Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« JE NE SAIS PLUS POURQUOI JE T'AIME – GABRIELLE ZEVIN | Page d'accueil | L’INTERPRETATION DES MEURTRES – JED RUBENFELD »

21/09/2009

HISTOIRE DE MES ASSASSINS – TARUN J. TEJPAL

« Le matin où j'appris la nouvelle de ma mort, j'étais assis dans mon bureau du deuxième étage, face à la baie vitrée ouvrant sur les torsades jaunes d'un laburnum dont l'or aveuglant avait en quelques jours viré au blanc laiteux, comme délavé par un détergeant corrosif. » Ainsi commence le roman de Tarun J. Tejpal. Un journaliste est visé par un attentat, mais la police a réussi à déjouer les meurtriers qui sont arrêtés. L'homme rencontre les cinq assassins au tribunal et tente, avec sa maîtresse, de connaître leurs passés. Comment, pourquoi, pour qui ? Qui sont-ils et que sont-ils ? tejpal.jpg

 

 

Tarun J. Tejpal propose ici un roman dense et foisonnant. Les récits s'imbriquent, alternant les chapitres consacrés au journaliste et à son enquête, dans lesquels nous plongeons dans une Inde corrompue et viciée, où les services de police, de la justice ou politiques sont évoqués sans concession, et les chapitres consacrés aux assassins : cinq récits, dans lesquels les parcours de ces cinq hommes sont retracés.

 

Chaku, qui manie le couteau comme un artiste ciseleur, Kaliya et Chini, les enfants de la gare qui deviennent voleurs, dealers et tueurs, Khabir, l'enfant sans nom, privé d’identité et d’histoire, Hathoda Tyagi, l'homme sans conscience, le broyeur de cervelle : cinq parcours d'enfants nés pauvres, sans espoir et sans avenir, cinq parcours qui entraînent le lecteur dans l'Inde des basses castes, des destins tracés d'avance : misère, pauvreté, impossibilité de s'en sortir. Manipulés, entraînés dans le crime, les assassins deviennent à la fois victimes et bourreaux sous la plume de Tejpal. Victimes d'une société viciée, corrompue, pourrie qui laisse de coté ceux qui n'ont rien, et bourreaux par nécessité, à défaut d'autre choix.

 

J'ai préféré toutes les parties consacrées aux cinq tueurs, cette immersion auprès des paysans, des enfants des rues, des castes inférieures pour lesquelles il n'y a pas d'avenir. Le style est à l'image de ces destins : sans concession, cru, parfois violent et toujours captivant. Captivant car la plume de Tejpal met le lecteur en totale empathie avec ces cinq enfants, que l’on n’absout pas mais que l’on comprend. Victimes d’une société où racisme, intégrisme, lutte des castes, instruction inexistante et misère broient les plus faibles, pour ces laissés pour compte s’en sortir par le crime ou la drogue est juste un moyen de survivre, tant bien que mal. Même si les notions de bien et de mal ont des frontières d'une fragilité ténue, voire ambigue.

 

La construction est parfois déconcertante, on arrive à se perdre dans les méandres de l'histoire (notamment les parties consacrées aux journaliste), Tarun J. Tejpal mélange les cartes et redistribue sans cesse les hypothèses : est-ce un crime politique ? Une vengeance contre celui qui dénonce la corruption dans son journal ? Les assassins sont-ils victimes d'un vaste complot ? Le Pakistan tire-il les fils de cet imbroglio ? Qui est réellement visé ? Assassins sans scrupules, comme le clame la police ou victimes manipulées comme le clame Sara, la maîtresse du journaliste ? La vérité ne sera révélée qu'à la fin.

 

 

Un bon roman, implacablement construit, parfois ardu, souvent édifiant.

 

 

 

Un portrait de Tarun J. Tejpal chez Anne-Sophie.

 

 

 


 

Histoire de mes assassins, Tarun J. Tejpal

Buchet Chastel, 590 pages, septembre 2009

challenge-du-1-litteraire-2009.jpg

Commentaires

Tiens, c'était le livre-énigme d'hier soir ! :-)

Écrit par : Laurence | 21/09/2009

Répondre à ce commentaire

C'est dingue comme un titre (et ta chronique aussi, hein !!!) peut donner envie...:)

Écrit par : LVE | 21/09/2009

Répondre à ce commentaire

A l'occasion!! Mais là, j'ai des urgences! Plein d'urgences!!!

Écrit par : chiffonnette | 21/09/2009

Répondre à ce commentaire

je ne lis pas ton billet. Je suis en train de le lire. Et j'aime beaucoup. J'adore même. Je trouve ça très chouette, très intéressant... j'aime beaucoup l'histoire des assasins justement (j'en ai lu plus de la moitiè, j'en suis à l'histoire de Chini et Katilya)
Bref, je viendrais lire ton billet quand je l'aurai fini !

Écrit par : Emeraude | 21/09/2009

Répondre à ce commentaire

Ce titre fait partie de mes envies. Pas pour tout de suite, hélas, quelques pavés m'attendent encore. Et puis, je suis en train de peiner sur le R.J. Ellory (je veux aller jusqu'au bout, mais j'avoue que j'ai du mal).

Écrit par : virginie | 21/09/2009

Répondre à ce commentaire

J'attendais ton commentaire avec impatience. Comme toi, j'ai préféré les récits concernant les assassins, le récit de leur drame. Suis un peu passée à côté de la relation narrateur-maîtresse qui est un prétexte pour reconstituer l'histoire, alors que dans Loin de Chandigarh, l'histoire d'amour, elle était au centre du roman.
Belle journée,

Écrit par : anne-sophie | 21/09/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai beaucoup aimé Loin de Chandigarh, alors bien sûr, j'attendais impatiemment les premières impressions... Je souligne donc !

Écrit par : kathel | 21/09/2009

Répondre à ce commentaire

Voilà un billet qui sait en effet susciter l'envie et qui risque de balayer mes belles résolutions.

Écrit par : Theoma | 21/09/2009

Répondre à ce commentaire

je suis en train de lire "Loin de Chandigarh" et je dois avouer m'ennuyer un peu à sa lecture... POurtant je pense que je persisterais et tenterais celui-ci aussi !

Écrit par : Choco | 21/09/2009

Répondre à ce commentaire

@ laurence : oui, j'ai vu ça hier soir (tu avais déjà résolu l'énigme:)
@ LVE : lis le, tu devrais aimer alors !
@ chiffonnette : plein d'urgences ? aurais tu de nouveaux occupants dans ta PAL ?!
@ emeraude : bonne lecture !
@ virginie : tu parles de Vendetta je suppose ! Différent de Seul le silence... où en es tu ? J'ai commencé à ne plus décrocher quand Ernesto entre dans la mafia, c'est à ce moment que ça devient vraiment passionnant.
@ anne-sophie : je suis entièrement d'accord : les récits concernant les 5 assassins sont bien plus passionnants, le reste oui n'est que prétexte (et j'ai trouvé parfois ça un peu confus, à un ou deux moments)
@ kathel : il me semble qu'il est très différent de Loin de Chandigargh
@ theoma : tu sais, les bonnes résolutions sont faites pour ne pas être tenues !
@ choco : quelle persévérance ! bravo !

Écrit par : amanda | 21/09/2009

Répondre à ce commentaire

Le titre est accrocheur et ce que tu dis du livre est très tentant...

Écrit par : Cécile de Quoide9 | 21/09/2009

Répondre à ce commentaire

@ cécile : laisse toi tenter alors;)

Écrit par : amanda | 21/09/2009

Répondre à ce commentaire

Je le note !!! Le titre, ton avis, tout me plait :)

Écrit par : Ankya | 22/09/2009

Répondre à ce commentaire

J'en entends que du bien de ce livre. Je vais sûrement m'y mettre aussi!!

Écrit par : béné | 22/09/2009

Répondre à ce commentaire

Tu nous mets l'eau à la bouche, avec ce mystère

Écrit par : gambadou | 22/09/2009

Répondre à ce commentaire

Ce roman est dans ma PAL. Il fait parler de lui, tout comme "Loin de Chandigarh". J'espère seulement ne pas être déçue car cela avait été un peu le cas avec "Loin de Chandigarh".

Écrit par : Naina | 22/09/2009

Répondre à ce commentaire

Bon trois livres de suite que tu chroniques et qui me tentent. Te fréquenter devient dangereux.

Écrit par : Stephie | 22/09/2009

Répondre à ce commentaire

@ ankya : note !!
@ béné : il se vend bien ?
@ gambadou : oui, mais le mystère (et les raisons de cette tentative d'assassinat ne sont là que pour présenter les assassins, leurs parcours,ce n'est pas l'intérêt principal du roman (qui n'est pas un polar), je préfère te prévenir :)
@ naina : n'ayant pas lu "loin de chandigargh" je ne sais si c'est mieux ou pas, différent je pense ;)
@ stephie : sorry !!

Écrit par : amanda | 23/09/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai beaucoup aimé le roman précédent mais le sujet de celui ci m'attire moins

Écrit par : Dominique | 23/09/2009

Répondre à ce commentaire

Il n'a vraiment pas l'air mal mais j'ai trop de lectures en ce moment. Je croule sous les livres...

Écrit par : belledenuit | 23/09/2009

Répondre à ce commentaire

Ajouté à ma liste ! "Loin de Chandigarh" m'avait beaucoup plu, et ta note a achevé de me convaincre !

Écrit par : Céline | 23/09/2009

Répondre à ce commentaire

ça y est, je l'ai terminé. Je suis entièrement d'accord avec ce que tu en dis. En tout cas, ce fut une très bonne lecture pour moi. Ca m'a donné envie de lire son premier 'loin de chandigarh' mais on me dit que c'est un roman très lent... ce n'est a priori pas trop mon genre mais j'ai tellement aimé celui là que pourquoi pas ?

Écrit par : Emeraude | 23/09/2009

Répondre à ce commentaire

@ dominique : je pense qu'il n'a pas grand chose à voir avec le précédent, mais si tu ne le sens pas... c'est ainsi !
@ belledenuit : tiens donc ? tu croules sous les livres ? étonnant ! ;)
@ céline : j'espère qu'il te plaira !
@ emeraude : heureuse qu'il t'ait plu ! pour ma part, je pense lire Loin de Chandigargh, mais pas tout de suite

Écrit par : amanda | 24/09/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai repéré ce roman qui nous plonge dans une Inde très éloignée des cartes postales touristiques. Il me tente beaucoup, comme de nombreux livres de la rentrée littéraire, d'ailleurs ! Je vais lire le portrait de l'auteur chez Anne-Sophie pour me faire une idée plus claire de celui-ci.

Écrit par : Nanne | 24/09/2009

Répondre à ce commentaire

@ nanne : L'Inde est tout sauf une carte postale touristique, heureusement. (parce que le coté touristique c'est bien, mais creux)

Écrit par : amanda | 25/09/2009

Répondre à ce commentaire

Voilà qui viendra grossir ma LAL ! Bonne chronique !

Écrit par : Kepherton | 26/09/2009

Répondre à ce commentaire

@ kepherton : merci et bienvenue ici;)

Écrit par : amanda | 27/09/2009

Répondre à ce commentaire

Je note ce titre dans ma LAL ! Ton billet m'a vraiment donné envie de lire ce livre.
En plus, je trouve la couverture très belle.

Écrit par : Marie | 01/10/2009

Répondre à ce commentaire

@ marie : bonne lecture alors:)

Écrit par : amanda | 02/10/2009

Répondre à ce commentaire

Je viens de finir le livre et j'avoue être édifiée par l'écart entre ce que j'y ai appris de l'Inde_on peut imaginer qu'écrit par un journaliste, ce roman plonge ses racines dans la réalité et_ la représentation que j'avais de l'Inde. Certes, je savais que comme dans tout pays dit "émergent" il y avait de la pauvreté, de grands écarts de richesse. Mais "l'histoire de mes assassins" m'a plongée dans la corruption, la violence inouie de ce pays. Il faut aller jusqu'au bout de ce gros livre pas toujours très bien écrit car le dénouement est surprenant.

Écrit par : MArie_Lorraine | 10/10/2009

Répondre à ce commentaire

@ marie-Lorraine : bienvenue ici. Oui, ce livre est passionnant et édifiant. Avez-vous lu "le tigre blanc" d'Aravind Adiga ? Il devrait vous plaire je pense.

Écrit par : amanda | 12/10/2009

Répondre à ce commentaire

Non je n'ai pas lu "le tigre blanc" mais à lire votre critique, sa veine tout-à-fait politique devrait me plaire. J'ai quitté l'Inde pour l'Afrique -je lis "L'étrange destin de Wangrin" de Hampaté Bâ dont l'action se situe dans le Mali colonial- mais je mets "le tigre blanc" dans ma liste. Car, pour le moment je n'ai pas lu beaucoup d'auteurs indiens qui m'aient véritablement accrochée.Merci de votre conseil!
PS:je ne suis pas tout-à-fait nouvelle ici, je suis passée -entre autres en réalisant mon étude sur les blogs.

Écrit par : Marie-Lorraine | 12/10/2009

Répondre à ce commentaire

@ marie-Lorraine : je n'avais pas fait le lien:) De mon coté je vais aller me renseigner sur Hampaté Bâ

Écrit par : amanda | 14/10/2009

Répondre à ce commentaire