Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« VERY IMPORTANT PENELOPE B. – ANNE SOLANGE TARDY | Page d'accueil | AUSTRALIA UNDERGROUND – ANDREW McGAHAN »

06/12/2008

Toutes les familles sont psychotiques - Douglas Coupland

copland.jpgVous êtes névrosé ? Avez le sida ? Une hépatite ? Un membre en moins ? Vous êtes un ancien taulard ? Enceinte ? Paumé ? Hippie ? Baba Cool ? Maniaque ? Forcené du ciboulot ?

Si vous faites partie de ces catégories là, vous avez une chance d’être issu de la génération Drummond.

Elle est sympa, cette famille Drummond. A la fois Pieds Nickelés et Dalton, Simpsons ou Pierrafeu, tous ses membres ont un pet de travers. Enfin, un truc quoi. La mère se demande que faire de sa vie, son ex-mari était violent et coureur, son fils est suicidaire, son autre fils séropositif, sa fille pilote des navettes spatiales, les brus sont totalement folles, l’une est quasiment hamish, l’autre hippie-révoltée-décidée-à-ne-pas-céder-à-la-modernité-pourrie-des-sociétés-modernes.

C’est déjanté, c’est loufoque. Toute la famille se retrouve en Floride pour assister au départ de Sarah la fille spationaute, et va se retrouver plongée dans des aventures abracadabrantesques. Ca fuse, ça gicle, on s’amuse.

Ceci dit, au bout d’un moment, même si on devine la satire des familles américaines, la noirceur de ces paumés qui cherchent à supporter la maladie, la souffrance, qui cherchent tout simplement un peu d’espoir (même si c’est au moyen d’une fausse lettre du Prince Willliam à sa mère, d’un bébé vendu à un millionnaire…) au bout d’un moment, le tout devient un peu lassant. On a hâte que ça se termine.

Bien aimé, donc, bien ri, mais voilà, sans plus, au final.

19:32 Publié dans *Litterature Anglo-saxonne* | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

Commentaires

J'en ai lu un de cet auteur, et j'avais vraiment trouvé ça très bizarre et très lassant. Celui-ci m'a l'air d'être dans la même veine, alors je passe.

Écrit par : Lilly | 06/12/2008

Répondre à ce commentaire

J'étais enthousiaste au début de ton billet (je n'ai jamais lu Coupland) mais la fin me fait hésiter. J'aime le déjanté et le bizarre... tant que ça mène quelque part!

Écrit par : Karine :) | 06/12/2008

Répondre à ce commentaire

Jamais lu... J'étais curieuse de découvrir Eleonor Rigby, mais je ne l'ai pas fait... J'ai l'impression que l'écriture plus que l'univers de Coupland ne va pas me plaire...Faufrait quand même que j'y jette un coup d'oeil !

Écrit par : Anne-Sophie | 07/12/2008

Répondre à ce commentaire

ça me tentait bien mais la fin de ton billet me refroidit un peu!!!

Écrit par : goelen | 07/12/2008

Répondre à ce commentaire

Tu crois que ça me plairait ? (ben oui, tu cernes bien nos divergences et nos points communs, donc je te demande, ça va plus vite que d'essayer et d'abandonner:)))

Écrit par : fashion | 07/12/2008

Répondre à ce commentaire

@lilly : j'ai bcp aimé le début, puis je me suis lassée. Lequel as tu lu ?
@ karine, goelen : je pense que tout est question d'état d'esprit qd on le lit ;)
@ anne-sophie : il faut essayer par soi-même, je pense. Eleanor Rigby, le nom me dit qq chose, mais je ne l'ai pas lu
@ fashion : je n'en suis pas sure, en fait :) je pense que non... (sous réserve, hein, j'ai bu trois coupes, comme tu sais :))

Écrit par : amanda | 07/12/2008

Répondre à ce commentaire

Je suis une grande fan de Coupland quant à moi et de ce livre en particulier! J'adore ses loufoqueries, son humour très very noir et très British (même si c'est British Colombia!), sa prédilection pour les situations abracadabrantes et extrêmes. J'aime son écriture et j'admire sa maîtrise narrative. Un de mes chouchous depuis longtemps!

Écrit par : Kiki | 08/12/2008

Répondre à ce commentaire

@kiki : quel amour pour Coupland ! j'avoue que j'ai commencé à m'ennuyer vers la moitié du livre. Mais il en faut or tous les goûts et toutes les humeurs ;)

Écrit par : amanda | 09/12/2008

Répondre à ce commentaire

J'avais découvert l'auteur avec ce livre et j'avais eu moi aussi un petit coup de mou vers le milieu mais qui était vite passé. Mes préférés de lui restent Génération X et Microserfs :)

Écrit par : Joelle | 09/12/2008

Répondre à ce commentaire