Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le journal secret d’Amy Wingate – Willa Marsh | Page d'accueil | Quand blanchit le monde – Kamila Shamsie »

15/12/2010

Du plomb dans le cassetin - Jean-Bernard Maugiron

cassetin.jpgEn a-t-il, du plomb dans la cervelle, le narrateur de cette histoire ! Un brave homme qui travaille comme correcteur dans un journal régional. Le soir, il relit, corrige les articles écrits par les journalistes, là-haut, dans la salle de rédaction. Lui, comme ses collègues, est relégué au sous-sol, là où les rotatives tournent, là où la nuit s’échangent les blagues, les farces, et même parfois les confidences… C’est sa collègue qui lui a demandé de rédiger un article sur son métier. Alors il écrit. Et chaque chapitre, qui commence par la même phrase « Je travaille de nuit comme correcteur de presse dans un grand journal régional », sonne comme une ritournelle, une ode à ce métier qui petit à petit disparaît. Les machines remplacent peu à peu les hommes.

 

Un récit très court dans en forme d’hommage à l’un des derniers métiers traditionnels de la presse. A travers le récit du narrateur, qui s’obstine, se reprend, se répète, semble petit à petit perdre la tête, on découvre un vieux garçon (il vit avec sa mère, est passionné par les circuits de trains), un univers nocturne en voie de disparition, celui des salles de correction, leurs traditions, petites habitudes tissées au fil des nuits passées à travailler ensemble, les anecdotes qui se racontent en rigolant, leurs héros tristes et désabusés, personnages touchants autant qu’amusants.

 

En a-t-il, du plomb dans la cervelle, le narrateur de cette histoire ? Du plomb oui, du plomb qui peu à peu le ronge et lui fait perdre la tête. Le récit devient plus sombre, le personnage sombre lui dans la folie… Du plomb, oui. Dans la cervelle. Ca s’appelle le saturnisme.

 

Un roman qui m’a beaucoup touchée, autant par son style parfois gouailleur, direct et très maîtrisé que par une histoire-hommage teintée d’amertume et de tendresse envers toute une profession.

 

 

Du plomb dans le cassetin - Jean-Bernard Maugiron

Buchet-Chastel, septembre 2010, 107 pages

 

 

L’avis de Tamara.

 

Lu dans le cadre des Chroniques de la Rentrée Littéraire, ce roman faisait partie de la Sélection « Premier roman » .

 

 

Commentaires

Tu fais bien de remettre en lumière ce roman que j'avais repéré puis oublié dans la masse de la rentrée :)

Écrit par : cathulu | 15/12/2010

Répondre à ce commentaire

Un roman qui semble très original, je note.

Écrit par : Hélène | 15/12/2010

Répondre à ce commentaire

Un témoignage romancé sur la fin d'un métier susceptible d'intéresser pas mal d'amoureux des livres !

Écrit par : Tamara | 15/12/2010

Répondre à ce commentaire

Rien que le titre, déjà, éveille mon intérêt... Un livre qui me fait de l'œil depuis plusieurs semaines... et les avis glanés ici ou là renforcent mon envie de le lire.

Écrit par : Gwenaelle | 15/12/2010

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que c'est une vrai pépite ce premier roman, édité par un petit éditeur, il mérite vraiment qu'on l'achète

Écrit par : carmadou | 15/12/2010

Répondre à ce commentaire

Comme tu le sais, je suis complètement passé à côté.

Écrit par : Stephie | 17/12/2010

Répondre à ce commentaire

Tout comme Stéphie : passée à côté. Le style m'a rebutée.

Écrit par : Leiloona | 17/12/2010

Répondre à ce commentaire

@ cathulu : il peut partir chez toi !
@ hélène : j'espère qu'il te plaira, donc. Oui, original, j'ai bcp aimé :)
@ tamara : exactement amoureux des livres, de la presse...
@ gwenaelle : tu devrais aimer je pense
@ carmadou : oui !
@ stephie, leil : je sais bien ! je me souviens de nos différences d'opinion en la matière (et je le redis : ds cette catégorie, c'était mon préféré :)

Écrit par : amanda | 17/12/2010

Répondre à ce commentaire

Il y a 1 semaine, je suis allée faire les achats de Noël à la librairie, et ce roman faisait partie de la liste. Repéré en septembre, je savais que je l'offrirai à une personne qui a justement exercé cette profession. :)

Écrit par : Laurence | 18/12/2010

Répondre à ce commentaire

@ laurence : eh bien j'espère que cette personne aimera :)

Écrit par : amanda | 19/12/2010

Répondre à ce commentaire

Les métiers de la presse sont pour la plupart ingrats... Je suis bien tentée par cette lecture. Ce genre de témoignage est assez rare.

Écrit par : La Plume et la Page | 29/12/2010

Répondre à ce commentaire

@ la plume et la page : il faut essayer alors :)

Écrit par : amanda | 30/12/2010

Répondre à ce commentaire