Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« En vrac et au hasard... | Page d'accueil | London colors »

28/04/2011

Des adhésifs dans le monde moderne - Marina Lewycka

lewycka.jpg« - Vous êtes juive?

- Yorkshire. C'est presque une religion. »

 

 

 

Parce qu'il ne veut pas coller un porte brosse à dents dans la salle de bain, Georgina lui envoie son lait brûlant à la figure et se fait quitter dans la foulée. Puisqu'il est parti, Georgina met toutes ses affaires à la benne, tant pis pour lui (j'aime les femmes de caractère, moi) et rencontre Mrs Shapiro, une veille dame qui vient récupérer dans ladite benne les disques de musique classique de feu le mari aimé. Mrs Shapiro vit dans une grande bicoque délabrée au coeur de Londres, possède sept chats efflanqués dont un macho (qui plus est violeur patenté), une chatte amoureuse, un crotteur anonyme, le tout dans des conditions hygiéniques plus que douteuses voire carrément répugnantes.

 

Le rapport avec les adhésifs, me direz vous ? C'est que Georgina travaille comme journaliste pour un site « Des adhésifs dans le monde moderne ». Peu passionnant mais payant.

 

Le rapport entre les adhésifs et l'histoire de Georgina et Mrs Shapiro, me re direz-vous en souriant d'un air caustique ? Il y en a un pourtant, et même plusieurs car au fur et à mesure que l'on découvre avec jubilation ces aventures tragi-comiques, on se laisse totalement emporter par l'histoire et les personnages. Georgina, donc, va s'occuper de la maison de Mrs Shapiro quand celle ci sera hospitalisée et découvrir un peu du passé de la vielle dame excentrique. Ajoutez à l'histoire de Mrs Shapiro des agents immobiliers appâtés par la bâtisse, des travailleurs palestiniens fans de PVC et pas vraiment bricoleurs, des agents des services sociaux pas très sociaux, des personnes âgées frappadingues, un adolescent illuminé qui attend la fin du monde et reliez le tout par un adhésif puissant : l'amitié, l'amour, le respect ou la tendresse selon les cas.

 

Car de fêlures il en est bien question, que ce soient celles des relations parentales, celles des couples, celles des gens qui s'abiment dans des disputes épuisantes ou des conflits sociaux, de classe ou de religion. Un peu de colle donc ou de ciment, dont en sortira un roman tout en finesse, en drôlerie et en tendresse. Car oui, on rit souvent, on s'émeut, on applaudit presque, on efface discrètement une petite larme attendrie que l'on n'a pas vue venir. Marina Lewycka dépasse avec brio le stade de la comédie de moeurs en élargissant le spectre de ces relations humaines à l'histoire plus générale : en remontant dans le passé de plusieurs protagonistes du roman, Marina Lewycka fait une incursion dans l'histoire avec un grand H et emmène son lecteur en Palestine, ou Israël. Là où la colle n'a pas encore pris. Mais point de grande leçon ou de discours pontifiant, rassurez vous, le tout ne sert qu'à étayer ce sympathique roman où les scènes se visualisent avec tant de plaisir qu'on aimerait, après avoir tourné la dernière page, foncer à Londres du coté de Totley Place, et de se glisser parmi les invités de Canaan House. Avec un tube de colle pour nous aussi recoller les morceaux et surtout ne plus pouvoir partir.

 

 

Des adhésifs dans le monde moderne, Marina Lewycka

Editions des Deux Terres, 506 pages, avril 2011

 

 

 

 

Les avis de Sandrine, Lililecture, Sentinelle et Armande

 

 

 

 

06:00 Publié dans *Litterature Anglo-saxonne* | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook

Commentaires

Oh very tempting !

Écrit par : Cuné | 28/04/2011

Répondre à ce commentaire

Je surenchéris en ajoutant que la couv' aussi est très tentante!:)

Écrit par : cathulu | 28/04/2011

Répondre à ce commentaire

Je savais qu'en commençant à lire ce billet, j'allais noter ce roman dans mes petites tablettes. De toute façon, je suis souvent tenter en venant par chez toi. Je devrai même noter les livres sans lire les billets mais ce serait passer à côté de ta plume qui me ravit à chaque fois.

Écrit par : Will | 28/04/2011

Répondre à ce commentaire

@ cuné, cathulu : il part ce matin :)
@ will : merci c'est gentil :) (et non : lis mes billets, il m'arrive de ne pas aimer un livre (et tu sais, on peut ne pas aimer les mêmes livres aussi :)

Écrit par : amanda | 28/04/2011

Répondre à ce commentaire

Je peux me mettre en bout de parcours, dis, stp ?

Écrit par : Stephie | 28/04/2011

Répondre à ce commentaire

wahou quel billet !! je note immédiatement ;)

Écrit par : Anne Sophie | 28/04/2011

Répondre à ce commentaire

C'est très intrigant !

Écrit par : Irrégulière | 28/04/2011

Répondre à ce commentaire

J'adore le chat macho violeur patenté :-)

J'ai déjà noté ce roman sur Babelio, tu confirmes!

Écrit par : Nymphette | 28/04/2011

Répondre à ce commentaire

Je l'ai déjà noté. Et je suis donc contente de lire un avis positif.

Écrit par : Anna | 28/04/2011

Répondre à ce commentaire

Bien sûr tentée mais aussi par ses deux autres romans !

Écrit par : Manu | 28/04/2011

Répondre à ce commentaire

Alex de mots à mots me l'a envoyé car entre la couverture, l'auteur et le titre, il fallait que je le découvre ! ;)

Écrit par : Leiloona | 29/04/2011

Répondre à ce commentaire

Livre très tentant, d'après la description que tu en fais ! J'en avais déjà entendu parler, mais de manière très rapide. Je pense que je vais me laisser attirer par ce roman, si le portefeuille le permet.
J'ajoute que je viens de découvrir ton blog, très agréable à lire, et que j'ajoute dans ma liste de blogs favoris !

Écrit par : Alexandra | 29/04/2011

Répondre à ce commentaire

@ stephie : pas de soucis, tu es notée, évidemment :)
@ anne-sophie : bonne lecture, j'espère que tu aimeras :)
@ irrégulière : je pense que tu aimeras, si j'en crois ce que je perçois de toi :)
@ nymphette : Wonder Boy, puisque c'est le nom de ce chat, te plaira sans aucun doute, tout comme les autres habitants de Canaan House :)
@ anna : bienvenue et bonne lecture :)
@ manu : je dois toujours lire "une brève histoire de tracteur..." :)
@ leiloona : lis le vite !
@ alexandra : bienvenue chez moi, donc :) je vais découvrir ton blog à mon tour :)

Écrit par : amanda | 01/05/2011

Répondre à ce commentaire

ooooh trop tentant celui-là et anglais en plus tss tss... snif il y a trop de tentation en ce monde !!!

Écrit par : yueyin | 15/05/2011

Répondre à ce commentaire

@ yueyin : en anglais ?

Écrit par : amanda | 16/05/2011

Répondre à ce commentaire

J'en ai un de l'auteur dans ma pile... je pense que je vais commencer par celui que j'ai hein.. parce que je suis devenue over raisonnable!

Écrit par : Karine:) | 21/05/2011

Répondre à ce commentaire

C'est super ma fille me l'a offert pour la fête des mères

Écrit par : Christine | 15/06/2011

Répondre à ce commentaire