Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LES POISSONS NE CONNAISSENT PAS L’ADULTERE – CARL ADERHOLD | Page d'accueil | LES AILES AILES DU SPHINX – ANDREA CAMILLERI »

21/02/2010

LES AMOURS DE LOLA – AMANDA EYRE WARD

« J’ai presque oublié qui je voulais devenir. »

 

Ce sont des jeunes femmes qui sont au centre des douze nouvelles du recueil* d’Amanda Eyre Ward : des jeunes femmes américaines, plus ou moins trentenaires, blanches, toutes au seuil de la maternité : l’une refuse de procréer par peur d’une amours loca.jpgattaque chimique sur les Etats Unis (« Dois-je avoir peur ? »), l’autre vient de perdre son bébé (« Les étoiles brillent au Texas), une autre tente désespérément d’être enceinte (« Shakespeare.com »). Le ton d’Amanda Eyre Ward est juste, elle raconte simplement le quotidien de ces jeunes américaines en proie au doute, qui ont peur de s’engager, que ce soit dans l’amour ou la maternité. J'ai trouvé les six premières nouvelles  moins réussies que les six dernières, elles m’ont moins touchée (avec une exception pour la nouvelle « Sur le lac Messalonksee », où Lizzy, jeune ballerine, renonce à sa carrière pour se consacrer à son enfant : rêves brisés volontairement mais frustration certaine et impuissance de son mari à la rendre heureuse).

 

L’histoire de Lola, elle, nous est racontée à travers six autres nouvelles, toutes  saisissant une brève période de sa vie : du mariage de son petit ami avec Miss Montana, d’un aparté sur les parents de Lola (« Nan et Claude », émouvante et très juste), au mariage de Lola, sa vie d’expatriée en Arabie Saoudite, sa maternité, enfin, et son retour aux Etats-Unis. C’est à travers ces nouvelles là, ces instantannés esquissés avec finesse, que je retrouve avec plaisir la plume sincère et toujours juste d’Amanda Eyre Ward. En capturant des brefs moments d’intimité, en soulevant quelques pans de vie, Amanda Eyre Ward réussit à livrer tous les doutes, les interrogations lancinantes ou les regrets qui hantent l’esprit de ces jeunes femmes.

 

Quelle est l’importance des rêves d’enfances, comment se réaliser, comment ne pas devenir ce dont on a peur, comment ne pas renoncer à ses rêves ou à soi-même ? Avec des nouvelles elliptiques qui éclairent quelques tranches de vie pour les replonger dans l'anonymat d'une vie qui s'écoule, Amanda Eyre Ward trace le portrait de femmes ordinaires et universelles, des femmes qui doutent, qui hésitent, renoncent pour mieux revenir, plus tard, à leurs désirs. Ou pas.

 

 

 

* Je trouve que les titres tant français qu'originaux (Love stories in this little town) sont peu évocateurs de l'intérieur du recueil. L'éditeur français aurait hésité, d'après mon libraire, avec "Les incertitudes de Lola". Pas mieux, à mon avis.

 

 

 

Les amours de Loloa, Amanda Eyre Ward

Buchet Chastel, février 2010, 178 pages

Commentaires

Impossible de lire Amanda Eyre Ward aujourd'hui sans penser à toi, elle a intérêt à assurer ;o))
Je ne savais même pas qu'il existait, ce recueil de nouvelles. La preuve que je ne passe pas assez de temps en librairie, ou pas dans les bons rayons, quoi qu'en disent mes hommes ^^

Écrit par : Cuné | 21/02/2010

Répondre à ce commentaire

Je copie sur Cuné, nous sommes d'accord sur tous les points de son comm' !:) Hier à Lille je n'ai même pas vu ce recueil...

Écrit par : Cathulu | 21/02/2010

Répondre à ce commentaire

idem, je pense à toi quand je la lis car tu me l'as fait découvrir :)
et tu m'as donné envie de la lire une fois de plus :)

Écrit par : Stéphanie | 21/02/2010

Répondre à ce commentaire

Tiens, mois je me suis arrêté dessus hier en librairie mais sans plus. Après lecture de ton billet, je regrette...

Écrit par : freude | 21/02/2010

Répondre à ce commentaire

Lu et pas des masses aimé... Depuis "how to be lost", véritable coup de coeur, je n'ai plus été séduite par aucun titre de l'auteur. La couverture anglaise est très belle...

Écrit par : juliette | 21/02/2010

Répondre à ce commentaire

Tout comme Cuné, impossible de voir un livre de Amanda Eyre Ward sans penser à toi !(je n'en ai lu qu'un qui m'avait plu et depuis j'ai envie d'en lire d'autres mais bon, tu sais ce que c'est, on a toujours autre chose à lire!)
@Cuné et Cathulu : je ne sais pas à quelle date exacte il est sorti mais là où je bosse, on ne l'a reçu que vendredi ! Vous êtes peut être passé avant que le libraire l'ait sorti du carton ? ;-)

Écrit par : Emeraude | 21/02/2010

Répondre à ce commentaire

@ cuné, cathulu : sorti jeudi dernier :)
@ stéphanie : alors il faut le lire:)
@ freude : je ne me souviens pas... as tu lu ses romans ?
@ juliette : mon titre préféré est Le ciel tout autour
@ emeraude : je l'ai fait sortir des cartons chez mon libraire :)

Écrit par : amanda | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

Il me tente bien celui la ! Je l'ajoute direct a ma LAL !

Écrit par : Liyah | 24/02/2010

Répondre à ce commentaire

J'étais plutôt réticente, mais tu en viens à me donner envie!

Écrit par : chiffonnette | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

@ liyah : il est bien ! si tu n'as jamais lu AEW, je te conseille aussi "Le ciel tout autour", mon préféré, et "A perte de vue"
@ chiffonnette : il est parti en Normandie (!) mais quand il sera revenu je peux te le passer :)

Écrit par : amanda | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

Je ne connais pas cet auteur et je commencerais bien sa découverte avec ce recueil...à moins que tes préférés n'emportent mon attention

Écrit par : lancellau | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

Le titre français n'est pas terrible ... cela fait trop chicklit ! Alors que ton billet nous montre que c'est bien mieux que ça :) Allez, c'est noté même si je sais que ma biblio n'est pas près de l'avoir !

Écrit par : Joelle | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

je l'ajoute à ma liste ! J'aime beaucoup cette auteure :) Merci pour cette nouvelle découverte !

Écrit par : Nina | 01/03/2010

Répondre à ce commentaire

@ lancellau : ahh, bonne question.. si tu aimes les nouvelles, tu peux commencer par celui-ci. SI ce n'est pas ton genre préféré, j'ai énormément aimé "Le ciel tout autour", d'autres préfèrent "A perte de vue" (que j'ai aussi aimé, beaucoup) !!
@ joelle : oui, ça fait penser à un roman d"ado (titre et couverture d'ailleurs) :)
@ nina : je t'en prie :)

Écrit par : amanda | 01/03/2010

Répondre à ce commentaire

Pas du tout pour moi

Écrit par : Cécile de Quoide9 | 04/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je ne pensais pas être si peu originale en venant dire que c'est grâce à toi que j'ai vraiment envie de découvrir cet auteur! ^_^ Mais je commencerai par un roman, je pense (j'ai bien noté les titres ;-) ).

Écrit par : Lucile | 04/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je viens de lire les deux premières et j'ai du mal...

Écrit par : Stephie | 04/08/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Amanda,

Je me permets de te signaler ceci : http://mespetiteslectures.blogvie.com/2010/06/21/les-amours-de-lola-amanda-eyre-ward-buchet-chastel-2010/

La blogueuse plagieuse est déjà connue de BOB (qui nous a encore signalé ce type de plagiat ce matin via Facebook):/

Écrit par : Cynthia | 08/08/2010

Répondre à ce commentaire

@ cynthia : merci pour l'info et pour ta vigilence, je n'avais pas vu... Ce qui me désole encore plus, c'est d'être copiée par une personne visiblement incapable d'écrire ou recopier 13 lignes sans faire 8 fautes de grammaire.

Écrit par : amanda | 08/08/2010

Répondre à ce commentaire

C'est en apercevant le commentaire de BOB sur Facebook que je me suis rendue sur ce fameux blog.
Je me suis dit qu'il n'y avait pas de raison que cette blogueuse se soit limitée au plagiat d'un seul billet et effectivement, il suffit de consulter les billets qui parlent d'un même titre pour s'en rendre compte :/
Je ne comprendrai jamais la raison de ce type de démarche, d'autant que comme tu le soulignes, cette personne n'est même pas capable de recopier correctement...

Écrit par : Cynthia | 08/08/2010

Répondre à ce commentaire