Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les assoiffées – Bernard Quiriny | Page d'accueil | Plan social - François Marchand »

08/09/2010

Apocalypse bébé - Virginie Despentes

despentes.jpgElle avait pourtant tout pour elle, la petite Valentine Galtan. Un père romancier, une famille à fric, un physique pas trop moche, beaux quartiers, etc. Le hic, c'est que sa mère s'est volatilisée quand elle avait un an, que les romans de son père ne se vendent plus, que sa grand-mère la déteste et qu'elle ne sait plus où elle en est si ce n'est qu'elle s'oublie dans le sexe, les drogues et la haine de la société toute entière. Valentine se tire, disparait sous les yeux de Lucie, une détective qui a été engagée par la grand-mère et le père de Valentine pour leur reporter ses moindres faits et gestes. Valentine disparue, les Galtan engagent Lucie pour la retrouver, et Lucie engage la Hyène, une détective indépendante pour l'aider.

On m’avait dit trash pour Depentes, je le trouve pas si trash que ça. Question d’habitude au bout de quelques chapitres, sans doute, même si j’ai failli le poser au premier détail cru, mais l’ai finalement poursuivi jusqu’au bout sans rougir ni râler. Une première scène trash, oui, ou plutôt « pleine de réalisme sexuel », mais dans l’ensemble, un roman bien moins hard ou trash que je ne le pensais.

Ce qui est davantage intéressant, ce sont, sous couvert d’un faux polar (où est la petite ? ) tous les milieux que Virginie Despentes claque et flagelle au passage : la bourgeoisie où les femmes épousent des hommes riches pour se mettre à l’abri, la beurette qui change de prénom pour faire oublier ses origines et se faire passer pour une française pure souche, les petits snobismes germanopratins et les hypocrites qui lèchent ce qu’il faut pour avancer ; y passent aussi les petites frappes, les prétendants au rock, l’église, les capitales noircies de pollution et d’humanité salace, etc…

Il y a du sexe, des amours saphiques, une ado paumée, des toquards, des friqués veules et couards, une détective mystérieuse (la Hyène, personnage énigmatique, dont la violence laissera entrapercevoir à la fin une pointe d’humanité), les personnages sont bien dessinés malgrè quelques clichés (on pourrait dire ouais, ok, et alors ?, tout ça, on le sait déjà, non ?), le déroulement tient la route même si Valentine prendra parfois des chemins improbables (ce qu’elle fait et pour qui elle le fait, je n’y ai pas cru tout comme ce qui s’ensuit). Pas mal de choses, donc, pour un roman au final bien fichu qui accroche le lecteur et se lit sans déplaisir.

Certes, mais… so what ? Les thèmes n'ont rien de neuf et ... tout ça, on le sait déjà, non, ? En fait je l'ai lu avec intérêt mais je l'ai déjà quasiment oublié.

 

 

Apocalypse bébé, Virginie Despentes

Grasset, août 2010, 343 pages

 

 

L’avis de Cuné (merci pour le prêt !) 

 

Commentaires

Ah nan, pas moi, je n'ai rien oublié encore :)

Écrit par : Cuné | 08/09/2010

Répondre à ce commentaire

et dire que j'ai failli craqier hier piur ce livre ! Pas de regret...

Écrit par : clara | 08/09/2010

Répondre à ce commentaire

Je l'emprunterai à ma copine Noukette qui l'a acheté ;)

Écrit par : Stephie | 08/09/2010

Répondre à ce commentaire

Pour une fois qu'un livre ne me tente pas...

Écrit par : liliba | 08/09/2010

Répondre à ce commentaire

Je suis encore moins tentée vu ce que tu en dis !

Écrit par : Joelle | 08/09/2010

Répondre à ce commentaire

@ cuné : :))
@ clara : je n'ai pas dit qu'il était mauvais, tu sais ! Il est pas mal, c'ets juste que, au final, je me dis qu'il n'y a rien de nouveau dans le fond du roman, mais je l'ai lu sans m'ennuyer. Tout dépend de ce que tu attends d'une lecture (et du momant, parfois on veut juste lire un truc sympa et bien fait, d'autres fois on attends davantage:)
@ stephie : tu me diras ton avis alors :)
@ liliba : ah si tu n'es pas tentée du tout...
@ joelle : come liliba :)

Écrit par : amanda | 09/09/2010

Répondre à ce commentaire

Hum... l'auteur a fait son job sans plus on dirait ? Bon s'il y a du suspens et de la critique sociale, pourquoi pas, un jour peut-etre, histoire de voir ce que peut donner le roman noir à la française ! Mais je n'y mettrais pas trop d'attente !
(et j'en profite pour remercier LVE qui m'a appris lors du pichenique le terme de "germanopratain" ! Ah quelle provinciale je fais :))) !)

Écrit par : Pickwick | 09/09/2010

Répondre à ce commentaire

Pas très tentée. Voilà, c'est dit.

Écrit par : Karine:) | 09/09/2010

Répondre à ce commentaire

Oui, acheté depuis peu, pas encore lu, j'attends un peu... J'avais lu Despentes à ses débuts : trash, violent, révolté, un bouquin qui m'avait assommé, rien que le titre donnait le ton "Baise moi". Bref, je ne sais pas à quoi m'attendre pour celui ci, j'appréhende un peu en fait, verdict dans quelque temps ! ;-)

Écrit par : Noukette | 10/09/2010

Répondre à ce commentaire

@ pickwick : ce n'est pas un roman noir :)
@ karine : à toi de voir :)
@ noukette : je n'ai pas lu "Baise moi", mais je pense que celui ci est bcp moins trash

Écrit par : amanda | 10/09/2010

Répondre à ce commentaire

Ah ben zut alors, il est dans ma PAL...

Écrit par : Restling | 10/09/2010

Répondre à ce commentaire

restling : essaie quand même, peut-être aimeras tu ? (il a bcp d'échos très positifs, tu sais)

Écrit par : amanda | 13/09/2010

Répondre à ce commentaire

Ton avis est un peu trop mitige a mon gout, je passe ! (et pourtant en le feuilletant en librairie, les premieres lignes me plaisaient plutot)

Écrit par : L'Ogresse | 18/09/2010

Répondre à ce commentaire

Je n'ai encore rien lu de Despentes alors pourquoi pas ?!

Écrit par : Flo | 19/09/2010

Répondre à ce commentaire

J'en suis à la page 100 et, preuve de mon enthousiasme, je cherche où j'avais lu des avis très positifs pour me motiver et continuer ! Et je rigole en te relisant, avec ce "même si j'ai failli le reposer au premier détail cru" qui correspond pile poil à ce qui m'est arrivé (et à mon avis, c'est le même détail !).
Bon, je pense poursuivre (j'ai des trajets banlieue-Paris à faire et il ne prend pas trop de place dans mon sac ;)), mais pour le moment, bof, bof, c'est plutôt histoire de me faire mon opinion en ayant une bonne vue d'ensemble.

Écrit par : Brize | 08/12/2010

Répondre à ce commentaire