Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LE PONT DES SOUPIRS - RICHARD RUSSO | Page d'accueil | SANS BLESSURES APPARENTES - JEAN-PAUL MARI »

11/03/2009

BREAKFAST AT TIFFANY’S – TRUMAN CAPOTE

Nous sommes à New York. Un jeune auteur rencontre sa voisine, la ravissante Holly Golightly : soirées, bruit, rires, la jeune femme semble tiffany.gifvivre dans un perpétuel mouvement. Sa carte de visite indique seulement Holly Golightly, voyageuse. Les deux se lient d’amitié et le jeune homme est ébloui par le scintillement qui émane de Holly. Holly et ses amis (ivres, décadents parfois, provocateurs, riches ou truands) Holly et son chat sans nom.

 

J’ai vaguement en mémoire le film de Blake Edwards où Audrey Hepburn incarne Holly Golightly. J’imaginais, d'après ces souvenirs, un livre léger , plus "juste sympathique" que profond et sensible.

 

Et c’est ce que j’ai trouvé dans la première partie du court roman de Truman Capote. Quand le narrateur (que Holly appellera Fred en souvenir de son frère),  nous assistons à la rencontre  des deux solitaires (Holly, bien qu'entourée, est au final très seule). Fred est un jeune auteur qui essaie de se faire publier, Holly apparait comme une ravissante mondaine, superficielle et fantasque. Fred est fasciné par la jeune femme, qui papillonne d’une soirée à l’autre, d’un amant à l’autre, semble incapable de se poser et refuse catégoriquement de s’ancrer dans une quelconque réalité. Irrésistiblement attiré par la lumière qui émane de la jeune femme, Fred s’accroche à la jeune femme et devient son confident.

 

C’est quand Holly apprend la mort de son frère que l’on découvre ses fêlures. L'instable femme-enfant se révèle une jeune femme blessée. Chaque sourire cache une blessure, chaque provocation une douleur. Du rouge à lèvres en guise d’onguent, une petite robe noire pour donner le change, et peu à peu se révèle l’enfance errante soigneusement cachée sous les paillettes. Blessée, perdue, aussi fragile intérieurement qu’elle semble frivole et inconséquente, la jeune femme est une héroïne parfaite, que l’on découvre et apprend à aimer dans la deuxième partie du roman. La chronique d'une demi-mondaine se transforme en roman plus profond, le roman d'une jeune femme perdue qui noie sa solitude dans une foule d'amis et de mondanités éphémères, une jeune femme qui rêve de prendre son petit déjeuner chez Tiffany. La fin est superbe. Au final, j'ai aimé cette histoire, qui au départ m'avait semblé être davantage une gentille chronique new-yorkaise et se transforme en un roman bien plus touchant.

 

Me reste à revoir le film, afin de mieux "comparer". Truman Capote aurait aimé que Marylin Monroe incarne Holly Golightly. Et bien que j’aime énormément Audrey Hepburn (largement plus que Marylin, d’ailleurs), il me semble que la première aurait sans doute aussi bien incarné le personnage.

 

 

Breakfast at Tiffany's (Petit déjeuner chez Tiffany), Truman Capote - Folio Bilingue, 270 pages.

  

 

 

Les avis de Chiffonette, Lilly, Lou, Clarabel, Céline, Kathel, Katell 

Commentaires

J'ai lu très peu de choses de T Capote et puis cela changera de l'ordre habituel livre puis film, là pour une fois faire le contraire c'est tentant

Écrit par : Dominique | 11/03/2009

Répondre à ce commentaire

Tu parles d'un de mes livres préférés ! J'ai définitivement préféré le livre au film de Blake Edwards, même si j'ai adoré aussi le film grâce à Audrey Hepburn (et Mickey Rooney dans le rôle de Mr Yoniushi !) Mais dans le film, Tiffany renonce à ses rêves, alors que dans le livre elle reste totalement libre ! J'ai un peu de mal à imaginer Marylin dans le rôle !
Tu devrais continuer ta lecture de Truman Capote avec "La harpe d'herbes" et aussi ses nouvelles plus courtes comme "Myriam" ou "Monsieur Maléfique". Mais tu les as sans doute déjà lu.

Écrit par : virginie | 11/03/2009

Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais lu ce livre ni aucun de Truman Capote, à dire vrai! En revanche, je me rappelle du film qui est repassé il n'y a pas si longtemps à la télévision. Mais ce dont je me souviens surtout, c'est la chanson "Moon River"interprété par Audrey Hepburn. Elle fut MA chanson (version Andy William) lorsque j'allais en vacances en Angleterre. La famille qui m'accueillait, possédait ce vieux disque. Il me l'ont offert en guise d'amitié. Je l'ai même mis sur mon blog dès les premiers jours!
Rien de littéraire dans tout ça, n'est ce pas!

Écrit par : Annie | 11/03/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai bien aime ce livre moi aussi, mais j'ai été davantage touchée par "La traversée de l'été". Je pense continuer avec Capote cette année.

Écrit par : Lilly | 11/03/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai toujours beaucoup aimé ce livre. Et le film aussi. J'ai du mal à imaginer Marylin dans le rôle mais je pense que l'image d'Audrey Hepburn est trop présente dans mon esprit. Concernant Truman Capote, je pense que son meilleur livre reste tout de même "De sang froid". Je lis pourtant beaucoup et il reste un de ceux qui m'ont le plus bouleversé.

Écrit par : Solène | 11/03/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai été déçue par le film que j'ai vu récemment, mais je me laisserais bien tenter par le livre!

Écrit par : Ori | 11/03/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai vu le film il y a un moment déjà (j'adore Audrey Hepburn) mais je m'étais découragée à lire le livre après quelques billets plus ou moins positifs... Je pense que je vais rechanger d'idée et me mettre à sa recherche, je sens que ça pourrait me plaire!

Écrit par : Karine :) | 11/03/2009

Répondre à ce commentaire

Cela fait longtemps que j'ai envie de le lire, celui-là ! L'avoir revu en même temps que j'ai découvert ton blog m'en redonne envie !

Écrit par : Neph | 11/03/2009

Répondre à ce commentaire

@ dominique : je crois qu'ils sont différents, mais très bien l'un et l'autre (j'ai vu le film il y a un siècle)
@ virginie : non, je n'ai lu que "la traversée de l'été" et De sang froid est ds ma pal :)
@ annie : rien de littéraire, mais parfois un film, une musique, peuvent vous marquer et rester ancrés ds la mémoire :)
@ lilly : ah, j'ai préféré celui-ci, moi !
@ solène : je dois lire De sang froid, alors (et j'imagine Marylin M parce que d'une part, Holly est blonde ds le livre, et surtout elle me semblait mieux correspondre en tant qu'écorchée vive. AHepburn est bien plus "classe" et élégante... il faut que je revoie le film, mon souvenir en est particulièrement brumeux..
@ ori : il est très court, de toute façon et je pense que tu aimerais
@ karine : ah oui, je pense que tu dois le lire :)
@ neph :bienvenue ici alors:)

Écrit par : amanda | 11/03/2009

Répondre à ce commentaire

Oui moi aussi j'aime les livres "classiques" de ce style ... et d'ailleurs lire est ma passion que je partage avec ma propre voix ici : http://audioblog.arteradio.com/Audiobooks
et à télécharger gratuitement ....
Au fait, je recherche des voix (bénévoles) si ça te dit ?
Cordialement

Écrit par : shamrouh | 11/03/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai aimé la nouvelle, le film aussi avec la si lumineuse Audrey Hebpurn. Elle campe à merveille Holly je trouve, ce drôle de personnage attachant, bouleversant et crispant à la fois!

Écrit par : chiffonnette | 11/03/2009

Répondre à ce commentaire

Dans mes souvenirs aussi le ton du film était léger ... mais ce que tu en dis attise ma curiosité.
Et je vois que c'est une édition bilingue : je le note deux fois, histoire de ne pas l'oublier.

Écrit par : Leiloona | 12/03/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai vu le film il ya des années, et j'étais tombée sous le charme d'A. Hepburn! Quelle actrice! Et le film était lui aussi, charmant.

Écrit par : choupynette | 12/03/2009

Répondre à ce commentaire

J'aime particulièrement ce genre de récits légers sans être superficiels et d'avoir revu le film récemment me confirme dans mon amour pour Holly Golightly: elle est si touchante, si fragile!

Écrit par : mango | 12/03/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai beaucoup aimé le film et compte bien lire le livre, reste à savoir quand...Bonne journée Amanda ! :-)

Écrit par : Florinette | 12/03/2009

Répondre à ce commentaire

J'avais bien aimé le livre, par contre je n'ai toujourspas vu le film ! Il va falloir y remédier.

Écrit par : Freude | 12/03/2009

Répondre à ce commentaire

Le livre comme le film ne sont pas vraiment légers, ou faussement, ils sont plutôt désabusés.

Écrit par : Amaury | 12/03/2009

Répondre à ce commentaire

Je ne me souviens que vaguement du film avec la superbe Audrey Hepburn, mais la façon dont tu parles du roman me donne envie de m'y plonger ! Je ne le pensais pas aussi profond et touchant ...

Écrit par : Nanne | 12/03/2009

Répondre à ce commentaire

Audrey Hepburn est mon idole, et je trouve Diamants sur canapé magnifique. Je savais que Capote aurait préféré Marilyn Monroe dans le rôle. Et quand j'ai lu le roman, je n'ai pas pu imaginer Holly autrement que sous les traits de Marilyn. Le film et le livre sont en fait très différents, même s'ils racontent bien la même histoire. Dans le film, cette vie de fête est légère, dans le livre on sent tout de suite à quel point tout est faux et malsain. Du coup, je n'avais pas aimé le livre, et j'avais délaissé Capote jusqu'à ce que je lise De sang froid, qui est un vrai chef d'oeuvre.

Écrit par : Nataka | 12/03/2009

Répondre à ce commentaire

@shamrouh : bienvenue ici, je vais aller écouter votre voix donc
@ chiffonette : pas vu le film (dans ma pile de dvd d'ailleurs) mais pas pris le temps !
@ leiloona : j'ai trouvé le texte anglais très facile à lire
@ choupynette, mango : tout le monde dit qu'il est très bien !
@ florinette : belle journée à toi aussi !
@ freude : il faut le voir, je pense !
@ amaury : le livre oui, mais le film, que j'ai vu il y a ... de très nombreuses années, est léger dans mon souvenir.. il faut que je le revoie pour me refaire un idée
@ nanne : c'est le paradoxe de Holly : au départ elle parait superficielle, agaçante, aussi, un peu... puis on devine peu à peu le personnage plus blessé qu'il n'y parait
@ nataka : je n'ai pas trouvé toutes ces fêtes et comportements "malsains", plutôt désabusés comme dit amaury, ils reflètent la "quête" de Holly. Quant à "De sang froid", il est ds ma pal..

Écrit par : amanda | 13/03/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai finalement vu le film et j'ai vraiment passé un bon moment ! N'étant pas particulièrement cinéphile je m'attendais à être décue, mais pas du tout ! Je le reverrai volontiers (et je relirai sans aucun doute le livre un jour)...

Écrit par : Lou | 13/03/2009

Répondre à ce commentaire

@ Lou : le DVD est enfin dans ma pile... il n'y a plus qu'à prendre le temps de le regarder :)

Écrit par : amanda | 16/03/2009

Répondre à ce commentaire