Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« On the radio : Gang des LIT , II | Page d'accueil | MEURTRE EN LIBRAIRIE – CAROLYN G. HART »

11/01/2010

LE BON LARRON – HANNAH TINTI

Le bon larron, c’est Ren, petit orphelin élevé par des religieux dans un monastère de la Nouvelle Angeleterre. Nous sommes au tinti.jpg19ème siècle et, quand on est orphelin, on a peu de chance de quitter l’orphelinat autrement que vendu à l’armée. Aussi, quand un jeune homme se présente à l’orphelinat et réclame Ren, ce dernier se pose peu de questions, d’autant que, manchot, ses chances d’être adopté sont minces, terriblement minces. Il suit donc Benjamin, qui prétend être son grand frère.

 

Certains romans se lisent au coin du feu, un breuvage chaud à portée de main (là, un grog m’aurait parfaitement convenu), une couverture sur les jambes et vous emportent loin de tout en quelques heures. Avec Ren, c’est un voyage dans un univers dickensien que nous partons. Dickensien ou gothique, où les voleurs frayent avec les cadavres, les nains avec les malformés, les pilleurs de tombes avec les vendeurs de breuvages magiques.  De l‘aventure rocambolesque parfois, des situations à la fois glauques (on va déterrer des cadavres qui vont ressusciter. Ressusciter ? Si si. A moins qu’on enterre les vivants dans ce monde là…) et drôles parfois, la nouvelle vie de Ren, l’enfant devenu voleur mais qui ne perdra jamais son âme d’enfant, nous entraîne dans un savoureux roman aux rebondissements parfois étonnants, aux personnages follement truculents. Ce sont ces personnages qui font la force de ce beau dépaysement : un nain qui vit sur les toits dans une petite maisonnette à ses dimensions, un assassin revenu d’entre les limbes, un voleur au grand cœur de pierre, des orphelins frappés par le sort, qu’ils soient manchot comme Ren ou tout simplement jumeaux comme Brom et Ichy, des médecins disséqueurs de cadavres, une logeuse sourde et bienveillante…

 

Oui, il y a tout un univers fait de brumes et de ruelles sombres, de grisaille et de misère, de gouaille et de hardes, de maisons branlantes, d’usines où on fabrique des souricières, un univers frénétiquement romanesque, souvent comparé d’ailleurs à celui de Tim Burton. Je ne peux que confirmer cette « filiation », et d’ailleurs je verrai bien une adaptation à la Burton, avec Johnny Depp dans le rôle de Benjamin, Helena Bonham Carter, vieillie, dans celui de Mrs Sands ou de Bec de Lièvre, Alan Rickman dans celui de McGinty…

 

Un univers très visuel souligné par une narration à la fois dense pour les aventures de notre bande de voleurs et romanesque pour le style rythmé et pictural : un bon livre pour l’hiver donc, pour Noël aussi, et pour se faire plaisir.

 

 

 

 

Le bon larron, Hannah Tinti

Gallimard, 373 pages, Octobre 2009

 

 

Cuné m’avait donné envie de le lire. Chez Hubert Artus, Hannah Tinti parle de son travail, on en parle aussi chez Mollat, comme chez Chronicart.

Commentaires

C'est chouette de pouvoir t'entendre lire ton avis sur le podcast du gang des LIT ! Avec les rires, on écoute ça un grand sourire aux lèvres ;o)

Écrit par : Cuné | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

La couv' me fait toujours aussi peur !:)

Écrit par : cathulu | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

toujours pas envie de le lire
et je ne vais pas m'en plaindre en pensant à ma pal :)

Écrit par : Stéphanie | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai écouté votre podcast. Mais j'avais commencé ce roman il y a huit jours et abandonné page 100, un peu fatiguée. L'impression d'avoir déjà fait le tour. j'ai lu la fin, pour savoir, et basta!
Quant à ton blog it, j'ai aussi lu ce roman (et jusqu'à la fin!)je me souviens de cette phrase... J'attends ton avis sur le roman!

Écrit par : keisha | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

@ cuné : et j'ai adoré faire le podcast ;)
@ cathulu : enlève la jaquette !
@ stephanie :tant pis pour toi, tant mieux pr ta pal :)
@ keisha : je n'ai jamais été fatiguée par quoi que ce soit ! Mais bon.. :) (quant à Père des mensonges... mon avis le 21 je pense, mais il faut que je l'écrive avant...)

Écrit par : amanda | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

Bon tu m'avais déjà persuadé pendant le podcast :)

Écrit par : Celsmoon | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

Déjà repéré chez Cuné, ton billet ajoute une bonne raison de lire ce livre, j'attends sa mise à disposition en bibliothèque

Écrit par : Dominique | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

Cuné m'avait déjà donné envie de le lire et ton intervention LIT-ganguesque n'a fait que confirmer cette envie. Et comme toi, j'enlèverai la jacquette pour le lire. Ou j'attends la verison poche. ;-)

Écrit par : Caro[line] | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

Je le note, car le sujet et le côté visuel me semblent séduisants, mais peut-être pour une lecture en poche...

Écrit par : kathel | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

Ah voilà le fameux roman dont tu parlais ! C'est vrai que la couverture est pas terrible !!

Écrit par : bladelor | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai très, très envie de lire ce roman, Tim Burton et Dickens dans un même roman c'est le rêve!!!

Écrit par : Titine | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

Brrr! La couverture ne me donne franchement pas envie. Je passe!

Écrit par : zarline | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

Trop meugnon ton blog-it, meuhrci!:)

Écrit par : cathulu | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

Dickensien, ah bon ? La couverture ne le laisse pas penser du tout, mais ton billet me tente vraiment... faudrait plus que je vienne ici, tu me bouscules tous mes beaux programmes... mais quel bonheur ! Je suis en train de finir "Les visages" et je suis scotchée !

Écrit par : Ys | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

(Il est sorti, en fait, le roman qui était annoncé comme à paraitre le 21, je l'ai vu en librairie aujourd'hui)

Écrit par : Cuné | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

@ celsmoon : tu n'as plus qu'à le lire alors :)
@ dominique : bonne lecture alors:)
@ caro[line] : mon ex est chez Chiff, si tu veux..
@ kathel : il sortira ds quelques mois je suppose
@ bladelor : carrément moche, je trouve !
@ titine : j'espère que tu aimeras !
@ zarline : il ne faut pas en tenir compte !
@ cathulu : je t'en prie, j'espère que ça va se régler vite !
@ Ys : et dire que ton homme l'a lâché... !
@ cuné : ah bon ? vais voir ça sur le site.

Écrit par : amanda | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

C'est noté ! Merci :-)

Écrit par : Caro[line] | 12/01/2010

Répondre à ce commentaire

ton adaptation cinématographique me fait très envie :-)

Écrit par : Emeraude | 12/01/2010

Répondre à ce commentaire

@ emeraude : :))

Écrit par : amanda | 13/01/2010

Répondre à ce commentaire

Je le veux, je le veux, je le veux!!! Tout ce que tu me dis me plaît!

Écrit par : Karine:) | 15/01/2010

Répondre à ce commentaire