Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LA PORTE DES ENFERS – LAURENT GAUDE | Page d'accueil | LA FAUSSE VEUVE – FLORENCE BEN SADOUN »

25/08/2008

MARI ET FEMME – REGIS DE SA MOREIRA

moreira.jpgImaginez vous vous réveillant un beau matin. Tranquillement. Vous baillez et sentez des cheveux longs et blonds vous caresser la joue.

 

Vous tournez la tête et les cheveux suivent.

 

Vous levez la tête, les cheveux suivent.

 

Ces cheveux longs et blonds sont rassemblés à votre tête. 

 

Alors que vous êtes brun et barbu.

Vous êtes devenu votre femme.

Enfin, votre corps est devenu celui de votre femme.

En face de vous, un barbu brun hurle.

C’est votre femme.

Enfin, c’est votre corps et votre voix qui hurlent.

Et dans votre corps, il y a votre femme.

Bon. Vous me direz sans doute que l’idée n’est pas neuve. Un mari se réveille dans le corps de sa femme et vice versa. Oui, sans doute.

Mais Régis de Sà Moreira traite ce sujet avec un humour explosif. Un couple au bord de la rupture, une communication depuis longtemps inexistante. Elle, agent littéraire pressée stressée ; lui, auteur peu inspiré au foyer, en attente d’inspiration et surtout d’envie d’écrire.

Régis De Sa Moreira emploie la deuxième personne du singulier. Ce qui donne parfois un peu le tournis. Au début, on ne sait plus qui dit quoi et de quel corps il s’agit. Puis on s’habitue très vite et on s’embarque, ravi et enthousiaste, dans ce joli voyage délicieusement décalé, loufoque. L'auteur nous ballade, nous trimbale, nous secoue, et on n'a plus qu'à se laisser aller.

Parce que ça va vite. On ne prend pas le temps de chercher à comprendre pourquoi, comment. Pas grave. Lui va aller travailler, elle vaquer à ses occupations d’auteur incompris qui fait la lessive. Il se met dans sa peau à elle et elle dans sa peau à lui.

C’est concis, c’est sec, ça claque et ça fait rire. Et chacun dans le corps de l’autre va finir par se mettre à la place de l’autre. Lui découvrir le regard des hommes, la vie d’un agent littéraire et les repas avec des auteurs à succès (donc pas des vrais auteurs comme lui). Elle va relativiser certaines choses.

Le chat au milieu y perdra son latin.

En se mettant à la place de l’autre, on pose finalement un autre regard sur l’autre. On découvre une sensibilité qu’on ne soupçonnait pas, une force mentale qu’on ignorait. Le regard change, on ouvre (enfin ?) les yeux.

C’est cocasse, c’est hilarant à plusieurs reprises, poétique à d'autres, plein de sensibilité et de justesse aussi ; ça se lit vite et surtout c’est très très bien fait.

Etre dans la peau d'un homme, ce n'est pas seulement avoir un pénis et regarder le foot. Etre dans la peau d'une femme, ce n'est pas seulement avoir des seins et pleurer devant une comédie romantique.  Un homme, une femme, c'est finalement tellement d'autres choses, tellement plus, tellement encore....

Bel exercice, M. de sa Moreira !

 

Mari et femme, Regis de Sa Moreira - Au diable Vauvert, 178 pages

06:34 Publié dans *Litterature Française* | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook

Commentaires

Echaudée par un autre roman, bien moins littéraire, qui avait la même idée de départ, je reste dans l'expectative...

Écrit par : cathulu | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

tu en dis bien plus d'éloge que moi !! J'ai trouvé ça très agréable, j'aime bien l'atmosphère que créee Régis de Sà Moreira... Enfin, merci encore pour le prêt, mon billet est en ligne aujourd'hui, évidemment! ;-)

Écrit par : Emeraude | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

Tout le monde en parle aujourd'hui !
Ce qui est amusant dans la blogobloule de lecture, c'est qu'on parle d'un livre le jour même de sa sortie, aussi bien que d'un classique ou d'un livre qui est resté dans une étagère pendant trois ans !
Je note, en tout cas...

Écrit par : kathel | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

C'est le livre du jour!!! Je n'ai jamais lu cet auteur mais trois critiques assez positives, ça donne le goût!

Écrit par : Karine | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

A garder au chaud, donc... je constate que les avis positifs fleurissent un peu partout. L'auteur a par ailleurs écrit un "Libraire" des plus sympathiques (dans le genre chouette ambiance, personnage attachant) il y a quelques années - également publié au Diable Vauvert.

Écrit par : Daniel Fattore | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

TRES tentant !!!

Écrit par : Brize | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai déjà adoré Le libraire, donc ce libre est évidemment sur ma LAL ! Surtout que je ne lis que des avis positifs dessus !

Écrit par : Liyah | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

Je viens de voir ce titre sur deux autres blogs et tout le monde est conquis !
Un titre dont il faut donc se rappeler.

Écrit par : sylire | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

On ne peut pas résister à ton billet !! Je note ce titre et cet auteur.

Écrit par : Flo | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

@cathulu : lequel ?
@ emeraude : je viens d'aller voir ton billet !
@ kathel : soit les grands esprits se rencontrent (n'est ce pas ?!!) soit nous attendons le jour de sortie pour en parler ;)
@ karine : je pense que tu aimerais!
@ daniel fattore : j'avais aimé Le libraire, et préféré celui ci pour son coté décalé
@ brize : oui !
@ liyah, sylire, Flo : oui lisez le :))

Écrit par : amanda | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

Il y a (très) souvent des chroniques favorables pour cet auteur dans la blogosphère, ben rien à faire je traîne la patte. Comme si je ne le sentais pas. Bah.

Écrit par : LVE | 26/08/2008

Répondre à ce commentaire

Celui d'Alix Girod de l'ain !

Écrit par : cathulu | 26/08/2008

Répondre à ce commentaire

@LVE : tant pis !
@ cathulu : ah mais ça n'a rien à voir !! Ds celui d'AGA, mari et femme échangent leurs "job" mais gardent leurs corps. La femme va bosser ds la boite du mari et le mari reste à la maison si ma mémoire est bonne Le livre était amusant, oui, facile et plus chick lit qu'autre chose. Ici, le mari se réveille, il est devenu Femme (et vice versa) et ils vont mener la vie de l'autre et découvrir leurs vies, donc, mais aussi ce que ça fait d'être une femme avec un physique de femme et vice versa encore. L'exercice est drôle, vraiment.

Écrit par : amanda | 26/08/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai hâte de le lire ! :-)

Écrit par : Caro[line] | 27/08/2008

Répondre à ce commentaire

j'ai très envie d'essayer :)

Écrit par : Stéphanie | 28/08/2008

Répondre à ce commentaire

@caro[line], stéphanie : il va tourner dés demain:)

Écrit par : amanda | 28/08/2008

Répondre à ce commentaire

Roman très vite lu et qui m'a effectivement fait sourire mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. Il faut tout de même avouer que si l'idée sur laquelle reposait cette histoire était un peu "casse-gueule", je trouve que l'auteur ne s'en est pas mal sorti !
J'ai vu aussi, il n'y a pas très longtemps, un film TV "Si j'étais elle" reposant sur le même principe avec Hippolyte Girardot se transformant un beau matin en femme, rôle joué par Hélène De Fougerolles... Ce n'était pas génial mais plutôt divertissant.. un film TV du mercredi après-midi quoi ! ;-)

Écrit par : Marie | 31/08/2008

Répondre à ce commentaire

Il existe déjà un roman de ce genre : "Dans ta peau " de Frédéric Lasaygues paru en 2002 chez Julliard. l'histoire était bien ficelée et pleine d'humour.
En feuilletant "Mari et Femme" j'ai vraiment une impression de déjà lu ...

Écrit par : Syghrid | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

@ marie : je suis d'accord avec toi, RSM s'en est très bien sorti (quant au film avec HG, je ne l'ai pas vu ;)
@ syghrid : bienvenue ici ! je ne connais pas ce roman, je vais me renseigner.

Écrit par : amanda | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire