Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Une jolie fille rien que pour moi - Aurélie Antolini | Page d'accueil | REDAC DU MOIS - Tête à tête avec une personne connue »

14/10/2008

TOUTE LA NUIT DEVANT NOUS – MARCUS MALTE

Un enfant qui s'enlise dans l’irréel pendant une colonie de vacances. D’autres enfants désespérés par la marche du monde, une bande de gamins qui vivent au travers une équipe de foot ; l’univers du petit recueil de nouvelles de Marcus Malte est rempli d’un charme à la fois vénéneux et troublant.malte.jpg

 

Mestrel, le narrateur de la première nouvelle (Le fils de l’étoile) découvre le monde impitoyable des colonies de vacances et la muflerie des adolescents. Sa rencontre avec le taciturne François l’entraînera dans une spirale trouble, sombre, torsade d’événements qui bouleversera sa vie à tout jamais.

 

Iris, Lys, Rose et Chardon Ardent, les enfants de la deuxième nouvelle (Des noms de fleurs) veulent se persuader que seul un « coup de grâce » peut changer la marche d’un monde qui les dégoûte :  seul un sacrifice influera le déclin de leur planète. Prêts à tout, même au sacrifice ultime.

 

Le dernier narrateur (Le père à Francis) raconte la cité, l’OM, le foot comme seule riposte à une vie sans avenir, seule échappatoire dans un univers désenchanté, désoeuvré.

 

Trois nouvelles donc, et trois univers très différents, avec pour point commun et fil conducteur les désillusions, l’espoir, les rêves évanouis, avalés par un avenir obscur.

 

Que l’on s’oublie dans les rêves, que l’on se réfugie dans un univers parallèle et protecteur, que l’on aille jusqu’au bout par conviction ou désespoir, que l’on voie ses rêve brisés net par un quotidien trop livide, rattrapés par la perspective de lendemains sans espoir, les personnages de Marcus Malte sont touchants, parfois grinçants mais toujours justement dessinés. Le style, différent dans les trois nouvelles, est toujours juste et prenant.

 

Un petit recueil qui sait laisser son empreinte.

 

Belle lecture, donc.

 

 

 

Toute la nuit devant nous, Marcus Malte – Ed. Zulma, 126 pages

 

 

 

 

Commentaires

Je ne connais pas le livre, pas entendu parler. Il vient de sortir, ou est-il déjà ancien ?

Écrit par : LVE | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

Le titre est évocateur, et tu sais donner envie de le lire.

Écrit par : maijo | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

je l'ai lu aussi (mais comment fais-tu pour ne lire que des livres de la rentrée???) mais je n'en ai pas parlé. Surtout parce que je suis toujours frustrée par les nouvelles, même si je suis bien d'accord avec toi. Le style de Marcus Malte est doux et grinçant à la fois et j'aime beaucoup

Écrit par : Emeraude | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

Lequel de "Garden of love" et de celui-ci as-tu préféré ?
Les billets parus sur "Garden of love" m'avaient déjà donné envie de découvrir l'auteur, alors ci celui-ci est encore mieux...

Écrit par : In Cold Blog | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

Je suis face à un dilemme : "Garden of love" m'a donné envie de lire d'autres livres de Marcus Malte mais en général, je n'aime pas les nouvelles... Je crois que je me laisserai tenter si je le trouve à la médiathèque mais je ne l'achèterai pas.

Écrit par : saxaoul | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

...alors SI celui-ci... toutes mes confuses

Écrit par : In Cold Blog | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

@ LVE : il vient de sortir
@ maijo : je découvre de plus en plus cet auteur et pour le moment, que du bonheur...
@ emeraude : je suis charmée par son écriture, vraiment (et ruinée par mes achats, tout simplement)
@ ICB : entre les deux, mon coeur penche pour Garden of Love. (et aussi pour un autre recueil que je viens de finir, mais je n'ai pas encore rédigé mon billet. Là, Garden of Love et l'autre recueil seront ex aequo, vraiment :)
@ saxaoul : emprunte le, laisse toi aller :)

Écrit par : amanda | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

Oh, oh, je le mettrais bien sur ma liste d'Emprunt de Nouvelles avec le G. Flippo, celui-là !! ;-)

Écrit par : Tamara | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

Après l'incroyable "Garden of love", je ne peux que prendre note de ce livre !! ;-)

Écrit par : Florinette | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

Il vient de rentrer dans ma PAL, j'ai donc fait un bon choix ! ;-)

Écrit par : Michel | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

Je l'ai vu samedi à la librairie...en souvenir de "Garden of love", il est déjà dans ma PAL...

Écrit par : Annie | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

@tamara : pas de problème :)
@ florinette : note :)
@ michel : je pense ! (mais comme toi et moi n'avons pas forcément les mêmes goûts, j'espère que tu aimeras :)
@ annie : ahhh Garden of Love... soupir :)

Écrit par : amanda | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

Très très tentant... et si c'est différent de "Garden of love", par les sujets et la forme, ça me tente encore plus !

Écrit par : kathel | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai bien aimé "Plage des Sablettes, souvenirs d'épaves", cf. http://musicaspencer.canalblog.com/archives/2008/09/13/10561421.html
Ce garçon a vraiment du talent pour écrire et il parle bien du coin ;-)
Kenavo

Écrit par : Spencer | 14/10/2008

Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas si je lirai ce livre (moi et les nouvelles... ) mais je compte bien sortir "Garden of love" très bientôt!!

Écrit par : Karine :) | 15/10/2008

Répondre à ce commentaire

Je n'aime pas trop les nouvelles, mais j'ai vraiment envie de découvrir cet auteur. Peut-être Garden of love alors ?

Écrit par : Aifelle | 15/10/2008

Répondre à ce commentaire

Je me souviens encore de ton enthousiasme en parlant de "garden of love" à Neverland... je dois avouer que le prix m'a fait hésiter mais je compte bien le lire et, à chaque fois que je suis en librairie et qu'un ami y jette un oeil je lui fais part de ton avis:o)

Écrit par : Lou | 15/10/2008

Répondre à ce commentaire

@kathel : laisse toi tenter alors :)
@ spencer : on va croire que les Sablettes sont en Bretagne ! Kenavo :)
@ Karine :sortir ?
@ aifelle : oui, celui-ci alors :)
@ lou : oh, que je suis toute rouge :)

Écrit par : amanda | 15/10/2008

Répondre à ce commentaire

@Amanda
Pour relire mon commentaire autant rester chez soi, c'est pour cela que j'aime beaucoup nos blogs, c'est souvent la découverte d'un point de vue que j'avais négligé dans la lecture d'un livre !

Écrit par : Michel | 15/10/2008

Répondre à ce commentaire

J'adore les nouvelles, et je vais découvrir cet auteur

Écrit par : liliba | 16/10/2008

Répondre à ce commentaire

@michel : tu as entièrement raison, c'est ce que j'aime aussi
@liliba : et hop, une tentée de plus :)

Écrit par : amanda | 16/10/2008

Répondre à ce commentaire

Je viens tout juste de le lire et j'ai énormément aimé. S'il n'y avait pas eu la troisième nouvelle que j'apprécie moins, ce serait un vrai coup de coeur. Les deux premières sont pleines de poésie ; une noirceur sublime...

Écrit par : bladelor | 07/02/2009

Répondre à ce commentaire

@ bladelor : ma préférée est la deuxième. et la troisième m'a plu (mais je suis un peu marseillaise, aussi... même si je n'aime ni l'OM ni le foot ni les supporters :) et j'ai trouvé le ton juste, dans Le père à Francis.

Écrit par : amanda | 09/02/2009

Répondre à ce commentaire