Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Toutes les familles sont psychotiques - Douglas Coupland | Page d'accueil | LA PART DES CHIENS – MARCUS MALTE »

08/12/2008

AUSTRALIA UNDERGROUND – ANDREW McGAHAN

underground.jpgImaginez un futur où la lutte anti-terrorisme est arrivée à son paroxysme. Après que Canberra (Australie) ait été rayée de la carte par une bombe nucléaire, le gouvernement australien, sous couvert de menace contre l’état et la sécurité nationale, a déclaré l’Islam ennemi national. L’immigration est interdite, la contestation soigneusement brimée, la population strictement sous contrôle.

 

Nous sommes en 2010 et Leo James, le frère du Premier Ministre, est enlevé par un groupuscule terroriste. Et libéré peu après par un autre groupuscule, Australia Underground, groupe que rejoignent peu à peu les opposants au régime.

 

L’Australie vue par Andrew McGahan est édifiante. La lutte contre le terrorisme sert de prétexte à la mise en place d’un régime totalitaire : opposition soigneusement muselée, état omniprésent et manipulation des populations. La Citoyenneté est préservée, les médias sous contrôle, les citoyens doivent renouveler leurs papiers tous les ans, être, comme il se doit, en règle et répondre correctement, en cas de doute, à un questionnaire précis sur l’Identité Nationale : questionnaire qui porte autant sur les résultats sportifs des héros australiens, les poèmes des poètes nationaux ou l’hymne national.

 

Les musulmans qui n’ont pas quitté le pays sont parqués dans des guettos où ils peuvent vivre sans se mêler au reste de la population.

 

Australia Underground, réseau d'opposition souterrain, œuvre en silence et en secret pour le retour aux libertés : de juger, de vivre, de penser, de parler.

 

Australia Underground se lit avec une attention toujours croissante. Le rythme est rapide, voire saccadé à certains moments de la fuite de Leo et ses acolytes. Le ton est résolument direct, nerveux. Leo James est le narrateur, il relate sa fuite, depuis son enlèvement jusqu’à sa séquestration. Par qui ? Nous l’apprendrons à la fin du roman. En alternant son récit (lucide et narquois à souhait) avec des retours en arrière où il retrace l’évolution de son pays vers un régime totalitaire, pays qui a rapidement basculé de démocratie à dictature. Et ce avec l’assentiment d’une population trop heureuse d’échapper à la menace islamiste.

 

C’est là que réside le principal intérêt du roman : comment faire monter l’intolérance et la peur, comment obtenir l’absolution d’une population en faisant miroiter le spectre de la terreur. Comment stigmatiser une religion en la rendant responsable de tous les maux. Manipulation des masses, allégeance aux superpuissances économiques, montée de l’intolérance. Un roman de fiction (voire d’anticipation) politique tout à fait crédible (même si la fin m'a laissée néanmoins perplexe) qui se lit presque d’une traite.

 

A lire, donc ! (avec en prime une très belle couverture).

 

 

Australia Underground, Andrew McGahan, Actes Sud collection Actes Noirs, 303 pages

 

 

Les avis d’Emeraude qui m'a donné envie de le lire.

Commentaires

Pas tentée du tout... Pourtant tu en parles très bien ;o)

Écrit par : Cuné | 08/12/2008

Répondre à ce commentaire

Pourquoi pas, et c'est un sujet très très actuel.

Écrit par : Aifelle | 08/12/2008

Répondre à ce commentaire

Je le note pour sa sortie en poche. Le thème fait froid dans le dos. Visionnaire Mc Gahan ?

Écrit par : Leiloona | 08/12/2008

Répondre à ce commentaire

Dis donc, les complots Emeraude, Amanda pour me faire craquer sur des livres ça suffit! Surtout que je vais travailler en librairie pendant 15 jours pour Noël, va falloi éviter le craquage...Pas gagner

Écrit par : goelen | 08/12/2008

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup cette collection chez Actes Sud, à chaque fois j'y jette un oeil. Je l'avais repéré, mais sans y être vraiment tentée...j'en prends note, mais pour plus tard ! ;-)

Écrit par : Florinette | 08/12/2008

Répondre à ce commentaire

Tout comme Leiloona pour ma part !

Écrit par : Céline C. | 08/12/2008

Répondre à ce commentaire

@cuné : ne pas se forcer (mais tu rates qq chose :))
@ aifelle : plus qu'actuel, même. AMcGahan a su utiliser l'actualité et son roman est très très plausible (pas tout, sans doute) mais il y a déjà une bonne part de vérité...
@ Leiloona : visionnaire ? je n'espère pas, alors...
@ Goelen : tu vas travailler en librairie ? Chouette !! Il faudra nous raconter tout ça !
@ florinette : note :)
@ céline c : alors même réponse qu'à Leiloona :)

Écrit par : amanda | 08/12/2008

Répondre à ce commentaire

ravie que tu aies aimé !

Écrit par : Emeraude | 09/12/2008

Répondre à ce commentaire

je le note, il m'a l'air bien sympa

Écrit par : pom' | 09/12/2008

Répondre à ce commentaire

Je n'étais pas tentée au départ (j'ai lu "bombe nucléaire"... normalement, ça me fait décrocher tout de suite) mais avec ton billet et ce que tu en dis, je crois que ça pourrait me plaire... C'Est un sujet sur lequel je me suis souvent questionnée...

Écrit par : Karine :) | 09/12/2008

Répondre à ce commentaire

@ emeraude : merci du conseil :)
@ pom' : c'est très sympa
@ karine : si le sujet te tente, le livre te plaira

Écrit par : amanda | 09/12/2008

Répondre à ce commentaire

Je l'avais repéré grâce à sa couverture mais je n'étais pas très sûre du fait qu'il pourrait me plaire ! Pourtant, je pense qu'il y a de fortes chances que ce soit le cas ;) Mais il faut que j'attende que ma biblio l'ait reçu pour savoir : il est pour l'instant en commande !

Écrit par : Joelle | 09/12/2008

Répondre à ce commentaire