Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LA MORT DU ROI TSONGOR – LAURENT GAUDE | Page d'accueil | PERETTE GUIDE TOURISTIQUE »

06/08/2008

DERIVE SANGLANTE – WILLIAM G. TAPPLY

derive.jpgVous vous souvenez ? Je vous ai parlé de Stoney Calhoun récemment. Mais oui ! Le guide de pêche, celui qui vit dans le Maine, celui qui ne se rappelle de rien, l’amnésique ! Je vous en parlais à propos de « Casco Bay ».

Ici, Dérive sanglante est le premier roman où William G. Tapply met en scène Stoney Calhoun.

Amnésique, donc, le Stoney. Nous faisons sa connaissance dans ce premier volet de ses aventures et apprenons comment Stoney est sorti un beau jour de l’hôpital, mémoire en berne, avenir indécis et passé englouti par la foudre dix-huit mois plus tôt.

Aucun souvenir, donc, mais Stoney sort enfin. Il sait juste que son compte en banque sera désormais suffisamment pourvu pour qu’il n’aie pas à travailler, pourvu que le passé ne pointe pas son nez.

Alors Stoney écoute son instinct, ou les voix qui sommeillent en lui, ou son flair. Il s’installe au fin fond des bois du Maine et construit sa cabane. Il deviendra guide de pêche, aimera la belle Kate. Un jour, un client vient et demande un guide pour l’emmener dans les bois pêcher des truites sauvages. Stoney n’a pas envie, Stoney ne le sent pas, Stoney fait sa tête de pioche et envoie Lyle, son meilleur ami, à sa place.

Lyle ne reviendra pas. Inquiet, stressé, empli d’un mauvais pressentiment, Stoney part à sa recherche et retrouve son corps. Assassiné.

Par ce client bizarre ? Stoney s'en veut. Il aurait dû y aller, il aurait dû mourir, lui, et pas son copain Lyle.

Voici un roman ma foi fort passionnant. Avec Casco Bay, j’avais découvert ce genre de « polar nature ». Ici encore, nous nous baladons dans les bois du Maine, nous nous passionnons pour la pêche (oui oui), nous suivons avec empressement Stoney dans cette nature sauvage, prenante, absorbante et paisible.

Et, encore une fois, Stoney est passionnant. Qui est-il ? Comment expliquer ce flair, ce besoin d’enquêter, de fouiner, de comprendre ? Comment expliquer qu’il sait comment casser d’un revers de main le nez et les dents à la fois ?

William G Tapply nous embarque dans cette enquête en deux temps trois mouvements : deux promenades en forêt et trois tours de moulinet, quatre mouches-appats (que nous saurons presque monter nous-même). Et pourtant, aucune de ces scènes de pêche et détails techniques n’est barbant. Au contraire. On suit Stoney, on suit Kate, on suit le shérif Dickman, tous ces personnages attachants, authentiques, VRAIS, dans une enquête menée tambour battant, stressomètre au maximum, juqu’au dénouement final (dénouement final qui, encore une fois, aurait à mon sens supporté d’être un peu plus creusé, plus étoffé, mais bon, l’essentiel n’est pas là).

Nous avons ici un polar d’un genre nouveau, original, où la nature prend une place importante, capitale, et c’est franchement à la fois apaisant et rafraichissant.

Eh, Stoney, tu reviens quand, pour un troisième volet ? Je t’attends, moi !!!

Dérive sanglante, William G Tapply - Ed. Gallmeister, 268 pages

 

 

Laure a aimé aussi.

Commentaires

tu viens de me donner envie de lire un polar :)

Écrit par : Stéphanie | 06/08/2008

Répondre à ce commentaire

ça fait longtamps que j'ai lu un polar et si la nature est important, je surligne!

Écrit par : cathulu | 06/08/2008

Répondre à ce commentaire

Encore un billet qui fait envie! ;-) De toute façon j'avais déjà repéré Casco Bay quand tu en as parlé, alors autant noter le premier tome aussi, hein... ^_^

Écrit par : Lucile | 06/08/2008

Répondre à ce commentaire

Connais pa du tout, pour moi, le Maine, c'st Stephen King... je note

Écrit par : Ys | 06/08/2008

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je veux le lire! Tu rentres quand ? :))))

Écrit par : fashion | 06/08/2008

Répondre à ce commentaire

Je ne me souviens plus qui en a parlé récemment mais je l'ai noté en début de semaine... et voilà que tu en rajoutes! Bien entendu, maintenant, il me le faut!!! Le monsieur amnésique m'intrique pas mal!!

Écrit par : Karine | 06/08/2008

Répondre à ce commentaire

@ stéphanie : un polar Nature, ça change en plus !
@ cathulu : en plus, Ralph le chien est déjà là, et déjà important ! tu aimerais je pense
@ lucile : à vrai dire, c'est peut-être mieux de commencer par le premier, mais tu peux lire le deuxième avant qd même
@Ys : moi, je ne connais pas S King ! (enfin... jamais lu)
@ fashion : il va falloir attendre encore un peu !
@ karine : tu devrais le trouver en VO par chez toi:)

Écrit par : amanda | 06/08/2008

Répondre à ce commentaire

"nous nous passionnons pour la pêche (oui oui)"
Alors là, si c'est vrai, ça serait un vrai tour de force, car ça relève tout de même de la mission impossible en ce qui me concerne !!! :)

Écrit par : In Cold Blog | 06/08/2008

Répondre à ce commentaire

Oh bah moi, les z'arbres et la nature ça m'fait éternuer... (t'chouuuuuummmmmmmmmmmmmm !)

Écrit par : LVE | 07/08/2008

Répondre à ce commentaire

Ah oui ! A quand un troisième volet ?? Moi aussi j'suis impatiente de retrouver mon cher Stoney ! ;-)

Écrit par : Marie | 07/08/2008

Répondre à ce commentaire

cette série fait un "malheur" en ce moment...j'ai déjà repérer plusieurs titres :)
j'y ajoute celui-ci !

Écrit par : loulou | 07/08/2008

Répondre à ce commentaire

@ICB : personellement, j'irai bien à la pêche avec Stoney...
@ LVE : tu peux prendre du zyrtec ? ;))
@ marie : ns sommes deux (et plus à mon avis !)
@ loulou : bienvenue, je crois !

Écrit par : amanda | 07/08/2008

Répondre à ce commentaire

J'en avais déjà entendu parler, notamment sur le site de Marie, Lecture et Cie, qui en fait une très bonne critique.

Écrit par : clochette | 07/08/2008

Répondre à ce commentaire

@clochette : oui, et je crois que Marie et moi avons souvent le même avis:)

Écrit par : amanda | 08/08/2008

Répondre à ce commentaire