Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« VENDETTA – R.J. ELLORY | Page d'accueil | LE ROI DU CINEMA MUET - INDRAJIT HAZRA »

21/08/2009

CARREFOUR DES NOSTALGIES – ANTOINE LAURAIN

C’est l’histoire d’un type, François Heurtevent, la quarantaine bien tassée, qui perd la mairie de Perisac à 202 voix près. Mariée à laurain.jpgune chef étoilée, ce jeune briscard de la politique voit son horizon à court terme assombri, il sombre dans la déprime et se met en tête de retrouver d’anciens camarades de classe après être tombé sur une vieille photo jaunie en recevant ses cartons. Il fait appel à un ami des renseignements et décide de rencontrer Clément, Delphine, Jérôme, Marjorie, Cédric… Retour dans le passé et retour sur une vie qui lui permettront de reprendre pied dans le présent et d’envisager l’avenir.

 


 

On est loin de l’ironie mordante de « Fume et tue » dans ce carrefour des nostalgies. On est loin de l’humour subtil qui m’avait tant plu, mais on retrouve aisément un style de qualité, fluide, qui accompagne ces 300 pages. Et puis, petit à petit, au détour des chemins de traverse, des routes empruntées et des erreurs de parcours, on se prend au jeu de piste et on prend plaisir à suivre François Heurtevent, à songer nous aussi au temps qui passe et découvrir avec lui ses anciens copains de classe. Certains ont pris l’autoroute du succès, d’autres se sont embourbés dans des sentiers plus dangereux, l’un ou l’autre se sont contentés d’un sur-place ; toutes ces rencontres et beaucoup de hasards vont amener le politicien à réfléchir à sa vie, à sa carrière. A réfléchir aux chemins que lui-même a empruntés, aux directions qu’il a prises et l’aider, finalement, à choisir sa destination finale.

 

On y parle de politique, de choix, de destins rêvés ou subis, de regrets et de lâchetés, on y parle des peurs qui nous font reculer et nous empêchent d’avancer, c’est un roman finalement peut-être plus proche de « Ailleurs si j’y suis », en tous cas un roman qui se lit avec plaisir.

 

 

Carrefour des nostalgies, Antoine Laurain

Le passage, 300 pages, août 2009

 

 

 

Caroline est conquise, Papillon a préféré « Fume et tue », Fashion a beaucoup aimé. Daniel Fattore l'a lu aussi.

challenge-du-1-litteraire-2009.jpg

Commentaires

Je ne suis que moyennement tentée par le sujet mais je garde un excellent souvenir de "Fume et tue"... je pense que je vous suivrai dans cette lecture mesdames :)

Écrit par : Lou | 21/08/2009

Répondre à ce commentaire

Un bon écrivain, décidément.

Écrit par : fashion | 21/08/2009

Répondre à ce commentaire

Au fil des billets, il me tente ce bouquin !

Écrit par : freude | 21/08/2009

Répondre à ce commentaire

Ca a l'air assez sympa. Qui sait, ça me donnera peut-être le courage d'organiser des retrouvailles de classe?

Écrit par : zarline | 21/08/2009

Répondre à ce commentaire

Un peu plus tentée qu'hier et un peu moins que demain ?
Ce livre n'est pas une priorité pour l'instant, en tout cas !

Écrit par : kathel | 21/08/2009

Répondre à ce commentaire

Ah, dommage ! "Fume et tue" m'avait emballée, là, du coup, j'hésite.

Écrit par : Flo | 21/08/2009

Répondre à ce commentaire

Caroline est conquise, Caroline est fan, Caroline doit désormais lire "Ailleurs si j'y suis". Mais Caroline va d'abord finir le dernier Foenkinos. :-)

Écrit par : Caroline | 21/08/2009

Répondre à ce commentaire

@ lou : il en vaut la peine:)
@ fashion : mon petit doigt me dit que tu n'as pas fini d'en parler :)
@ freude : laisse toi tenter donc;)
@ zarline : il ne faut pas hésiter, ça peut être sympa de le faire (ou pas !)
@ kathel : as tu lu "fume et tue" ?
@ flo : il est différent, certes, mais l'histoire est vraiment bien contée et on se laisse prendre..
@ caro : pourquoi ? il sort un livre à la rentrée ? (désolée ;)

Écrit par : amanda | 21/08/2009

Répondre à ce commentaire

je veux le lire aussi :)

Écrit par : Stéphanie | 21/08/2009

Répondre à ce commentaire

Je compatis outrageusement à ce qui arrive à ton ordinateur, le mien avait fait pareil. Au final, j'avais une vingtaine de lignes sur l'écran. Il est mort, depuis (il commençait à vieillir et je n'avais absolument pas les moyens de me lancer dans des réparations). Je serais bien curieuse de savoir si ça se répare, d'ailleurs.
Je suis encourageante, n'est-ce pas ? (mais peut-être que ce n'est pas la même maladie; et peut-être que ton ordinateur, fort et courageux, s'en remettra. Je te le souhaite ! :) )

Écrit par : erzébeth | 22/08/2009

Répondre à ce commentaire

Fume et tue, je vais éviter pour cause de sevrage de tabac en ce moment. :-|
Mais j'ai noté ce titre plusieurs fois et tu confirmes.

Écrit par : Restling | 23/08/2009

Répondre à ce commentaire

@Amanda: oui, Foenkinos sort un livre à la rentrée... ça s'appelle(ra) "Délicatesses", si je me souviens bien.

Quant à "Carrefour des nostalgies", tu m'as doublé de peu: j'ai publié mon billet hier soir - ici:

http://fattorius.over-blog.com/article-35196700.html

Au fond, de cet auteur, il me faut encore lire le premier roman! Je pense que ça en vaudra la peine.

Écrit par : Daniel Fattore | 24/08/2009

Répondre à ce commentaire

Si je puis me permettre de vous reprendre Daniel, le dernier roman de David Foenkinos s'appelle "La délicatesse".

Et ça y est, j'ai lu le 1er roman d'Antoine Laurain ce week-end !! Je m'attaque à ma PAL (il y traînait depuis un an). :-)

Écrit par : Caro[line] | 24/08/2009

Répondre à ce commentaire

Après place des Grands hommes, le carrefour des Nostalgies... Bientôt l'allée nulle part... Cela dit, c'est angoissant de retrouver certaines têtes. Pour leur dire quoi ? L'eau a tellement coulé sous les ponts.

Écrit par : LVE | 24/08/2009

Répondre à ce commentaire

@Caro[line]: merci pour la précision. Je vais guetter cet opus de Foenkinos, un auteur que j'aime bien lire.

Écrit par : Daniel Fattore | 24/08/2009

Répondre à ce commentaire

@ stéphanie : une des parisiennes te le prêtera :)
@ erzebeth : mon cher et tendre, très McGyver dès qu'on touche à son ordinateur, autant dire à la chair de sa chair, a fait un bidouillage bizaroïde qui consiste à brancher le portable à écran défaillant sur un écran fixe que l'on n'utilisait plus pour cause de base défaillante. Donc nous avons une espèce de mic mac installé, pas mobile, avec un portable qui semble être écrasé sous un écran, mais le tout marche à peu près, et de toute façon, nous ne pouvons pas faire autrement en ce moment, donc on va s'en contenter ;) (et merci de compatir !)
@ restling : combien de jours ? de semaines ?!!
@ daniel : je vais voir ton avis donc et rajouter le lien (je savais pour le DF, c'était une private joke à Caroline... nulle, j'en conviens)
@ Caroline : et alors, tu l'as lu ? Aimé ?
@ LVE : ça peut être sympa parfois (pour moi, ça l'a été une fois, les autres fois (rares) pas tellement, en fait.

Écrit par : amanda | 25/08/2009

Répondre à ce commentaire

Depuis le 24 avril donc depuis 4 mois et 1 jour !!! YES ! (j'avais même pas compté)
Mais j'ai toujours envie... :-|

Écrit par : Restling | 25/08/2009

Répondre à ce commentaire

Oui, je l'ai aimé ! Je prépare mon billet justement.

@ Restling : Bravo !!! Il faut tenir. :-)

Écrit par : Caro[line] | 25/08/2009

Répondre à ce commentaire

Et Clochette vient de le rajouter à sa LAL !

Écrit par : clochette | 26/08/2009

Répondre à ce commentaire

@ rstling : félicitations !
@ caro : ai vu ça;)
@ clochette : u de plus donc :)

Écrit par : amanda | 27/08/2009

Répondre à ce commentaire

Merci pour le lien!

Écrit par : Daniel Fattore | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

D'accord avec toi, différent de "fume et tue" mais bien agréable quand même !

Écrit par : Doriane | 05/12/2009

Répondre à ce commentaire

D'accord avec toi, différent de "fume et tue" mais bien agréable quand même !

Écrit par : Doriane | 05/12/2009

Répondre à ce commentaire