Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2009

DANS LE CAFE DE MA JEUNESSE PERDUE

Hier avait lieu la rencontre régionale Auteurs / Lycéens organisée dans le cadre du Prix Goncourt des Lycéens pour les jeunes goncourtlycéens.jpglecteurs d’Ile de France et Normandie.

 

Un cadre éminemment agréable, le Cabaret Sauvage, des auteurs bavards, des journalistes, des attachées de presse, des animateurs, du rock rennais (la journée était organisée par la Ville de Rennes en partenariat avec la Fnac, nous avons donc eu droit à des groupes de rock découverts lors du dernier Festival Trans’ Musicales de Rennes !), des professeurs et surtout près de 300 jeunes lycéens, férus ou pas de lecture, impliqués et concernés par cette aventure ô combien nouvelle pour eux.

Lire la suite

13:01 Publié dans Bric à blog | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : prix goncourt des lycéens | |  Facebook

22/10/2009

DES ECRIVAINS SUR UN PLATEAU

En bref et en vitesse, une information pour les curieux, les télévores, les amateurs d'émissions littéraires du petit écran.

 

Ce soir à 22h55, sur France 2, un document sur les émissions littéraires à la télévision "Des écrivains sur un plateau", avec des extraits des émissions qui ont marqué (ou non ?) le paysage littéraire à la télévision.

 

Pas vu, aucune idée de l'intérêt du contenu, mais ça peut-être intéressant... Je programme mon enregistreur car je ne suis pas là pour regarder... (rediffusion dans la nuit de samedi il me semble).

 

Bonne soirée !

20:14 Publié dans Bric à blog | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

01/07/2009

Défense d’apprendre à lire aux femmes (projet de loi) – Sylvain Maréchal

Si c’était un roman, le titre serait fort drôle. Mais non, ce n’est pas un roman, mais un Projet de loi publié en 1801 par un pamphlétaire, Sylvain Maréchal.

 

 

J’hésite encore entre consternant et hilarant. L’homme semble convaincu. Alors que le Siècle des Lumières est passé, que les salons ont été tenus par Mesdames de Stael, de Deffant,… un obscur avocaillon se plait à invoquer 113 « considérations » qui soutiennent 78 articles de loi, en s’appuyant régulièrement sur les propos de Rousseau, Diderot, Molière, Voltaire, Balzac…(alors que Voltaire, Rousseau et Diderot fréquentaient les salons littéraires des femmes de lettre).

 

Allez, quelques uns pour la route :

 

 

"Considérant :

Que si l’ont eût point appris à lire aux femmes, celles de l’hôtel de Rambouillet ne se seraient pas donné le ridicule ineffaçable de préférer Voiture à Corneille et Pradon à Racine. Ce qui prouve en même temps que les femmes qui savent lire ne sont pas, en fait de littérature, meilleures juges que les autres."

 

"Considérant :

Combien une jeune fille qui sait lire a de peine à résister à la tentation de jeter les yeux sur les lettres d’amour d’un séducteur éloquent."

 

"Considérant :

Combien la lecture est contagieuse : sitôt qu’une femme ouvre un livre, elle se croit en état d’en faire.

 

"Considérant :

Que l’art de plaire et la science du ménage ne s’apprennent pas dans les livres. L’art d’aimer d’Ovide n’a rien appris aux femmes."

 

 

"Considérant :

Que depuis qu’on rencontre dans toutes les professions, des femmes qui savent lire, la nourrice fait jeûner son nourrisson ; la marchande néglige son comptoir et la cuisinière son service ; l’ouvrière commence plus tard et finit plus tôt sa journée ; la coiffeuse distraite brûle la blonde chevelure de sa dame ; la garde-malade et l’épicière droguiste tuent leurs malades par des quiproquos ; et la jeune fille devenue raisonneuse, dit que sa maman radote et traite son papa de bonhomme."

 

 

 

"La Raison veut que l’on dise toujours Les trois grâces mais que l’on ne dise plus Les neuf Muses ; mythologie injurieuse au sexe, puisqu’elle tend à faire croire que sur douze femmes, on en compte neuf de pédantes, sur trois seulement d’aimables."

 

 

 

 

 

On va s’arrêter là, et laisser le bonhomme retomber dans son anonymat.

 

 

Défense d’apprendre à lire aux femmes – Projet de loi, Sylvain Maréchal, 1801

Mille et une nuits, 106 pages, février 2007

marechal.jpg

07:32 Publié dans Bric à blog | Lien permanent | Commentaires (23) | |  Facebook

11/04/2009

1 + 3 - ? = ?

Il se passe des choses bizarres en ce moment dans les blogolivres… Des livres sont donnés, d’autres sont pris, échangés, transmis, offerts. Une chaîne circule en ce moment : un blogueur propose trois titres de sa PAL, le but étant de faire baisser les piles astronomiques (parfois) qui s’élèvent chez les uns et les autres.

 

Rose a récemment proposé trois livres dans la chaîne initiée par Loula : Un garçon d’Italie, de Philippe Besson, Vendredi soir d’Emmanuèle Bernheim et Les Emmurés de Serge Brussolo. N’ayant jamais lu Philippe Besson, j’ai profité de l’occasion et demandé l’exemplaire.

 

 

Et, le but étant de faire baisser sa pile à lire, il me revient à présent de proposer trois livres.

 

Les voici :

 

Jane Austen – Raisons et sentiments

RAISONSETSENTIMENTS.jpgJe ne l’ai toujours pas lu, il m’ a été offert par Hydromielle  lors du swap Saint Valentin, or il figurait déjà dans ma bibliothèque. Ayant entendu parler ici et là, d’un certain challenge où l’on peut débusquer des hommes en chemise mouillée à travers les pages de cette jeune auteure, je me dis que certaines seront peut-être intéressées… (irais-je moi-même tenter de trouver quelques pectoraux délicieusement caressés par une soie transparente qui les sublimera ?)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Finnigan et moi, de Sonya Hartnett.

 

Livre reçu qui, je l’avoue, ne me tente pas (en ce moment mon cœur tressaille ailleurs). Laurence affirme sans hésiter ce, s’il ne hartnett.jpgfaut lire qu’un auteur australien cette année, ce doit être celui-ci.

Quelqu’un a envie ?

 

 

 

 

 

 

 

 Et pour finir,

 

L’affaire de Road Hill House, de Kate Summerscale.

 

 

SUMMERSCALE.jpg

Un très bon document dont j’avais parlé ici, qui figure en deuxième sur mes favoris pour le prix Elle 2009 catégorie document. Il se lit comme un roman, est excellemment documenté, passionnant, je l’ai reçu pour le prix Elle alors que je l’avais déjà lu et conservé précieusement dans ma bibliothèque.

Si vous avez envie de tenter l’aventure, dites le !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Premier arrivé premier servi. Dites moi dans les commentaires si l'un des titres vous tente et n'oubliez pas qu'en échange d'un livre, vous vous engagez à proposer à votre tour trois livres sur votre blog :)

 

 Et, parce que c'est ma nouvelle marotte, je vous propose un anagramme, dans lequel il faut trouver le titre d'un roman :

 

EMU NOEL VIENT PAR SAINT CLOUD.

 

Il n'y a rien à gagner :) (et je le trouve trop facile, mais bon, c'est moi qui l'ai fait). 

Edit : la réponse est : LUNE CAPTIVE DANS UN OEIL MORT

07:18 Publié dans Bric à blog | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook

01/01/2009

2009, retour aux fondamentaux

15:55 Publié dans Bric à blog | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook

31/12/2008

2008, année blogguesque...

Après mes coups de cœur ou mes déceptions de lectrice, voici les faits et gestes qui ont marqué ma vie de bloggueuse cette année. Des rencontres, des échanges, des prix littéraires, des regrets et des sourires…

 

 

Lire la suite

06:44 Publié dans Bric à blog | Lien permanent | Commentaires (40) | |  Facebook