Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Green river – Tim Willocks | Page d'accueil | Le Fleuve secret – Kate Grenville »

02/05/2010

Entre ciel et chair, Christine Singer, Christelle Willemez, Clara Ballatore

Je vais vous parler d’un spectacle qui a été créé au Festival d’Avignon en 2004 d’après le texte « Une passion » de Christiane affiche entre ciel et chair.jpgSinger et qui se joue actuellement à Paris.

 

Une passion, c’est l’histoire d’Héloïse et Abelard. Héloïse est âgée, à la fin de sa vie elle revient sur la passion qui a régit sa vie, celle qui a bouleversé son destin et a fait d’elle une moniale respectée. L’histoire d’Héloïse et Abelard, nous la connaissons tous, ces deux amants unis par une force incroyable, soudés dans la douleur, la souffrance et l’impossibilité de vivre leur amour. Abelard fut châtré, Héloïse se fit moniale pour vivre à ses cotés.

 

Dans le spectacle « Entre ciel et chair », le texte de Christiane Singer est dit par la comédienne Christelle Willemez, accompagnée par Michel Thousseau à la contrebasse ou Birgit Yew au violoncelle, en alternance. Avec une voix basse, rauque, la comédienne incarne Héloïse. Elle raconte son amour naissant, la passion jeune et insouciante entre les deux amants, la peur, la peine, la douleur, la violence des sentiments et leur inéluctabilité. Christelle Willemez est tour à tour passionnée, languide, épuisée, les émotions transpirent et viennent envahir le spectateur. Son jeu est à la fois sobre et fort, Héloïse imprègne chacun de ses mots, c’est une vie de passion, de souffrance, d’attente qui vient s’échouer aux pieds du spectateur. Les intervalles de la contrebasse viennent tempérer, adoucir ou mettre en exergue les sentiments, apaiser la douleur.

 

Entre ciel et chair propose un texte parfaitement écrit soutenu et mis en clarté par une comédienne des plus talentueuses. Christine Willemez illumine son personnage, elle le transcende et réussit à devenir Héloïse sans aucune surcharge, dans un équilibre fragile que jamais elle ne met en péril. Son interprétation est d’une grâce incroyable, chaque mot nous fait frémir alors qu’elle ne bouge pas ou à peine. On frémit, on retient son souffle, c’est juste un magnifique moment de théâtre comme je les aime.

 

A Paris, à l’Aire Flaguière dans le 15ème arrondissement, Christine Willemez dit le texte en limitant ses mouvements à l’extrême. Elle propose également des lectures privées (à partir de 20 personnes), où elle lit le texte, toujours accompagnée d’un musicien (c’est d’ailleurs ainsi que j’ai eu la chance de la voir).

 

 

 

Entre ciel et chair, texte de Christine Singer, Mise en scène Clara Ballatore, avec Christelle Willemez.

REPRISE au Théâtre de L'Aire FAlguière Paris 15° du 29 AVRIL au 13 JUIN : JEUDI à 20h45 et DIMANCHE à 17H30. Durée 1h05.

Réservations au 01 56 58 02 32

06:00 Publié dans *Au théâtre ce soir* | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Commentaires

Bon, ben ça me fait toujours envie. On réserve ? :-)

Écrit par : fashion | 02/05/2010

Répondre à ce commentaire

@ fash : j'en ai reparlé avec Chiff hier. Après son retour de vacances. Je t'envoie un mail.

Écrit par : amanda | 02/05/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai adoré le livre de Christiane Singer. Très envie de découvrir ! Si vous y allez le 27 mai (date à laquelle je viens à Paris pour le travail), je suis partante !! ;-)

Écrit par : Theoma | 02/05/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai beaucoup aimé le livre de Christiane Singer. Je ne savais pas qu'il y avait une version théâtrale. Je ne sais pas ce que j'en penserais, j'ai encore beaucoup en mémoire la voix et la diction de Christiane Singer vue et entendu plusieurs fois (pas forcément dans ce texte là).

Écrit par : Aifelle | 03/05/2010

Répondre à ce commentaire

@ theoma : je te dis ça très vite
@ aifelle : Christelle Willemez est vraiment excellente, elle n'en fait ni trop ni pas assez, toute en justesse.

Écrit par : amanda | 03/05/2010

Répondre à ce commentaire

Quelle belle analyse de ce spectacle Amanda!
j'ai eu la chance d'écouter la voix d'Héloïse trois fois, à travers celle de Christelle Willemez.La première fois fut une telle découverte que j'y suis retournée avec des amis, car pour moi, c'était unique et bouleversant.
la troisième fois, ce fut chez moi, où elle est venue en faire la lecture. Emotion toujours là, mais un peu plus distanciée, et surtout redécouverte de la valeur littéraire de ce texte poétique, sensuel, empli d'une spiritualité proche de celle de Thérèse d'Avila. Alors, allez-y! Vous allez naviguer sur des eaux étonnantes!

Écrit par : maryvonne | 03/05/2010

Répondre à ce commentaire