Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La cuisine des flibustiers – Melani Le Bris | Page d'accueil | La fée Benninkova – Franz Bartelt »

01/03/2011

Le léopard – Jo Nesbø

 

nesbo.jpg

 

 

Après l'affaire du Bonhomme de neige, Harry Hole s'est exilé à Hong Kong. Fondu dans la mégalopole grouillante, il survit plus ou moins mal entre cuites, opium et dettes de jeu, jusqu'au jour où une jeune policière vient le chercher. Des meurtres sanglants sont commis en Norvège et la police a besoin de Harry, seul spécialiste des meurtres en série. Et ceux ci sont particulièrement violents : les victimes, deux femmes, sont noyées dans leur propre sang sans que l'on sache quelle arme les a tuées. Harry, poursuivi par la mafia chinoise, accepte de suivre Kaja Solness, la jeune policière.

 

Où nous retrouvons donc Harry Hole, inspecteur alcoolique, drogué, démoli par le départ de Rachel et Oleg, inspecteur rebelle méprisant et méprisé. Cette enquête s'avère passionnante et Jo Nesbø s'applique à brouiller les pistes, les démêler pour mieux les enchevêtrer à nouveau. De Hong Kong à Oslo en passant par le Congo, l'intrigue, complexe, mêle adroitement guerre des polices (la brigade criminelle et la Krispos sont en guerre, et chacune cherche à arrêter le meurtrier en premier), affres du héros (Harry Hole, personnage complexe, riche, intrigant) tout en accueillant des personnages secondaires parfaitement réussis (l'inspecteur Bellman, de la Krispos, ivre d'ambition et de réussite, qui cherche à détruire socialement et professionnellement Hole, Katherine Pratt qui, après Le Bonhomme de neige, revient de façon surprenante et tient là un second rôle fort intéressant, ou encore, surprise, le Bonhomme de neige lui-même, et j'en passe). Si "Le léopard", au début, peut paraître longuet, l'action une fois démarrée ne fait aucune pause et Jo Nesbø ballade son lecteur de rebondissement en retournement de situation, de nouveau meurtre en hypothèses aussitôt démolies.

 

Harry Hole, lui, est démoli et pourtant doté d'une capacité à survivre à tout, il s'arrachera à une mort certaine plus d'une fois. On pourrait trouver tout ça tiré par les cheveux, tout comme on pourrait trouver le tout parfois frôlant le cliché facile (le flic alcoolique, le flic véreux, la guerre des polices et d'autres encore) mais Jo Nesbø corrige le tout grâce à une intrigue complexe parfaitement maîtrisée et réussie de bout en bout, qui fait oublier ces 760 pages qui s'avalent goulûment.

 

 

 

L'avis de Jean-Marc Laherrere

 

Le léopard, Jo Nesbø

Gallimard série noire, janvier 2011, 761 pages.

Lu pour les Chroniques de la Rentrée Littéraire

polar,thriller,roman noir,tout à la fois,oslo,harry hole

 

 

Commentaires

A lire !

Écrit par : bene | 01/03/2011

Répondre à ce commentaire

Il me reste 100 pages et je ne respire plus, d'ailleurs ma vie s'est arrêtée depuis les premières lignes ; dire que je trouve ça excellent serait encore en-dessous de la vérité.

Écrit par : Cuné | 01/03/2011

Répondre à ce commentaire

Je note ... je ne fais jamais la fine bouche devant un bon roman policier bien mené ;) Mais je vais essayer de les lire dans l'ordre de la série !

Écrit par : Joelle | 01/03/2011

Répondre à ce commentaire

J'ai encore Le sauveur dans ma pile à lire, mais je note que celui-ci semble excellent !

Écrit par : kathel | 01/03/2011

Répondre à ce commentaire

Il me tarde de retrouver l'inspecteur Harry -!-, mais vu la taille de l'objet, j'attends qu'il sorte en poche ou que ma médiathèque se le procure.

Écrit par : Ingannmic | 01/03/2011

Répondre à ce commentaire

je m'agace un petit peu de ces clichés des flics pourris, camés et alcoolisés au dernier degré. Mais Cuné a été "foudroyée"...tu adores... j'ai le premier tome dans pal... alors on va dire que je vais me le lire rapidement!

Écrit par : choupynette | 01/03/2011

Répondre à ce commentaire

Donc, si j'ai bien compris, après toi et Cuné... faut que je rencontre Harry, c'est ça? AVec le premier tome, idéalement.

Écrit par : Karine:) | 01/03/2011

Répondre à ce commentaire

@ bene : oui :)
@ cuné : :)
@ joelle : tu aimeras certainement :)
@ kathel : il l'est !
@ ingannmic : patience alors :)
@ choupynette : les clichés s'oublient quand c'est extrêmement bien fait !
@ karine : ils peuvent se lire indépendamment, mais comme on retrouve des personnages des romans précédents (en tous cas dans celui-ci, mais il me semble que c'est pareil pour tous), c'est peut-être mieux. Ceci dit, ça n'est pas du tout un frein :)

Écrit par : amanda | 02/03/2011

Répondre à ce commentaire

un pur plaisir car comme tu le dis il y a des clichés, beaucoup de pages mais on marche et les rebondissements et fausses solutions nous mènent par le bout du nez

Écrit par : Dominique | 03/03/2011

Répondre à ce commentaire

@ dominique : tout à fait :)

Écrit par : amanda | 06/03/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Amanda, tu es la deuxième à dire beaucoup de bien de ce roman. Je vais peut-être me décider mais j'ai deux restrictions: il est gros. Dans un sac à main, c'est dur et le dernier que j'ai lu de Nesbo, L'étoile du diable, m'a pas mal déçue. Donc, je réfléchis. Bonne journée.

Écrit par : dasola | 08/03/2011

Répondre à ce commentaire