Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« SHUTTER ISLAND - MARTIN SCORSESE | Page d'accueil | SEMPE A NEW YORK »

04/03/2010

La vengeance du wombat et autres histoires du bush – Kenneth Cook

Les obsédés des rides d’expression en seront tout déconfits, ce n’est pas en lisant les nouvelles de Kenneth Cook que l’on pourra les cook.jpgéviter. Bien au contraire, et tant pis pour ces affreuses petites ridules qui pourraient venir nous balafrer, les quatorze histoires que nous narre cet écrivain en goguette dans le bush australien sont souvent désopilantes, un brin invraisemblables parfois, vous mettent le sourire aux lèvres, et plus souvent qu’à leur tour.

 

 

Notre écrivain, donc, est en goguette dans le bush australien : légèrement enrobé, plus poltron qu’il ne l’admet devant les chercheurs d’opales, les chasseurs de crocodiles ou de requin, pas intrépide pour deux sous, il a l’art de décrocher la timbale au fil de ses rencontres improbables. Des wombats vindicatifs et pas contents d’être dérangés dans leurs pierres tombales (on le serait à moins, ceci dit, non ? franchement...) un quokka intoxiqué au gorgonzola, un koala pour le moins explosif, voilà notre bonhomme agrippé au ventre d’un kangourou bondissant ou écoutant l’histoire de l’homme qui voulait castrer un cochon… (évitez de le faire, croyez moi, ça pourrait mettre la bête en colère et se retourner contre vous).

 

De l’humour, du n’importe quoi parfois, un style détaché, comme si ces aventures étaient somme toute normales, Kenneth Cook m’a parfois fait penser à  Bill Bryson : avec son air de ne pas y toucher, ses anecdotes aussi étonnantes qu’hilarantes, il arrache quelques gloussements, des éclats de rires aussi, et vous met de bonne humeur pour quelques heures.

 

Rien que ça, ça mérite le détour.

 

 

« Nous installâmes notre camps au crépuscule dans un coin de forêt morte, en lisière des marais, et nous préparâmes un repas typique du bush : huîtres (en conserve), filet de steak cuit à point, salade, fromage et caviar, accompagnés par une ou deux bouteilles de Jacob’s Creek. »

 

 

 

 

La vengeance du wombat et autres histoires du bush – Kenneth Cook

Littératures autrement, février 2010, 158 pages

 

 

Les avis de Cathulu, Cathe et Dasola, LVE, des libraires de Mollat, Michel, Dominique, tous sous le charme.

 

 

Commentaires

Ah oui, le rapport à la nourriture est pour le moins surprenant et donner du gorgonzola à un wombat donne des résultats étonnants!:)

Écrit par : cathulu | 04/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ah, c'est marrant, parce que je viens justement de mettre en ligne mon billet sur le volume précédent, qui m'a bien fait rire !
Celui-ci est commandé à la bibliothèque, donc j'ai un peu de temps pour me remettre de mes émotions (et ne pas risquer de me lasser).

Écrit par : Brize | 04/03/2010

Répondre à ce commentaire

Oui moi aussi je me régale avec ces nouvelles ! J'imagine Kenneth Cook, assez poltron comme tu dis, mais quand même curieux, embarqué dans ces aventures ! (même si on se doute que c'est un brin exagéré...). Et puis ce n'est pas si souvent que l'on trouve des livres drôles :-)

Écrit par : cathe | 04/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bon, si tout le monde s'y met, je vais devoir découvrir alors. Ma faiblesse me perdra ;)

Écrit par : Stephie | 04/03/2010

Répondre à ce commentaire

J'étais déjà largement convaincue qu'il me fallait absolument acheter ce livre (et celui du koala tueur) vu que ma biblio ne les a pas. Mais là, en plus, tu cites Bill Bryson, que j'adore, alors je me demande si je ne vais pas aller faire un tour à la librairie dès cet après-midi !

Écrit par : Joelle | 04/03/2010

Répondre à ce commentaire

C'est pô juste du tout, je vais demander à ma bibli de l'acheter...Noel c'est trop loin...
j'aime ton début, il y a longtemps que je suis fière de mes rides acquises à rigoler ou à vivre au soleil...Une ride, c'est une vie!

Écrit par : keisha | 04/03/2010

Répondre à ce commentaire

Le premier est presque dans ma PAL (il est dans celle de Mr) je vais donc bientôt m'intéresser au koala tueur !

Écrit par : kathel | 04/03/2010

Répondre à ce commentaire

@ cathulu : d'autant qu'elles rebondissent très vite, ces petites bêtes ;)
@ brize ; je vais aller voir ça !
@ cathe : tout à fait, et ça fait bcp de bien !
@ stephie : il faut rester faible parfois ;)
@ joelle : reçu ton mail, le livre part d'ici demain ou lundi
@ keiha : et, sincèrement, tes quelques rides te vont vraiment très bien !
@ kathel : il faut que je le rencontre aussi, ce koala tueur !

Écrit par : amanda | 04/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ce tome ci et le précédent sont notés et bien notés !

Écrit par : Manu | 04/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ces nouvelles sont bonnes , mais je préfère tout de même ses romans, et toi ?

Écrit par : Michel | 04/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bon je vois que c'est du même acabit que le premier ! Bonne nouvelle ! Je vais faire durer le plaisir avant de me lancer dans celui-là...

Écrit par : Choco | 05/03/2010

Répondre à ce commentaire

Décidément cet auteur fait le tour du net ! J'avais bien aimé American rigolos, et ton extrait ma plait bien alors je note !

Écrit par : freude | 05/03/2010

Répondre à ce commentaire

@ manu, choco, freude : bonnes lectures alors :)
@ michel : je n'ai jamais lu ces romans !

Écrit par : amanda | 05/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je viens de lire l'avis de Brize qui a aimé elle aussi. Un joli succès sur la blogo, ce livre ! :)

Écrit par : Leiloona | 05/03/2010

Répondre à ce commentaire

Aaaaaah ! Toujours pas lu le premier ! Je me demande bien ce que je fais de mon temps ! Je note, je surligne et je vais à la bibli passer commande :-)

Écrit par : Theoma | 07/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je ne lis que des bonnes choses à propose de ce bouquin. De ce fait je l'ai inscrit dans ma LAL. Quand ma PAL sera moins importante j'essaierai de le trouver en occasion chez Gibert.

Écrit par : La Plume et la Page | 07/03/2010

Répondre à ce commentaire

@ leiloona : brize parlait d'au autre recueil de l'auteur, qui a aussi bonne presse :)
@ theoma : surligne vite :)
@ la plume et la page : je cheche le premier pr ma part ;)

Écrit par : amanda | 08/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bon, en citant Bill Bryson et en utilisant le mot "gloussements" tu as sorti 2 arguments massue... et puis j'aime bien les rides d'expression, je trouve que c'est joli et que ça donne du caractère !

Écrit par : Cécile de Quoide9 | 10/03/2010

Répondre à ce commentaire

@ cécile : je suis entièrement d'accord ;)

Écrit par : amanda | 11/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Amanda, merci pour le lien. En attendant un troisième volume en attente d'être traduit (enfin j'espère), je viens d'acheter "Cinq matins de trop" du même auteur (c'est donc un roman) dont j'ai lu beaucoup de bien sur les blogs. Bonne journée.

Écrit par : dasola | 15/03/2010

Répondre à ce commentaire

J'avais déjà adoré Le koala tueur !!!

Écrit par : Catherine | 28/03/2010

Répondre à ce commentaire