Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La couleur des sentiments – Kathryn Stockett | Page d'accueil | Les jeux de la nuit – Jim Harrison »

27/09/2010

Bifteck – Martin Provost

Bifteck, c’est l’histoire d’André, boucher fils de boucher né à Quimper dans la boucherie familiale.Bifteck.jpg Fin boucher et amateur de chair tendre, André prend l’habitude, quand l’heure est venue pour lui de servir les dames (alors que leurs maris se battent au front de la première guerre mondiale), de proposer à l’élue du moment le meilleur morceau : l’araignée. L’élue recevra, en prime et pendant la pause déjeuner, les honneurs du jeune homme. Mais la guerre prend fin et ces dames vont devoir abandonner le fruit de leurs amours illicites. André devient, à seize, l’heureux papa de sept enfants avec lesquels, plus tard, il embarquera pour les Etats-Unis.

 

Gentillet roman qui commence comme un fable alléchante et carnivore, dans lequel les bretonnes esseulées même pas veuves éplorées se consolent dans les bras d’un jeune étalon. C’est sympathique, les mots rebondissent et rissolent au gré des métaphores bovines et autres jeux de mots carnassiers. On s’amuse un peu, on sourit de temps en temps, en attendant qu’il se passe un événement déclencheur « d’autre chose » et se demandant où tout ça va mener, parce que tout ça est bien mignon, mais bon…

 

Mais la fuite d’André et sa marmaille, alors qu’ils embarquent dans un cornu de fortune vers la terre promise et surtout l’Amérique (il faut bien fuir les maris énervés, d’autant qu’André, devenu père aimant, ne veut plus être amant), tourne à la farce allégorique… et, pour le coup, m’a laissée sur ma faim. L’épilogue en forme de clin d’œil ou de retournement se devine rapidement et s’il peut faire sourire, ne tient pas au ventre et laisse un arrière goût d’inachevé en bouche.

 

 

 

Bifteck, Martin Provost

Phebus, août 2010, 125 pages

 

 

 Les avis de Tamara et Brize

 

Egalement en ligne sur le site des Chroniques de la rentrée littéraire. Merci Abeline !

57107523_p.jpg

 

 

 

Commentaires

Bon, je passe définitivement cette fois ; ma PAL est trop haute

Écrit par : Stephie | 27/09/2010

Répondre à ce commentaire

Pas aimé du tout pour ma part...

Écrit par : fashion | 27/09/2010

Répondre à ce commentaire

Argh, il doit passer par chez moi et je commence à douter!:))

Écrit par : cathulu | 27/09/2010

Répondre à ce commentaire

Un peu la même sensation que toi (billet à venir, tellement vite lu, ça s'accumule, les brouillons), sympa mais bon, un peu djust.

Écrit par : keisha | 27/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bon, c'est pas tout ça, mais ça m'a donné envie de commander un tartare pour le déjeuner...

Écrit par : LVE | 27/09/2010

Répondre à ce commentaire

Rien ne me tente dans ce livre : ni la couverture, ni l'histoire...

Écrit par : Gwenaelle | 27/09/2010

Répondre à ce commentaire

De moins en moins tentée... les farces bovines... non merci!

Écrit par : Karine:) | 27/09/2010

Répondre à ce commentaire

Un petit livre que j'ai trouvé original et sympathique et comme je n'en attendais pas plus, c'était OK !

Écrit par : Brize | 27/09/2010

Répondre à ce commentaire

Pas plus tentée que ça...

Écrit par : Noukette | 27/09/2010

Répondre à ce commentaire

Je l'avais noté mais je n'en ferai pas une priorité.

Écrit par : Restling | 28/09/2010

Répondre à ce commentaire

Ah, j'ai beaucoup plus aimé que toi, on dirait ! Même si tout ne se déroule pas du tout comme je l'attendais, j'ai aimé me faire surprendre !

Écrit par : Tamara | 28/09/2010

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je l'ai plus apprécié que cela. Mais il est certain que ce n'est pas pour concourir dans la rubrique des prix littéraires.La premiere partie est quand même très réussie, non ?

Écrit par : le Merydien | 29/09/2010

Répondre à ce commentaire

Je vais quand même tenter!! Déjà, il est sur ma PAL, et puis j'aime bien le point de départ! :-)

Écrit par : chiffonnette | 30/09/2010

Répondre à ce commentaire

@ tous : pour un roman inabouti. Moyen quoi. Mais certains ont aimé, tout dépend des goûts, des couleurs, des moments et des attentes :)

Écrit par : amanda | 01/10/2010

Répondre à ce commentaire

Merci pour ton avis, j'avais envie d'y jeter un coup d'oeil mais ma PAL est déjà tellement haute ... Bonnes lectures à venir. A bientôt, Cécile

Écrit par : Cécile | 02/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Amanda, je te rejoins complétement dans ta critique: cela commence très bien et (j'ai aimé la langue) mais la fin quelle déception. Cette fable a un goût d'inachevé. Bonne journée

Écrit par : dasola | 09/10/2010

Répondre à ce commentaire

@ cécile : merci et à bientpot aussi ;)
@ dasola : bonne journée aussi ;)

Écrit par : amanda | 11/10/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai aussi sur "bifteck" un avis en demi-teinte, mais visiblement à contre courant des avis émis ici puisque j'ai préféré la seconde partie à la première.Trop d'efforts de la part de l'auteur pour planter son décor en Bretagne!!

Écrit par : Fransoaz | 20/10/2010

Répondre à ce commentaire

bonjour, il faut chercher longtemps sur la toile pour trouver des commentaires distanciés sur "bifteck". C'est presque ce qui inquiète le plus... mais qu'ont-ils donc trouvé à cette histoire mal digérée ? Qu'ai-je raté à ce point dans la fable pour douter à ce point de mon esprit critique ? devrai-je relire l'historiette afin de regoûter quelque épice non perçu la première fois ? Non franchement, histoire à oublier corps et biens... pardonnez mon étonnement, à défaut de le partager !

Écrit par : gissé72 | 26/10/2010

Répondre à ce commentaire

je vais lire ce livre sorti en poche dans le cadre du jury du livre de poche 2012
je verrai ce que j'en pense

Écrit par : denis | 26/01/2012

Répondre à ce commentaire