Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Série grise – Claire Huynen | Page d'accueil | Le léopard – Jo Nesbø »

17/02/2011

La cuisine des flibustiers – Melani Le Bris

 

« Ils ne croient pas que l'ivrognerie est une crime, mais seulement un divertissement, c'est pour cela que les femmes boivent aussi hardiment que les hommes ».


 

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé,parait-il.

 

 

Etonnant voyage au pays des saveurs que nous propose Melani Le Bris. Un recueil de recettes « exotiques » où le piquant d'une rougaille se mélange à la douceur des bananes plantains, le fondant des mangues au gouleyant d'un vin d'ananas ou d'un café brûlot diabolique, le tout étayé d'anecdotes et de références puisées dans l'histoire de la flibuste.

 

Le Père Labat n'est pas seulement une marque bien connue des amateurs de rhum, c'est aussi un missionnaire envoyé en Martinique en 1694. D'une grande partie de sa vie passée aux Antilles, il laisse plusieurs écrits dont s'est inspirée Melani Le Bris en puisant dans les recettes et anecdotes laissées par ce fin gourmet tout comme dans d'autres récits de William Dampier, Oexmelin ou Caroline Sullivan.

 

On se promène des Antilles à Madagascar, les papilles frémissent à l'idée d'une sauce chien qui viendra relever un poisson grillé, on caresse l'idée d'un ragout de boeuf au brandy ou d'une bisque d'écrevisse, le palais se réjouit d'un blanc manger ou d'un sugar-cake. Classées en catégories bien classiques : pimentades, entrées, boucans ragoûts et fricassées, poissons crustacés fruits de mer, tubercules légumes, desserts douceurs et enfin rhums punchs et « autres manières de gagner le paradis », elles mettent l'eau à la bouche et promettent un voyage gustatif aux tonalités épicées et colorées.

 

Un recueil érudit, qui informe les curieux et régale les gourmets. Quelques anecdotes truculentes ou insolites viennent le compléter (parfois peu ragoutantes (est-ce le cas de le dire ?) comme l'art de tuer une tortue (amis du jour bon appétit) ou comment le Père Labat mangea un de ses perroquets. Le tout forme un ensemble plutôt agréable que les passionnés dévoreront et les amateurs pourront picorer de ci de là.

 

Pour les amateurs de cuisine !

 

La cuisine des flibustiers, Melani Le Bris

Phebus Libretto, janvier 2011, 300 pages

 

 

Amateurs de cuisine ? Il y en a et j'en suis, parfois, enfin, de temps en temps, quelquefois dirons nous. Et je me suis souvenue m'être inscrite, il y a fort longtemps, au challenge organisé par Chiffonnette, A lire et à manger (challenge terminé, mais pas grave, j'honore mon engagement en retard (comme d'habitude murmure certain...). La cuisine des flibustiers a ravivé ma mémoire tout autant que ma flemme et je me suis lancée dans une des recettes du recueil. Une des plus faciles, of course, et surtout une des plus gourmandes.

 

alireetamanger.jpg

 


Donc j'ai réalisé un blanc-manger.

Quezako blanc-manger ? C'est une sorte d'entremets à la noix de coco, dirons nous.

Voici quelques photos : 

 

 

P1010272.jpg

 

 

Je ne vais pas recopier la recette, mais en gros il faut du lait de coco, du lait, du sucre de canne, de la gélatine, une gousse de vanille, de l'extrait d'amande amère, une pincée de sel.

 

 

 

P1010273.jpg

 

 

 

 

P1010279.jpg

 

 

 

P1010284.jpg

 

Fort bon !

(et, pour l'anecdote, on apprend que, "au temps où la gélatine n'existait pas, cet entremets en lait d'amandes, très populaire au Moyen-Age, était confectionné à base d'un bouillon de poule et prescrit aux malades.")

 

Mais puisqu'on y est, autant en tester une autre, me suis-je dit :

 

P1010291.jpg

P1010292.jpg

 

 

Après tout, A lire et à manger, ça peut aussi vouloir dire A boire et à manger, non ?

 

Hips.

Commentaires

Tu donnes de ta personne, c'est fort louable, voire admirable.

Écrit par : Cuné | 17/02/2011

Répondre à ce commentaire

Argll le challenge de Chiff' est fini ? :-o
Bon, j'ai raté le coche. :/
(J'aime beaucoup la lumière et les couleurs de la dernière photo. ;) )

Écrit par : Leiloona | 17/02/2011

Répondre à ce commentaire

Dans ma mémoire retorse, le blanc manger est à jamais associé aux Quatre filles du Docteur March. C'est tout mais c'est passionnant, non ?

Écrit par : fashion | 17/02/2011

Répondre à ce commentaire

@ cuné : je me sacrifie toujours, tu sais bien :)
@ leiloona : tu peux toujours le faire quand même :) (enfin, je crois :) (et thanxs pr la photo, elle est bien parce que je n'avais pas encore goûté mon rhum :)
@ fashion : c'est passionnant au contraire, il y a donc une intertextualité entre Louisa May Alcott et les romans de flibuste :) Hum. (je ne m'en souviens pas, j'ai lu "Les quatre filles..." y il a trop longtemps :)

Écrit par : amanda | 17/02/2011

Répondre à ce commentaire

intéressant tout ça !

Écrit par : bene | 17/02/2011

Répondre à ce commentaire

Je me demande si je ne vais pas le prolonger en off :-)) Je n'ai toujours pas publié ce que j'ai mitonné, c'est une honte! Mais j'ai du rendre le roman à la bibliothèque, et une chose une autre... Pfffff!

Écrit par : chiffonnette | 18/02/2011

Répondre à ce commentaire

Ton blog est vraiment plein de surprises, de bonnes en tous cas : miam et hips..., voilà ce que tout ça m'inspire ! Maintenant j'ai faim et j'ai soif, c'est malin ! ;-)

Écrit par : Noukette | 18/02/2011

Répondre à ce commentaire

@ bene : oui...
@ chiff : prolonge, oui :)
@ noukette : :)) mets toi aux fourneaux :)

Écrit par : amanda | 20/02/2011

Répondre à ce commentaire

Flibuste et boucane, bonne chère et bombance, festoyons que diantre au lieu de pleurer sur notre sort de malheureux mortels !
Biz

Écrit par : Spencer | 21/02/2011

Répondre à ce commentaire

Rhooo l'autre comment tu me donnes trop envie de goûter à tes blanc manger :)

Écrit par : Kikine | 23/02/2011

Répondre à ce commentaire

c'est un peu la panacotta des iles :)
très beau dévouement à la cause littéraire en tous cas :)

Écrit par : Stéphanie | 28/02/2011

Répondre à ce commentaire

@ spencer : biz aussi :)
@ kikine : ils étaient très bons, et j'en ai refait depuis :)
@ stephanie : n'est ce pas ?!!

Écrit par : amanda | 28/02/2011

Répondre à ce commentaire

Oh, je pensais venir lire une histoire de pirates, moi ;)) Bon, cuisine... je me sauve. Et vite! Même si ça a l'air super bon.

Écrit par : Karine:) | 01/03/2011

Répondre à ce commentaire

@ karine : :)))))

Écrit par : amanda | 02/03/2011

Répondre à ce commentaire