Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2009

DU BON USAGE DES ETOILES – DOMINIQUE FORTIER

Mai 1845, John Franklin, officier de la marine britannique et explorateur, part avec 128 hommes à la découverte du passage du fortier.jpgNord Ouest, qui relie les océans Atlantique et Pacifique. Les deux navires, le Terror et l’Erebus, ne reviendront jamais.

 

Basé sur un fait historique réel, le roman de Dominique Fortier alterne les narrations de John Crozier, capitaine du Terror, de matelots, et l’histoire de Lady Jane, l’épouse de Sir John Franklin. Passé un léger embarras face à ces récits imbriqués et disparates (passages du journal de Crozier, pièce de théâtre imaginée par les matelots pour combler l’ennui, menu de Noël, partition musicale….), on se laisse prendre à l’histoire qui nous promène dans les univers des navires bloqués par la banquise, du désarroi des marins et de leur panique montante et d’autre part, dans l’univers victorien de Lady Jane et de sa nièce Sophia.

 

Si j’aurais préféré que l’histoire des navires soit plus étoffée, que l’on suive davantage ces marins dans leur quotidien, dans leur découverte de la banquise et de ses dangers, dans leurs premiers rapports avec les esquimaux, dans leur prise de conscience de l'échec de l'expédition, le tout est quand même assez plaisant et se lit très vite. L’ambition d’un explorateur décidé à se couvrir de gloire à son retour, les mauvaises décisions, la vie dans la bonne société victorienne avec des codes étriqués, le tout est imbriqué, manque peut-être un peu de profondeur, mais reste agréable.

 

Il me reste à lire Terror de Dan Simmons, dont beaucoup s’accordent à penser qu’il est un roman essentiel sur cette expédition.

 

 

 

Du bon usage des étoiles, Dominique Fortier

Editions Alto,, novembre 2008, 345 pages

 

 

Ce roman est en lice pour le prix Biblioblog 2009.

biblioblog.jpg

 

 

 

Je remercie Virginie pour le prêt !

 

Les avis (partagés) de Catherine, Cuné, Fashion, Ys et Louis.