Ca t'apprendras à avoir une mauvaise image d'un genre juste parce qu'il y a des gnomes ou des elfes! ;o) bravo à Lamousmé!

Écrit par : Isil | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai Fetjaine dans ma bibliothèque depuis quelques temps... Je crois qu'il va en sortit bientôt pour rejoindre ma table de chevet !

Écrit par : Aelys | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

eh bien tu vois, même avec ton billet pourtant si enclin à me donner envie, ça ne me donne pas du tout envie !!!
La fantasy, vraiment, je n'arrive pas. Enfin, je n'ai pas essayé de lire des romans sffff depuis un bout de temps (le dernier en date étant le seigneur des anneaux) mais j'ai essayé quelques BDs et vraiment au bout de 3/4 pages, ça m'ennuie!!!

Écrit par : Emeraude | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

Enfin ! Si tu continues tu pourras peut être un jour visiter Brocéliande avec profit et y écouter les âmes.

Écrit par : Spencer | 17/04/2008

Répondre à ce commentaire

Comme pour toi, il me faudrait vraiment un(e) libraire compréhensif et/ou persuasif pour me mettre à ce genre de lecture... Chapeau pour ton goût pour... euh... l'aventure.

Écrit par : LVE | 18/04/2008

Répondre à ce commentaire

@isil : ce n'était pas une mauvaise image, je me disais juste que ce n'est pas pour moi !
@ aelys : tu nous diras ce que tu en as pensé;-)
@emeraude : tu ne crois pas aux fées ?!
@spencer : y écouter les âmes...ça me fait penser à quelque chose, non ?! je vais relire ce que tu sais alors !
@LVE : il faut tout essayer (sauf la coke !)

Écrit par : amanda | 18/04/2008

Répondre à ce commentaire

Non, je ne crois pas aux fées... mais je crois encore au prince charmant! ;-)

Écrit par : Emeraude | 18/04/2008

Répondre à ce commentaire

Tout comme la bd, la fantasy est un genre que je ne connais absolument pas. Et je ne sais pas si j'ai envie de découvrir. La raison essentielle est que lorsque je lis un roman, j'ai besoin de repères et que je crée intérieurement les décors cités, ce qui semble très difficile avec la fantasy, tant ça n'a rien à voir avec la réalité.
Les choses se rapprochant que j'ai pu lire sont des romans du cycle arthurien (de Bradley ou de Barjavel), mais c'est tout.
Par ailleurs, je trouve les couvertures d'une ringardise totale. N'y aurait-il pas moyen d'éditer des romans fantasy de façon plus sobre (genre sans rien sur la couv à part le titre et l'auteur), peut-être que ça attirerait plus de monde.

En tout cas, bravo Amanda ! (mais je ne devrais pas dire non plus "fontaine.. " car en début d'année, j'ai lu un Harlequin..pour voir (mais la lecture ne m'a pris que 2 heures). Et j'ai lu d'une traite aussi !

Écrit par : Loïc | 18/04/2008

Répondre à ce commentaire

@emeraude : tu as bien raison!

@Loïc : moi j'aime bien m'envoler ailleurs, ou découvrir des univers, modes de pensées, pays, personnages, situations que je ne connais pas ici bas. Sincèrement je n'ai eu aucun mal à imaginer les marais, les embarcations.. peut-être que quelques réminiscences de films vu ds mon enfance avec Lancelot, Merlin... m'y ont aidé. Pour les couvertures, je n'en connais pas suffisamment pour avoir une opinion digne de ce nom.
Quant au Harlequin, quelle bravoure, surtout de la part d'un monsieur. Et alors ?? Qu'en as tu pensé ?!

Écrit par : amanda | 18/04/2008

Répondre à ce commentaire

J'en ai pensé que du bien. Si si, dans le genre, je trouvais que le but était atteint. Il s'agissait de "le présent de destin" de Jane Porter (rien que le titre fait sourire).
Mais je te rassure, je n'en relirai jamais.

Écrit par : Loïc | 18/04/2008

Répondre à ce commentaire

@Loic : "le présent de destin" : mais ça ne veut rien dire, non ?!!!

Écrit par : amanda | 18/04/2008

Répondre à ce commentaire

c'est 'le présent' au sens 'cadeau'...et donc dans ce livre, ce présent, c'est le bébé que l'héroïne attend de l'homme qui ne veut pas devenir son époux. Elle espère donc qu'avec ce bébé, il changera d'avis. C'est donc un appel du destin. D'où le titre !
Si tu veux Amanda, je te l'envoie...

Écrit par : Loïc | 18/04/2008

Répondre à ce commentaire

Emeraude: Noooon... faut pas dire qu'on ne croit pas aux fées... parce qu'à chaque fois, il y a une fée qui meurt!!! (est-ce que ça parait que je viens de lire "Peter Pan"???) :)))

Écrit par : Karine | 19/04/2008

Répondre à ce commentaire

@ ça aurait donc dû s'intituler "Le présent DU destin"... bref, j'ai presque envie de te dire "chiche ?" mais, finalement, je préfère dire non merci ! Ce sont le vacances et je n'aurais pas le temps de toute façon!
@ karine : Peter pan.. j'adore le capitaine Crochet, moi !

Écrit par : amanda | 19/04/2008

Répondre à ce commentaire

oh oui pardon ! le titre est bien 'le présent du destin'.
Mais le titre original n'a rien à voir. D'ailleurs, je me suis intéressé à la question : les titres en anglais sont quand même un peu plus recherchés que les titres en français où les "l'ivresse de la passion" ou "un charmant inconnu" sont légion.

Écrit par : Loïc | 19/04/2008

Répondre à ce commentaire

@ loic : ah ça c'est sûr!

Écrit par : amanda | 20/04/2008

Répondre à ce commentaire

Hé ben voilà... une nouvelle convertie ! ;-)

Écrit par : Caro[line] | 20/04/2008

Répondre à ce commentaire

Je ne connaissais pas non plus l'uchrony:) Quant à ce livre, il traîne dans ma LAL depuis quelques mois !

Écrit par : Lou | 21/04/2008

Répondre à ce commentaire