Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LE PRINCE DES MAREES – PAT CONROY | Page d'accueil | HAKA – CARYL FEREY »

04/05/2009

PIERRES DE MEMOIRE – KATE O’RIORDAN

Nell, 48 ans, vit à Paris où elle est œnologue. L’Irlande, elle n’y est pas retournée depuis longtemps, depuis ce jour où elle en est oriordan.jpgpartie, enceinte, à 16 ans. De temps en temps, brièvement, furtivement, Ali, sa fille, et Grace, sa petite-fille, lui rendent visite à Paris. Un soir, un voisin l’appelle et lui demande de rentrer : Ali va mal.

 

Nell retourne auprès de sa fille, qui a repris le pub familial après le décès d’Agnès, la mère de Nell. Le quotidien d’Ali, ancienne héroïnomane, oscille entre sourires et larmes, grâce et crasse ; sa fille est couverte de puces et de poux, Nick son mari est malade, les chats ont envahi la maison. Un jeune homme, Adam, occupe une caravane sur le terrain adjacent et semble manipuler Ali.

 

Voilà un joli roman, où l’on apprendra peu à peu comment la vie de Nell a été brisée, comment ces failles ont lentement fissuré jusqu’à la vie de ses proches. C’est agréable, et doux, une histoire d’amour maternel et familial. Une famille où quatre femmes se suivent et se ressemblent un peu, où les larmes et les regrets ont remplacé les sourires et les mots. Kate O’Riordan effleure très bien ces instants où un mot de plus peut briser à jamais des relations déjà trop distendues, ces moments émouvants où l’on se réfugie dans le silence pour épargner l’autre, où l’on a peur de parler, peur de dire, peur de se dire.

 

Une histoire toute en douceur et en non-dits, en mots chuchotés et en regrets murmurés.

 

Touchant.

 

 

Pierres de mémoire, Kate O’Riordan – Editions Joelle Losfeld 347 pages

 

Cathulu a aimé.

06:54 Publié dans *Litterature Anglo-saxonne* | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : irlande, pub, mémoire, relations mère-fille | |  Facebook

Commentaires

J'avais beaucoup aimé Un garçon dans la lune du même auteur, donc je note !!

Écrit par : bladelor | 04/05/2009

Répondre à ce commentaire

Je viens de le découvrir chez Cathulu. Je ne connais pas Un garçon dans la lune, je note les deux !

Écrit par : Theoma | 04/05/2009

Répondre à ce commentaire

C'est une auteure irlandaise, il faut donc que je la découvre !

Écrit par : kathel | 04/05/2009

Répondre à ce commentaire

Je l'ai noté chez Cathulu cette semaine, je crois. Il me tentait déjà beaucoup... je souligne!!

Écrit par : Karine :) | 04/05/2009

Répondre à ce commentaire

La lecture de ce roman est prévue pour bientôt.

Écrit par : Aifelle | 04/05/2009

Répondre à ce commentaire

Je note aussi, j'aime l'Irlande et les histoire familiales !

Écrit par : Manu | 04/05/2009

Répondre à ce commentaire

@ bladelor, karine : je pense que vous aimerez :)
@ theoma : :D
@ kathel, manu : l'Irlande représente qq chose pr vous ?
@ aifelle : j'attends ton billet donc :)

Écrit par : amanda | 04/05/2009

Répondre à ce commentaire

hum, ça me donne bien envie de le découvrir ce roman, je le note!

Écrit par : bab's | 04/05/2009

Répondre à ce commentaire

je viens de découvrir que ma médiathèque avait les 2 preme=romans de cette auteure!!!:)

Écrit par : cathulu | 05/05/2009

Répondre à ce commentaire

@ bab's : j'espère que tu aimeras, donc :)
@ cathulu : j'ai entendu (ou lu ?) que "une mystérieuse fiancée" est très bien.. tu me diras !

Écrit par : amanda | 05/05/2009

Répondre à ce commentaire

Déjà noté chez Cathulu...ton billet m'incite à le souligner deux fois..."touchant", cela fait envie !!

Écrit par : antigone | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

@ antigone : ;))

Écrit par : amanda | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

merveilleux roman "sortant" très bien à notre bibliothèque, avais bien aimé le précédent (un garçon dans la lune) mais un peu "dur " pour public sensible !!!

Écrit par : annettedhust | 08/11/2009

Répondre à ce commentaire

@ annettedhust : un garçon dans la lune est plus difficile, certes :) je comprends que l'on puisse avoir du mal à s'y plonger, mais il garde ma préférence :) (bienvenue ici, et merci!)

Écrit par : amanda | 09/11/2009

Répondre à ce commentaire

Oui, je trouve t a remarque assez juste : un regard peut tout briser mais aussi un regard, une expression, et le malentendu s'installe. je pense à cette scène où la mère se rend compte que c'est Nell et non Bridget face à elle. Et ce que Nell a supposé ou interprété et qui est peut-être un énorme malentendu qui marquera sa vie entière.

Écrit par : La librivore | 10/08/2010

Répondre à ce commentaire