Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LA FENETRE PANORAMIQUE – RICHARD YATES | Page d'accueil | RENDEZ VOUS A SAMARRA – JOHN O’HARA »

27/01/2009

LE VRAI CUL DU DIABLE – PERCY KEMP

Anna Bravo travaille en étroite collaboration avec Noël, le ministre de l’intérieur. Elle est son plus fidèle collaborateur, son chien de garde, son oreille. Sa vie se résume à son travail, les statistiques, les chiffres. Entièrement dédiée à Noël, à sa réussite, à sa future élection aux Présidentielles, Anna est une machine. Un soir, alors qu’elle se rend à un vernissage, elle remarque un miroir vénitien qui reflète une autre Anna, une Anna différente, moins lisse, moins parfaite, moins symétrique. Anna achète le miroir, fascinée par cette autre femme qu’elle ne connaît pas.kemp.jpg

 

Je ne connaissais pas Percy Kemp jusqu’à cette lecture et je reste épatée, à la fois admirative sur le style et intriguée. Une chose est sure, il ne m’a pas laissée indifférente.

 

La plume, d’abord, est délicieuse. Percy Kemp joue avec la langue, offre un florilège d’expressions, de mots, de phrases savoureuses. Le tout n’est pas dénué d’humour et le sourire affleure régulièrement, l’air de rien, au détour d’une phrase.

 

Le fond, ensuite, m’a laissée perplexe. Anna et son miroir, Anna et ses miroirs, on est dans un univers centré sur Anna et son reflet. C’est singulier. Cette fascination pour son image, cette obsession qui va dévorer Anna est somme toute… assez fascinante. On plonge dans un univers feutré ou le reflet de soi prend la première place, vient supplanter la réalité, la déformer, la dissoudre.

 

« Un roman étrange et pénétrant », dit Cuné. Je suis entièrement d’accord. Sans être non plus aussi enthousiaste, je dirais que c’est un roman vraiment étonnant, peu commun, avec une fin…mum… délicieuse.

 

Comment les autres nous voient-ils ? Il vaut peut-être mieux ne pas le savoir, parfois…

 

 

 Le vrai cul du diable, Percy Kemp - Cherche Midi, collection Styles, 168 pages

 

06:29 Publié dans *Litterature Française* | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : miroir, vanité, narcisse, percy kemp | |  Facebook

Commentaires

Vous finissez par m'intriguer les filles! :))

Écrit par : fashion | 27/01/2009

Répondre à ce commentaire

C'est que c'est réellement très intrigant ! :-D

Écrit par : Cuné | 27/01/2009

Répondre à ce commentaire

Un peu psychananlytique tout ça non?

Écrit par : chiffonnette | 27/01/2009

Répondre à ce commentaire

Un billet qui donne envie d'en savoir plus sur cet auteur. Du coup, j'ai été regarder sur le net. Son premier roman était axé sur le parfum ... il aime broder ses romans autour d'un objet ou d'une sensation. Intéressant. Je note !

Écrit par : Leiloona | 27/01/2009

Répondre à ce commentaire

Effectivement intéressant...
...et puis le titre est irrésistible...

Écrit par : Anne la provinciale | 27/01/2009

Répondre à ce commentaire

Ravie qu'il vous ai plu. Percy Kemp est un homme charmant, ce qui n'est pas le cas de tous les auteurs, et c'est un vrai plaisir de faire découvrir son roman que j'ai adoré par ailleurs.

Écrit par : Solène | 27/01/2009

Répondre à ce commentaire

@ fashion : normal, c'est intriguant:)
@ cuné : ...
@ chiffonnette : oui... et non.
@ leiloona : je crois qu'il fait partie d'une trilogie sur les sens. Et j'ai envie de découvrir les autres
@ anne la provinciale : je suis d'accord;)
@ solène : le plaisir fut partagé, donc.

Écrit par : amanda | 27/01/2009

Répondre à ce commentaire

Tu as achevé ce que Cuné avait commencé, ça y est je viens de noter car vous m'avez intriguée aussi. :)

Écrit par : Frisette | 27/01/2009

Répondre à ce commentaire

Cuné m'avait déjà bien tentée... maintenant, je souligne!! Ca semble bien étrange, tout ça!

Écrit par : Karine :) | 27/01/2009

Répondre à ce commentaire

je suis tentée ! je le note :)

Écrit par : loulou | 28/01/2009

Répondre à ce commentaire

Je ne suis pas certaine qu'il me plaise...

Écrit par : Florinette | 29/01/2009

Répondre à ce commentaire

@frisette : j'espère que tu aimeras (je ne connais pas bien tes goûts
@ karine : il peut partir outre mer :)
@ loulou : même réponse qu'à Fristte :)
@ florinette : hum... je ne suis pas sure ;)

Écrit par : amanda | 30/01/2009

Répondre à ce commentaire

Le titre est déjà surprenant !

Écrit par : Aliénor | 02/02/2009

Répondre à ce commentaire