Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L’ABSENCE D’OISEAUX D’EAU – EMMANUELLE PAGANO | Page d'accueil | LES TEMPS DIFFICILES - EDOUARD BOURDET »

07/02/2010

LES LIEUX SOMBRES – GILLIAN FLYNN

Libby Day est l’unique rescapée du drame qui a causé la mort de sa mère et ses deux sœurs lorsqu’elle avait sept ans : son frère flynn.jpgBen purge une peine de prison à perpétuité pour ce triple meurtre. Depuis, Libby vit de l’usufruit des très nombreux dons qu’elle a reçus après le drame et se complait paresseusement dans son rôle de pauvre petite fille traumatisée. Mais, vingt-quatre ans après le drame, l’argent commence à manquer : d’autres tragédies suscitent la générosité des donateurs. Libby est alors contactée par une organisation qui regroupe des amateurs persuadés de l’innocence de Ben. Attirée par l’argent promis en échange de souvenirs ou renseignements, Libby accepte de les rencontrer et se décide enfin à revenir sur cette triste nuit du 3 janvier 1985.

 

La construction est habile, alternant les passages consacrés à Libby et ses recherches, et ceux qui retracent les événements de la nuit de l’assassinat. Gillian Flynn propose ici un personnage principal attachant sans jamais faire tomber le lecteur dans l’apitoiement aveugle : Libby, l’enfant qui a survécu au drame, a assisté au massacre de sa mère et ses soeurs, se complait dans une attitude de victimisation et de paresse. Un personnage que l’on a envie de plaindre et de secouer en même temps. Une enfant dont l’enfance a été saccagée, qui grandit dans l’assistanat et attend toujours chez les autres de la compassion, de la pitié, et ne fait pas le moindre effort pour sortir de sa situation.

 

Autour d’elle, une organisation d’amateurs enquêtant sur les crimes célèbres et se targuant d’être aussi voire plus efficace que la police, des profiteurs du malheur qui écrivent des biographies voyeuristes et racoleuses. L’univers que dépeint Gillian Flynn est cynique, le voyeurisme et le fanatisme de certains, fascinés par l’affaire, qui sont prêts à tout pour acquérir un objet appartenant aux victimes, est glaçant (« …beaucoup de collectionneurs seront présents, alors apportez n’importe quel souvenir, heu, n’importe quel objet de votre enfance que vous désirez vendre. Vous pourriez facilement repartir avec deux mille dollars en poche. Plus c’est personnel, mieux c’est évidemment. Tout ce qui se rapproche de la période des meurtres, le 3 janvier 1985. » Il a décliné la date, comme s’il l’avait dite souvent. «  En particulier tout ce qui peut venir de votre mère. Les gens sont vraiment… fascinés par elle. » Ca a toujours été le cas. Les gens voulaient toujours savoir : quel genre de femme se fait assassiner par son propre fils ? »).

 

Gillian Flyyn pose son intrigue dans un Middle West fatigué et ravagé par la crise agricole : une ferme laborieusement gérée par une mère épuisée par sa progéniture, des enfants qui s’élèvent presque seuls et en perdent tout repère. Le manque d’argent, le travail éreintant et l’alcoolisme du père ont pulvérisé mariage et vie de famille.

 

C’est vraiment un bon roman, habilement construit : les chapitres alternent présent et passé, le lecteur passe des recherches de Libby qui se penche enfin sur le passé et découvre peu à peu que tout n’est pas si limpide que la police a bien voulu le croire ; dans les autres parties, Gillian Flynn remonte la chronologie de la nuit du drame en maintenant une tension indéniable et brouillant les pistes efficacement ; nous suivons tour à tout Patty Day, la mère de Libby, et Ben, le frère accusé de meurtre, au fil des heures de cette journée fatidique jusqu’au cœur de la nuit et aux meurtres mêmes. Un récit indéniablement tendu, avec des personnages impeccablement campés.

 

Au final, est-ce inoubliable ? Je suis partagée : certains faits m’ont paru trop artificiels ou peu crédibles, certaines avancées dans les recherches de Libby trop commodes (elle retrouve des protagonistes disparus depuis un quart de siècle avec une facilité déconcertante), comme dans le récit final de cette fameuse nuit qui m’a semblé un peu tiré par les cheveux.

 

Mais je pinaille pour le plaisir de pinailler, là, car il n’empêche que j’ai lu ce roman non pas d’une traite mais en deux jours, ne voulant pas le lâcher avant d’en connaître la fin, et que l’ambiance, le style, l’histoire, m’ont happée rapidement.

 

Un bon thriller, donc, qui ne restera peut-être pas dans mes annales, mais n’en reste pas moins fichtrement bien fait et que j'ai lu avec avidité.

 

Les avis de Emeraude, Stephie et Pimprenelle

 

Les lieux sombres, Gillian Flynn

Sonatines, Janvier 2010, 483 pages

 

 

Commentaires

J'ai bien aimé son premier roman "Sur ma peau" même si ce n'était pas révolutionnaire. Celui-ci a l'air de la même veine. Je le lirai sûrement !

Écrit par : Manu | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

Tu as raison sur certaines facilités à retrouver les "disparus" mais imagine le nombre de pages sinon, rires !
Comme toi, il n'a pas fait long feu entre mes mains.

Écrit par : Stephie | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai juste lu la dernière phrase de ton billet. Je viens de le recevoir et vais aborder sa lecture avec confiance.

Écrit par : virginie | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

Tu sembles un soupçon plus mitigée... je n'en ferai pas une priorité, alors (de toute façon, des priorités, j'en ai déjà bien trop !)

Écrit par : kathel | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

Donc une lecture a envisager si on a une petite panne de LAL , mais comme Kathel j'ai déjà tellement de choses à lire ABSOLUMENT

Écrit par : Dominique | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

Celui-ci ne m'échappera pas, j'avais beaucoup aimé son premier roman Sur ma peau, et j'aime quand je lis dans un billet "avidité" :)

Écrit par : emmyne | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

C'est le troisième billet positif sur ce livre ce matin mais je ne le lirai pas. Le sujet est trop difficile pour moi. Je risquerais de faire des cauchemars la nuit...

Écrit par : saxaoul | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

A remiser dans un coin de la tête pour le jour où je tomberais dessus !

Écrit par : Choco | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

D'accord il y a certaines facilités surtout dans la résolution de l'enquête de Libby mais j'avoue avoir laissé tout cela de côté tellement j'étais happé par la force du récit et les personnages qui sont pour moi très justes. Je l'ai avalé moi aussi ce qui égénralement pour moi est un bon signe.

Écrit par : Solène | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

@ manu : j'espère qu'il te plaira, donc :)
@ stephie : j'ai vu ça :)
@ virginie : bonne lecture ;:)
@ kathel, dominique : j'i vraiment bcp aimé, les détails me chagrinent, mais, au delà de ça, il est vraiment bon... à vous de voir :)
@ emmyne : j'aurais pu écrire aussi "fébrilité"...
@ saxaoul : as you want, mais il ne m'a pas fait faire de cauchemars, tu sais ;)
@ choco : un petit coin au chaud ?!
@ solène : merci encore, bien sûr :) et oui, il est très prenant, je n'ai pas réussi à en décrocher avant d'en connaître le dénouement, comme toi, et malgrè ces points de détails sur lesquels je chipote :)

Écrit par : amanda | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

oui bien chaud ! parce qu'à force de lire de super billets dessus, je deviens sacrément tentée :)

Écrit par : Choco | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

Bon, je vais le lire quand même malgré tes quelques restrictions. Stephie a su me convaincre et si c'est prenant, je sens que je vais me laisser faire...

Écrit par : Ys | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

tiens, tu as remarqué que sur l'image du livre que tu as mise il y a écrit "Gyllian". Je ne suis donc pas folle !!! (mais je me suis corrigée quand même ;-))

Écrit par : Emeraude | 07/02/2010

Répondre à ce commentaire

Je viens tout juste de le terminer, mon article sera bientot disponible et j'avoue avoir beaucoup aimé.

Écrit par : béné | 08/02/2010

Répondre à ce commentaire

@ ys : je pense que tu aimerais !
@ emeraude : tu as raison ! je n'avais même pas remarqué :)
@ béné : ça ne m'étonne pas :)

Écrit par : amanda | 08/02/2010

Répondre à ce commentaire

"(elle retrouve des protagonistes disparus depuis un quart de siècle avec une facilité déconcertante)" : tu sais, de nos jours, avec Facebook, tu retrouves n'importe qui et même ceux que tu aurais aimé ne pas retrouver !! (dit la nouvelle Facebookienne !!!)

Écrit par : Tamara | 08/02/2010

Répondre à ce commentaire

et perrette, l'a-t-elle aimé ce livre? parce que je confirme, elle l'a dévoré au lieu de lire le mode d'emploi de son téléphone toaster gps

mns

Écrit par : mns | 08/02/2010

Répondre à ce commentaire

et perrette, l'a-t-elle aimé ce livre? parce que je confirme, elle l'a dévoré au lieu de lire le mode d'emploi de son téléphone toaster gps

mns

Écrit par : mns | 08/02/2010

Répondre à ce commentaire

et perrette, l'a-t-elle aimé ce livre? parce que je confirme, elle l'a dévoré au lieu de lire le mode d'emploi de son téléphone toaster gps

mns

Écrit par : mns | 08/02/2010

Répondre à ce commentaire

Je le note même si "Sur ma peau" ne m'a pas laissé un excellent souvenir ! Cela fonctionnera peut-être mieux pour celui-ci ;)

Écrit par : Joelle | 09/02/2010

Répondre à ce commentaire

@ tam : ;))))
@ mns : tu poses la question alors que tu as eu mes impressions en direct live au fil des pages ? (au fait, j'ai fait un mot à 257 pts hier :))
@ joëlle : je n'ai pas lu "sur ma peau" )

Écrit par : amanda | 09/02/2010

Répondre à ce commentaire

Décidément, il me tente bien ce bouquin, il a l'air bien prenant !

Écrit par : freude | 09/02/2010

Répondre à ce commentaire

amanda, moi j'ai amélioré mon meilleur score en partie solo (1042pts) et non j en elis pas que le dictionnaire

Écrit par : mns | 10/02/2010

Répondre à ce commentaire

Je viens de l'avoir, celui-là!! Et j'ai bien hâte de m'y mettre malgré tes "pinaillages"!! ;))

Écrit par : Karine:) | 17/02/2010

Répondre à ce commentaire

@ freude : il EST prenant :)
@ mns : je sais bien que tu ne lis pas que le dictionnaire et je connais ta méthode pour choisir un livre... :)
@ karine : bonne lecture alors ;)

Écrit par : amanda | 20/02/2010

Répondre à ce commentaire

Chère Amanda,
nous vous remercions de cette chronique efficace et sommes ravis que notre ouvrage vous ait plu. Si d'autres livres vous intéressent ou que vous voulez vous procurer notre catalogue papier, n'hésitez pas à nous contacter. A bientôt pour de nouvelles lectures!

Écrit par : éditions Sonatine | 02/03/2010

Répondre à ce commentaire